Culture

Kidumu, victime d’une tentative d’empoisonnement

27/03/2018 Abbas Mbazumutima 18
Kidumu, victime d’une tentative d’empoisonnement
Kidumu sur son lit d’hôpital

C’est au terme de sa tournée au pays, ce samedi 24 mars que ce célèbre chanteur-compositeur burundais évoluant à Nairobi, a été évacué, tard dans la soirée, à la Polyclinique centrale de Bujumbura.

Quelques temps après son concert donné au Campus Kiriri dans le cadre de la semaine dédiée à la Francophonie, ce musicien s’est senti mal en point. Il a été admis aux urgences pour des soins intensifs après des vomissements suivis de diarrhées.

L’alerte donnée ce lundi soir sur son compte Facebook a créé le buzz : «Ma vie est en danger. Je suspecte que j’ai été empoisonné. C’est la vérité. C’est probablement dans le repas pris samedi dans l’après-midi. Que celui qui voulait ma mort sache qu’il a tenté de mettre fin à la vie d’un innocent».

Kidumu a tenté ce dimanche de regagner Nairobi mais il en a été dissuadé au vu de son état de santé. Il était très affaibli. Il était déjà à l’aéroport de Bujumbura quand il a rebroussé chemin. Il est retourné à l’hôpital.

Après quelques examens, le diagnostic est tombé, le foie et les reins ont été touchés confirmant les soupçons d’un empoisonnement. Le verdict de ce chanteur-compositeur a également été sans appel. Il incrimine «ce repas pris avec un ami dans un restaurant.»

Il n’a pas voulu en dire plus. «Je connais ce restaurant, il y a probablement des corrompus parmi les cuisiniers et les serveurs. Même mon ami avec qui j’ai partagé le repas, est également alité. Il présente les mêmes symptômes que moi».

Il condamne cet acte : «Après les machettes, les grenades, les tueries, ce sont maintenant les empoisonnements, c’est franchement primitif. Cela n’a pas de différence avec ce que le Burundi a connu par le passé», déplore Kidum sur son lit d’hôpital.

Sa vie n’est pas en danger. Ce musicien n’exclue pas de faire un concert après sa sortie d’hôpital.

Mais avant cela, l’heure est à la méditation : «Les gens vous en veulent pour ce que vous êtes et vous faites. Même si demain je rendais l’âme, cela ne veut pas dire que mes détracteurs auront la chance que j’ai eue. Je l’emporterais avec moi».

Lors de ce concert donné au campus Kiriri devant un parterre d’étudiants et de diplomates, Kidumu a tenu à chanter son tout premier tube d’il y a presque 20 ans, ’’Uwo yaramenje’’ (’’Celui-là a commis des abominations’’, Ndlr). C’est un appel à la non-violence, à la réconciliation, à la tolérance, à l’unité et à la concorde.

«Ce message est toujours d’actualité », a-t-il rappelé. C’est au moment où le Burundi traverse une zone de turbulence politique et se prépare à vivre de grands moments.

Forum des lecteurs d'Iwacu

18 réactions
  1. Provoc

    De toute façon le médecin a déjà sorti le verdict; plus de place aux spéculations de profanes. La science a parlé et pas seulement la science occulte, j’espère.

  2. harimbari

    “Monsieur Harimbari, si vous pensez connaitre Kidumu plus que moi, vous vous trompez”. Me connais-tu?
    “Je sais qu’il y a des gens qui sont contre le fait que Kidumu aillent de temps en temps chanter au Burundi” Tu peux confirmer que la motivation n’est pas de nature politique?
    J’ai compris de quel cote tu es, seulement il te reste un long chemin a parcourir dans la coherence.

  3. Kamana

    hhhhhhhh, j’ai fait mes petites recherches sur google et voici ce que j’ai trouvé;

    Voici les principaux signes de nourriture avariée :
    – une mauvaise odeur
    – un mauvais goût ou un changement de goût
    – un changement de couleur (par exemple si la viande crue passe du rouge au marron)
    beaucoup de bulles en surface (par exemple sur le dessus d’un vieux ragoût ou d’une vieille soupe) avec une mauvaise odeur
    Une substance gluante à la surface de la viande ou de plats cuisinés.

    Je pense que l’on n’a pas besoin d’avoir des microscopes pour démasquer cette (ces) personne (s) mal intentionnée (s) qui voulait (voulaient) éliminer Kidumu.

  4. muntu

    une intoxication alimentaire qui touche le foie et les reins? en moins de 48h? sérieux?

  5. Tanganyika Albert

    Monsieur Harimbari, si vous pensez connaitre Kidumu plus que moi, vous vous trompez.
    Ce que vous n’avez pas compris dans mon intervention, Kidumu, lui, sait au moins ce que j’ai voulu dire.
    Kidumu n’est pas politicien. La musique c’est son travail. C’est des gens comme vous qui voulez faire de lui votre propriété privé en essayant de le placer dans tel ou l’autre camp. Kidumu est un patrimoine national, il n’appartient à personne mais au pays, à tous les Burundais.
    Quand vous dites: “Ce qui est sûr Kidumu n’est pas aimé par un groupe politique au Burundi, pourquoi?” Qu’est ce que vous voulez dire par là? Pouvez-vous nous citer ce groupe politique parce que vous semblez le connaitre?
    Je sais qu’il y a des gens qui sont contre le fait que Kidumu aillent de temps en temps chanter au Burundi, mais cela n’a rien avoir avec un groupe politique que ce soit parce que Kidum a des amis au Burundi comme à l’étranger et ne l’a jamais caché.
    Alors il ne faut pas que des petits malins fassent des bétises au nom d’un groupe auquel ils appartiendraient ou pas pour salir tout le monde.
    La Musique n’a pas de frontière, de parti politique ni d’ethnie.
    Que vive Ubumwe bw’Abarundi.

