webtv

Khadja Nin : « Les jeunes manifestants sont les héritiers de Nelson Mandela »

La chanteuse belgo-burundaise Khadja Nin était présente à la manifestation « Free Burundi » organisée conjointement dans plusieurs villes du monde, à l’initiative de la diaspora. L’artiste s’engage pour soutenir les manifestants au troisième mandat, et particulièrement les jeunes, et pour réclamer le retrait de la candidature du Pierre Nkurunziza à un troisième mandat présidentiel. « Maintenant je voudrais parler à ces jeunes, leur dire combien on est fiers d’eux. Ce sont les héritiers de Neslon Mandela. Mon cœur de mère saigne parce que je sais que ce que vous faites est dangereux mais que je ne peux pas vous arrêter : je ne peux que vous soutenir, que Dieu vous bénisse. On ne vous volera pas votre révolution ! ». Au président Nkrurunziza, elle adresse le message suivant : « Monsieur le président, simplement deux mots : ‘Je renonce’ ».

  3   Vos commentaires
  1. Diana

    I strongly disagree with Khadja Nin, Mandela himself insisted that:

     » If you want to achieve your goals in life, you cannot afford to engage in anger and you cannot waste your life fighting with your enemy. You rather want to create the conditions in which you can move everybody toward your goals. »

    It’s not what I see on the streets in Bujumbura.

    Please take time to read Mandela’s books and learn his wisdom.

  2. irakoze fiacre

    mes remerciment a khadja nin qui pense sur le burundi elle loin mé elle aime son pays et je peut lui dire que nous sommes debout pour lutte pour la democratie

  3. Gabby

    One man’s ambitions are proving quite costly for Burundi
    “My ambition is not worth the blood of any Nigerian,”
    Said, President Goodlucky Jonathan.

    • If I had a moment with Nkurunziza I would ask him whether his ambitions are worth the price that Burundi is paying at the moment.

    • I would ask him how he plans to oversee an election with citizens fleeing the country and others protesting.

    • I would love to hear how he intends to fund an election that usual financiers are not willing to pay for and yet the economy is on its knees as well.
    Mr. President, is not late, you can make right decision. Yes you can………………

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jean Bigirimana

Pour Jean Bigirimana

Notre collègue Jean Bigirimana a disparu depuis 276 jours

Finding Jean

Jean Bigirimana-Journaliste
«Lumière sur la disparition de Jean»

Voir toutes les actualités
Rendre hommage

Le Club des amis d'Iwacu

Devenir membre du Club des amis d'Iwacu, c'est bénéficier de l'offre d'informations la plus complète sur le Burundi.
Vos avantages :
  • chaque matin, vous recevez notre newsletter
  • du contenu exclusif vous est réservé
  • vous bénéficiez d'un accès complet à toutes nos archives (web et papier)
  • vous accédez à l'hebdomadaire et au mensuel Iwacu, en version électronique, dès leur parution