http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/05/AMBASSAD-ALLEMAGNE-22MAI.pdf
Télécoms

Journée mondiale des télécommunications sous le signe de la lutte contre la cybercriminalité

29-05-2015
Deo Rurimunzu : « La protection des infrastructures des télécommunications est vitale. »

Deo Rurimunzu : « La protection des infrastructures des télécommunications est vitale. »

Déo Rurimunzu, DG de l’Agence de régulation et de contrôle des télécommunications(Arct), a évoqué la cybercriminalité (fraude internet), qui s’accroît de plus en plus, suite à la globalisation des réseaux internet : « Des mesures sont en train d’être prises pour éradiquer cette infraction. C’était à l’occasion de la journée mondiale des télécommunications, célébrée le 17 mai, mais commémorée au Burundi, ce vendredi 29 mai, à Martha hôtel. Sous le thème : « Les télécommunications et les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), moteur de l’innovation. »

M. Rurimunzu insiste sur la signification de cette journée : « Cette journée a pour but de réveiller les consciences aux perspectives qu’ouvre l’utilisation de l’internet dans tous les secteurs de la vie.» Ce dernier a lancé un appel vibrant à toute la population burundaise pour le respect et la protection des infrastructures des opérateurs des télécommunications. « S’acharner contre ces infrastructures contribue à ternir l’image du Burundi et pousserait les investisseurs à se méfier de notre chère patrie », conclut M. Rurimunzu.

  2   Vos commentaires
  1. KIRATO

    Murugurura les réseaux sociaux nayo ibindi c’est pour les pays développés!! Cybercriminalité irabarengeye basi!! Ntiharagera ko muyigwanya!!!!

    • hewe uwo nu muhunwabo na coch bendahamwe na peter. Emwe ndumiwe barakigabanye pe. En fait ku ntwaro za ba frodebu yari umufrodebu akomeye. ewe ni hatari. vyose ubu nimiryango ya peter.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité