Médias

Les journalistes burundais condamnent l’assassinat des deux confrères de la RFI, au Mali

04-11-2013
Les deux journalistes de RFI tués au Mali ©rfi.fr

Les deux journalistes de RFI tués au Mali ©rfi.fr

Les Organisations des Professionnels des Médias (OPM) burundais à savoir l’Union Burundaise des Journalistes, l’Association Burundaise des Radios, l’Observatoire de presse burundaise et la Maison de la Presse condamnent l’assassinat de deux journalistes français de Radio France Internationale, Ghislaine Dupont et Claude Verlon.

« Nous saluons la mémoire de nos confrères assassinés en train d’exercer leur profession. Les auteurs de cet acte ignoble doivent être arrêtés et traduits devant la justice. Nous interpellons les autorités maliennes à tout mettre en œuvre pour bien mener l’enquête et arrêter les coupables », continuent les Organisations des Professionnels des Medias dans un communiqué publié ce dimanche. Ils interpellent les pouvoirs publics maliens à renforcer la sécurité dans le pays « pour permettre à tous les journalistes d’exercer leur profession dans la sérénité. »

Les organisations des professionnels des medias rendent hommage à ces deux illustres disparus qui sont morts au nom de la liberté d’informer et d’expression. « Nous saisissons cette occasion pour présenter nos sincères condoléances aux familles et collègues de RFI. Que cette disparition tragique ne vous décourage pas à continuer votre noble mission de rendre service au public du monde, surtout africain qui en a tant besoin ».
Les deux journalistes ont été abattus ce samedi dans la région de Kidal alors qu’ils sortaient d’une interview.

  3   Vos commentaires
  1. Condoleances à la RFI et tous les journalistes. Que le Seigneur les accueille dans sa gloire.

  2. RIP

  3. avatar Gondwanais Lamda

    Toutes mes condoléances à la Radio du Monde et aux professionnels des Média. Pour Ghislaine Dupont et Claude Verlon Que la Terre vous soit légère et que vous reposiez en paix.

Publicité