Les nouvelles du quartier

Kajaga : après une soirée marathon, il se noie

La levée de deuil de feu Fabrice Nkunzimana a eu lieu, ce 31 août, à son domicile à Ngagara Q4. L’adolescent s’est éteint le 23 août dans l’après-midi quand il nageait avec trois de ses amis dans le lac Tanganyika au niveau du bar Black and White.

Sur le bord du lac Tanganyika où Fabrice Nkunzimana s’est noyé ©Iwacu

Sur le bord du lac Tanganyika où Fabrice Nkunzimana s’est noyé ©Iwacu

Son corps a été repêché à l’aide d’une corde de la marine nationale. Elevé dans l’orphelinat du SOS, il allait entrer dans la classe de 3ème secondaire. Jusqu’à ce drame, il habitait chez sa tante maternelle dans le quartier 4 à Ngagara.

G.B., un membre de sa famille, raconte que dans la matinée du 22 août, Fabrice se prépare tranquillement : « Il met ses habits et chaussures et quitte la maison. » Il ne rentre pas ce jour-là et passe la nuit dehors à s’amuser avec ses amis. Le lendemain matin, G.B le voit en train de vendre, en pleine rue, des tickets pour un évènement qui va se dérouler à l’hôtel Panoramique. Vers 11h, poursuit-il, il se rend, avec trois de ses amis, au bar Black and White situé le long de la route Gatumba. Ils veulent en profiter pour se baigner. Il indique que vers 14h, ses trois amis constatent la disparition de FN. Pour le moment, ils restent introuvables.

Au bar Black and White, on assure qu’ils ont été avertis tardivement et que le jeune Fabrice ne savait même pas nager, selon ses amis. Ils font savoir qu’un sauveteur est présent en permanence. Et de préciser que ce n’est pas la première fois qu’une personne meurt par noyade dans le lac Tanganyika.

Publicité