http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/09/USAID-18-SEPT-Cross-cutting-DG-Advisor-website-2017_10-1.pdf
Nos brèves

Karusi : trois personnes tuées, deux autres blessées dans une attaque à main armée

15-07-2013

Dans la nuit de ce samedi 13 juillet, des hommes armés ont attaqué un bistrot de la colline Muhweza, dans la commune Buhiga, à 3 km du chef lieu de la province Karusi. Bilan : trois personnes tuées, deux blessées, de l’argent, huit sacs de ciment et des téléphones portables volés.

Les sources sur place indiquent qu’une camionnette de l’Itab Karusi s’est arrêtée aux environs de 19h 30 à côté de la boutique d’un certain Côme Ndabunganire. C’est dans la localité où se trouve un centre commercial communément appelé ‘’Kwamabara’’ sur la route nouvellement goudronnée Gitega-Karusi-Muyinga.
Après quelques minutes, des coups de fusils ont éclaté, avant qu’une grenade explose. Deux personnes sont mortes sur le champ, dont le propriétaire du bistrot. Elles ajoutent qu’une troisième personne est morte en route vers l’l’hôpital de Mutoyi de la commune Bugendana, province de Gitega, un établissement qui a accueilli les deux blessés de l’attaque.
L’administration tranquillise la population. Selon Richard Nzokizwanimana, gouverneur de la province Karusi, des enquêtes vont être menées très rapidement pour que les coupables de ce forfait soient connus. Déjà, précise-t-il, l’ex-femme de M.Ndabunganire et le chauffeur qui conduisait la camionnette de l’Itab Karusi sont déjà arrêtées pour des raisons d’enquête.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité