http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/09/USAID-18-SEPT-Cross-cutting-DG-Advisor-website-2017_10-1.pdf
Sécurité

Kinama : huit blessés dont quatre grièvement

07-05-2016
Le bar qui a été attaqué à la grenade

Le bar qui a été attaqué à la grenade

Cette attaque a été perpétrée par des inconnus ce vendredi, 6 mai à 19h 30 dans un bar appelé « chez Harimenshi » à 200 m du dorsal sur la route Bujumbura-Bubanza dans la zone Kinama.

Selon Moise Nkurunziza, vice porte-parole de la police, des malfaiteurs ont lancé une grenade, et y a blessé huit personnes dont quatre grièvement. « Ils sont maintenant à l’hôpital pour des soins », dit-il.

Mais, selon des sources trouvées sur place, ils indiquent que cette grenade a blessé plus de 10 personnes. « Nous avons vu trois voitures de types « probox » et une autre de marque Corolla dit « Kagongo »  remplies de gens blessés», note une personne rencontrée sur place.
Moise Nkurunziza fait savoir que les enquêtes sont en cours pour identifier ces perturbateurs de la sécurité.

De plus, ajoute-t-il, une fouille-perquisition a été effectuée ce matin, 7 mai, dans la zone Musaga plus précisément à Kinanira I et à Gikoto. Et d’expliquer : « Et quatre kalachnikovs et sept chargeurs ont été saisis grâce à l’information rapportée par la population et sept personnes ont été arrêtés pour des raisons d’enquêtes.»

  1   Vos commentaires
  1. Bagaza

    Une grenade coûte 50000fbu, vous pouvez diviser le nombre de grenades qui seront achetées par Maggy et Claver Mponimpa à partir des prix et/ou cotisation à la déstabilisation du Burundi qu’ils viennent de recevoir des Blancs. Quelle bêtise?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité