http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/06/ECOBANK-14-JUIN-COMMUNIQUE-DE-PRESSE-_IWACU-ET-JOURNAL-LE-RENOUVEAU_CONSOLIDATION-DES-AGENCES-_13-JUIN-2017.pdf
Sécurité

Kinindo : un bandit armé de machette tué par la police

13-04-2017
Le cadavre du bandit tué et la machette

Le cadavre du bandit tué et la machette

Il s’agit d’un certain Régis, récemment libéré de la prison centrale de Mpimba suite à la grâce présidentielle selon Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police.

Il signale que c’était vers 2 heures du matin, de ce jeudi 13 avril, dans le quartier Kibenga, zone Kinindo commune Muha, quand des policiers en patrouille ont arrêté trois personnes armées de machette.

Malignement, ces hommes ont proposé à la police d’aller leur montrer leur stock de machette et le reste du groupe. «Arrivés à quelques mètres de la rivière Kanyosha, ils ont détalé et les policiers ont ouvert le feu», précise M. Nkurikiye. Et Régis est mort sur place tandis que les deux autres ont pu se sauver. Ce matin, son cadavre gisait encore au bord de la route, sur le prolongement de l’avenue du Large. A côté de lui, il y avait une veille machette.

Les habitants sur place disent qu’il y a recrudescence de banditisme dans ce quartier. Emile Nemeye, chef de quartier indique par ailleurs, 48 heures avant, un autre bandit armé de machette avait été appréhendé par la police dans cette même localité.

  5   Vos commentaires
  1. Nduwayo claude

    C’est encore un pauvre mec qui se fait descendre. On nous explique que c’est des bandits armés des machettes, on les arrête, ils ne sont pas attachés, ils s’échappent, ils sont 3, le policier tire mais il n y a qu’un qui meurt, les 2 autres arrivent à esquiver les balles, coïncidence ou chance celui qui meurt a été libéré suite à la grâce présidentielle!!!

  2. Mafero

    Cher Iwacu, un simple bandit armé d’une machette, même avec les grands biceps du monde, ne doit pas faire un article aussi grand sur les toiles vénérables comme le vôtre comme quoi il a été tué.

    Savez-vous que si la Police Burundaise travaillait avec efficacité, son rôle n’était pas d’abord d’éliminer le pauvre? Ils (la Police) pouvaient/ pouvait le capturait vivant et peut-être qu’il aurait donné des informations à propos de ses activités passées/présentes et futures…

    Et c’est là où je pleure cette Police qui chantent ses exploits mais elle est réellement en manque d’expertise!

  3. KAMARIZA DIANE

    La 1ère responsabilité pour les vols commis à Kibenga revient à la REGIDESO. Depuis plus d’une année il n y a pas d’électricité à Kibenga après 23h. En moyenne depuis les 3 derniers semaines la REGIDESO n’a donné le courant que 3 ou 4 heures par jour et souvent la journée. Les bandits de tout bord vivent dans la rivière Kanyosha et savent qu’ils peuvent opérer aisement dans Kibenga car il n y a jamais l’éléctricité la nuit ( après 21h). Plus d’une trentaine de personnes ont reçu des coups de machettes en rentrant chez eux à Kibenga en moins d’une année. La question a même été évoquée au cours de l’émission publique des portes paroles l’année passée. La REGIDESO a une responsabilité sociale, et devrait faire le rationnement de l’électricité avec l’équité. Comment se fait t-il qu’un quartier passe des mois sans électricité la nuit alors que pour d’autre il n y a rarement de coupures? Ce n’est pas Emile ( Ntembagare) chef de quartier qui contredira mes propos. La REGIDESO a créé (sans le savoir) une sorte de « paradis » pour voleurs le long de la rivière Kanyosha.

  4. MUVUGAMENSHI

    Il ne faut pas laisser les cadavres traîner dans la rue. Il y a des risques psychologiques surtout pour les plus jeunes. La banalisation de la mort donnée s’installe aussi. Sauvons ce qui l’est encore.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité