Environnement

Kanyosha : des avenues dans un piteux état

27/07/2018 Rénovat Ndabashinze Commentaires fermés sur Kanyosha : des avenues dans un piteux état
Kanyosha : des avenues dans un piteux état
Kuri Abiri, une des avenues de Kanyosha difficilement praticables.

Des caniveaux obstrués, de larges nids de poule… s’offrent à la vue de tout passant sur la voirie de la zone Kanyosha, commune Muha, au sud de Bujumbura. Les habitants plaident pour leur réfection. Des caniveaux obstrués, de larges nids de poule… s’offrent à la vue de tout passant sur la voirie de la zone Kanyosha, commune Muha, au sud de Bujumbura. Les habitants plaident pour leur réfection.

« Une zone presqu’oubliée », lâche Patrick, un habitant de Kanyosha, sur la 12ème avenue. « Que ce soit à Kamenge, à Bwiza, à Buyenzi, à Kinanira, … presque toutes les avenues sont pavées. Pourquoi pas Kanyosha ? »

En cas de pluie, cet homme fait savoir que la circulation est quasi paralysée. « Comme les caniveaux sont bouchés, les eaux envahissent certaines maisons ». I.N., un autre habitant de cette localité, ajoute que seuls les piétons peuvent alors se déplacer.

Les conséquences de cette situation sont multiples. « Certains taximen refusent d’emprunter nos routes ou ils haussent le prix », se lamente une jeune femme rencontrée à la 2ème avenue. Et de préciser que sur un trajet où l’on paye en principe 2000BIF, on paie le double.

Un autre habitant observe qu’en cas de maladie pendant la nuit, il est quasiment impossible de trouver un moyen de déplacement. « Il n’y a pas de parking de taxis à l’intérieur des quartiers. Ils stationnent sur la route Bujumbura-Rumonge à cause du mauvais état de nos avenues ». Il déplore que les taxi-motards et les taxi-vélos en profitent pour ajouter entre 100BIF et 500BIF sur le coût initial. Il interpelle les autorités pour qu’elles se penchent sur les problèmes de cette localité de la mairie.

A quelques mètres du pont reliant Musaga à Kanyosha, la 12ème avenue est dans un état critique. Tout près du lycée SZILVASI de Kanyosha et de l’Eglise Adventiste du 7ème jour, des dalots se sont effondrés, les caniveaux sont obstrués notamment par des déchets ménagers.

Idem à la 5ème avenue. On y trouve de larges nids de poule. Et à la 2ème avenue, appelée communément Kuri Abiri, la situation est déplorable.

Les automobilistes empruntent désormais sa partie droite plus ou moins praticable, tandis que l’autre est « réservée » aux piétons et aux bicyclistes. Les ruelles ne sont pas épargnées.

« En cas de fortes pluies, on laisse les véhicules sur la route Bujumbura-Rumonge pour rentrer à pied », se lamente un père de famille croisé sur place. Pour lui, il est urgent d’aménager ces avenues avant la prochaine saison pluvieuse.

L’administration en est consciente

« C’est vraiment une triste réalité. L’état de nos routes est très critique », déplore Jean-Pierre Niyonkuru, chef de zone Kanyosha. Durant la saison pluvieuse, cet administratif indique que la circulation est parfois perturbée.

« Une situation qui se présente ainsi alors que dans d’autres zones de la mairie, il y a eu des programmes de pavage. Mais il y a eu des contributions de la population et les bailleurs ne sont venus que pour appuyer ». Ainsi, il annonce que prochainement des réunions de sensibilisation seront organisées. « Nous voulons expliquer le bien-fondé de contribuer pour un tel programme dans leur zone ».

Le chef de zone signale que dans le cadre de l’encadrement des élèves en vacances, des travaux d’aménagement de l’avenue appelée Kuri Abiri sont organisés. « Une initiative des associations des natifs, de la mairie en collaboration avec l’AJAP ». Des machines sont louées pour le nivelage et le compactage.

La 7ème avenue sera elle aussi bientôt réhabilitée. « Avec le début des travaux sur la route Bujumbura-Rumonge, cette avenue connexe sera aménagée jusqu’à sa jonction avec la 12ème avenue ».

Cet administratif espère qu’avec les contributions de la population et l’appui des partenaires, la voirie de Kanyosha sera rénovée.

Pour rappel, ces programmes de pavage de la voirie urbaine ont été initiés en 2009.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

280 utilisateurs en ligne