  6. harimbari

    Quelle incoherence!Voila quelqu’un ronge par la meme haine et jalousie a tel point que les idees sont devenues incoherentes. Il demande a Kidumu son status. En meme temps il dit connaitre son status qui ne lui permettrait pas de manger n’importe quoi. Ce qui est sur Kidumu n’est pas aime par une groupe polique au Burundi. Pourqoui?

  7. Provoc

    @Kamana
    Expliquez comment. Ils se baladaient avec des microscopes?

  8. Provoc

    @Stan Siyomana
    Cela m’est déjà arrivé d’attraper une intoxication alimentaire après avoir mangé dans un restaurant fréquenté par des dizaines de personnes qui n’ont rien eu, elles.
    Et j’ai déjà vu d’autres personnes dans le cas. Vous pas peut-être.
    Nous ne sommes pas tous égaux devant les microbes; c’est ce que j’en ai conclu.

  9. Tanganyika Albert

    Kidumu, pouvez-vous nous expliquer ces phrases:
    -Les gens vous en veulent pour ce que vous êtes (Qui êtes vous?)
    -et pour ce que vous faites (Que faites vous?)
    Etes vous mince ou gros?
    Chantez-vous pour les burundais de l’intérieur, de l’ extérieur ou les deux?
    N.B: Votre statut ne vous permet plus de manger n’importe où et n’importe quoi,
    que ça soit au Burundi comme à l’étranger.
    Pensez-y.
    Pole sana.

  10. Stan Siyomana

    @Provoc
    1. Normalement, si un restaurant servait cette “bouffe avariee” (par megarde?), il y aurait quand meme plus de deux clients qui auraient ces “memes symptomes” et peut-etre que meme le cuisinier et le gerant du restaurant eux aussi auraient ces symptomes.
    2. Esperons que de vraies enquetes (internes par les proprietaires du restaurant et policieres) auront lieu.

  11. Kamana

    Oya sha. Si la bouffe était avariée comme tu le penses, Kidumu et son ami le sauraient facilement.

  12. harimbari

    Quelle lecon!! Ca c’est de l’ecole maternelle.

  13. kabingo dora

    @ Micombero
    Peut on vous prendre au mot ?Vous connaissez donc ceux qui ont empoisonné Kidumu ? Je ne sais pas si c’est la bêtise ou l’inconscience qui guident certains burundais ou les deux réunis , mais dans un pays normal celui qui se nomme Micombero devrait être poursuivi car visiblement il en sait quelque chose sur le problème de santé de Kidumu. Ou il n’en sait rien , cette dernière possibilité est plutot inquiétante car si c’est le cas il faudrait enfermer l’auteur de ces déclarations dans un asile pschyatrique.

  14. Provoc

    @harimbari
    Savez-vous que la bouffe avariée peut donner les mêmes symptômes? Et pourtant j’ai horreur de jouer à l’avocat du diable.

  15. Micombero

    Ceux qui ont brulé vif les Burundais après avoir prdu les elections ont changé de Strategie. Ils utilisent desormais du poison. Soyons vigilant. Je recommanderais a la justice Burundaise de punir severement ces criminels.

  16. harimbari

    Ils disent que les touristes boudent le Burundi a cause de certains burundais qui ternissent l’image du pays. Ce geste-la fait plus que ternir. C’est abominable. A cause d’une chanson “uyo yaramenje”
    on tue. A cause de la popularite on tue. Parce que tu refuses de cotiser, on tue. Les touristes viendront effectivement pour voir la teneur de leur poison, l’aiguisement de leurs machettes, lances et couteaux, les toture a la une ou on attache les partis intemes aux troncs d’arbres, les viols les plus cruels. Les dirigeants de ce peuple sont interessants a voir, a “comtempler”, a “admirer”aussi longtemps que ce n’est ton pays qui est en cause.
    Kidumu, bonne guerison. Un concert une fois retourne a Nairobi est souhaitable. Pole sana.

  17. Bundes

    Pole mze! !!

  18. Rugatu

    Dieu est grand tu es sauve, comme a dit Boudha la haine ne doit pas se terminer par la haine, la haine doit se terminer par l’amour. Il faut pardonner ses malfaiteurs, ce concert de plus va montrer a tes ennemis combien de fois tu es sage et puissant , je ne suis pas fans de tes chansons mais ton histoire m’a beaucoup touche, un artiste est un bibliothèque qu’il faut préserver , faisons tous reculer, la haine, la jalousie et la médisance , prêchons par ailleurs l’amour.J’aimerai avec tous mon coeur te souhaiter un tres bon rétablissement .

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

1 429 utilisateurs en ligne