Sécurité

La bande qui sévissait dans les boutiques et magasins de Bujumbura démantelée

04-09-2014

Les voleurs à main armée qui dévalisaient boutiques et magasins en plein centre ville, depuis deux mois, viennent d’être arrêtés. Plusieurs articles et une arme ont été saisis. Déclaration du porte-parole de la police lors d’un entretien avec la presse, ce mercredi 3 septembre.

Quelques membres de la bande avec des objets saisis ©Iwacu

Quelques membres de la bande avec des objets saisis ©Iwacu

Opc1 Hérménegilde Harimenshi, porte-parole de la police, avait indiqué dans nos colonnes qu’une enquête sérieuse était en cours en collaboration avec les victimes pour arrêter les malfrats. C’était après une énième attaque de la bande début août dans plusieurs magasins du centre ville de Bujumbura.
Selon Hérménegilde Harimenshi, l’opération policière s’est déroulée dans les communes urbaines de Kinama et Kamenge, ce dimanche 31 août : « Six personnes ont été appréhendées parmi lesquelles trois militaires en activité et trois civils, dont une femme qui conservait l’arme du crime, une AK47, dans son réfrigérateur. »

Cette femme est la mère d’un militaire en activité, membre de la bande. Elle gardait les objets volés chez elle. Au cours de cette opération, la police a saisi des effets militaires, dont des bottines, des tenues, et divers articles dont l’identification correspond aux éléments signalés par les propriétaires des boutiques et magasins dévalisées.
C’est grâce aux renseignements reçus à partir des articles et produits volés que des agents de la police ont pu remonter jusqu’à l’identification de ce réseau de criminels, indique le porte-parole de la police.

Selon lui, l’arrestation du reste des membres de la bande n’est qu’une question de temps. Leur identité est déjà connue. Les criminels arrêtés, affirme le porte-parole de la police, constituent presque la moitié des membres de cette bande. « On a toutes les informations sur le reste de l’équipe et sur leur mode opératoire. » Et d’appeler la population à collaborer avec la police en surmontant la peur et en dénonçant ce genre de crime.

 

  7   Vos commentaires
  1. Niyoyankunze Sandrine

    Congratulations to our police and their leaders. they did well and very well. Mbakuriye inkofero. s’ils pouvaient detracter les bandes de bandits se trouvant en commune Gitega dans la zone Mungwa, colline Masenga, Jimbi, Mugoboka, Rutoke, Kibiri et Bihanga. On serait tres rejouissant d’avantage

  2. Wavahe Wajahe

    C’est vraiment une bonne chose que la police se soit ressaisie et qu’elle nous montre que l’on peut avoir confiance en elle. Pourvu que cela dure!
    Peut-on espérer que la justice pourra , elle aussi , prendre exemple sur ce corps de police et mériter les mêmes louanges!

  3. Musitanteri

    Bra vo,
    C’est une très bonne nouvelle. Il faut que les corps de sécurité se débarrassent de ces mauvaises graines qui souillent toute une image de l’institution et du pays.

  4. Gerard

    Bravo à la Police Nationale et la population!

  5. GATAMA THEODORE

    juste pour a l’administrateur du site que la case des commentaires est vilaine. Vaut mieux le precedent. Merci

    • Nic

      D’accord avec toi

    • Kagabo

      D’accord avec toi mais ça dépend du sujet: les commentaires sur la politique sont très vilain, et ça pourrit Iwacu

Publicité