Archives

Justice pour Bienvenu Busuguru, mort à Mpimba ce 11 mars de tuberculose

Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

9 réactions
  1. nyota

    Je suis profondément choqué. Abarundi twarataye imitwe twese. Une question que je me pose: Si le directeur de la prison et le médecin traitant sont si médiocres en divulguant le secret médical, les journaux muca mumera nkabo muka releya l’information à grande échelle?????? Respectez au moins la mémoire de nos défunts. C’est déplorable.

  2. Iteka

    peu de polémique mes amis, tôt ou tard la justice triomphera et ces gens qui s’arrogent le droit de priver les soins de santé aux prisonnier seront jugés. Nayo kuvuga ko yanyoye inzoga zitemewe yemeje ko vyamunaniye gucunga ib ohero nibamuhindure kare

  3. Kabizi

    Je trouve ça honte de publier un article pareil par un journal qui a une grande répitation comme Iwacu!!! Arrêtez tout genre e manipuration de l’opion public, Nous disons non et merci!!! Mr Kaburahe essaye de sortir ces incompétants dans votre maison, sinon…

  4. Jac Sentore

    Votre intervention est simplement maladroite et lâche! Ijambo rigukunze rikuguma munda mais je doute que tu aies la sagesse de comprendre.

  5. Bashir.

    Mon Dieu, sinari bwatahure comment abantu bashobora kuba aussi aveuglés. Est-ce la haine, le manque de professionalisme, l’incompétence,…
    1) Bigenda gute que le directeur de la prison amenya les maladies de tous les prisonniers avec des détails aussi précis? Le directeur n’est pas médecin, il n’a jamais traité ce malade, comment sait-il ces amaldies?
    2) Autre chose, prenons qu’il a eu les informations de par le médecin traitant, est-ce que la déontologie médicale permet aux médecins de livrer autant d’informations détaillées aux personnes qui ne sont memes pas de la famille du patient?
    3) Ego data, dufate ko yamenye ces informations, est-ce qu’il lui est permis de les divulguer par la voie de conférence publique via les médias?
    4) Autre chose, ko le médecin traitant et le directeur babonye ivyo le patient yariko arakora prenons que ari suicide (comme il veut l’insinuer) mugabo ntihagire ico bakora kugira bamurungike mubitaro immédiatement ne fut-ce que pour prévenir sa mort? Iyo ni “Manquement à la solidarité et non assistance à une personne en danger”, une infraction je crois punissable de 3ans d’empisonnement. Yaba hariho ubutungane bwigenga, le parquet iba yaramaze kugurura dossier, et l’aveu étant la meilleure de toutes les preuves, abo bantu (le directeur et le médecin traitant, nabandi babaye impliqués) bofatwa bagahanwa n’amategeko. Ariko rero, reka tube turarindira umenga mu Burundi une justice indépendante ntirahagera. Néanmoins, quelle que soit la durée de la nuit, le soleil finit par apparaitre.
    Rest In Peace Bienvenue!

  6. @kobero

    Il est mort c’est normal, Il n’est pas le seul et je pense que le dossier Nyakabeto est un sgne qui ne trompe pas pour ce qu’on va bientôt observe. My father didn’t tell me the true, your father didn’t you the true too.

  7. gloomy sunday

    si Busuguru gusa kweli..
    bagire Imana basubire gushobora kuyiba nayahandi bazoriha ubuzima bw abantu ataho bari bubukure…
    https://www.youtube.com/watch?v=XjJVlk2En2Y

  8. BARARUFISE

    Au-delà des interrogations légitimes de la famille du défunt quant aux circonstances du décès et à la tentation toute aussi légitime de l’administration pénitenciaire de se dédouaner de toute responsabilité, je m’interroge sur le professionnalisme du service médical de la prison pour apprécier les situations urgentes à adresser aux hôpitaux classiques !!!! Existe-t-il un code de déontologie médical et si oui, mentionne-t-il le secret médical? Ces médecins savent-ils qu’ils y sont soumis y compris vis à vis de leur tutelle!!!!
    Un médecin

  9. nakaja

    birababaje kubona umuntu ahwera kubwabo hama ntibagire nisoni bakagomba kumwonona niyo yigiriye!sinumva ukuntu bubahutse nukuvuga ko bari bazi nuko agwaye izo ngwara zose hama bakamukura mu bitaro!ahubwo rero biragaragaye ko bagomba kwahwera!coe l disai lavoisier : en chimie,rien ne se perd,rien ne se crée;tout se transforme!même ds la vie c coe ça.B Busuguru naruhuke ww arahejeje ugwiw ariko ababikoze ntibibaze ngo bizokwijana!tout se transforme ico kibi bazocishura!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Cacophonie dans un ministère

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Cacophonie dans un ministère

Qu’est-ce qui se passe réellement entre le ministre ayant l’Aménagement du Territoire dans ses attributions et son directeur général de l’Urbanisme et de l’Habitat ? Dans son communiqué du 29 mai, Madame le directeur général met en demeure les acquéreurs (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

501 utilisateurs en ligne