Archives

Interview exclusive avec le DG de la Poste – La guerre déclarée aux agents véreux

Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

15 réactions
  1. Gacece

    @Rurihose
    Si vous retournez voir le titre de l’article, il y en a qui ont dû « passer par la case prison » pour accepter de rembourser. Essayez s’il vous plaît de lire, de garder en mémoire et de prendre en considération ce qui est écrit, pour livrer des commentaires respectant le contenu des artices.

    En ce qui me concerne, j’ai clairementindiquê que je suis contre l’idée de garder dans les mêmes fonctions un individu ayant détournés des montants aussi importants. Statistiques à part, le risque de récidive est beaucoup plus élevé chez quelqu’un qui connaît déjà comment passer à travers les mailles du filet, pour ne pas se faire attraper.

    En revanche, un nouveau, sans hystoire ni affiliation ou allégeance à quelque partieque ce soit, ferait un meilleur travail.

    Commençons d’abord par être honnêtes dans nos critiques ou nos commentaires. Cessez de dénigrer tout ce qui bouge. Peut-être que çavva bouger.

  2. Rurihose

    Maintenant que le DG a dit publiquement qu’ily a des voleurs ayant dilapidé les deniers publics, y a t il un homme censé au pays de Mwezi Gisabo pour m expliquer pourquoi la justice ne se saisit pas du cas?
    Pourquoi le supérieur hiérarchique du DG postes se tait?
    No accountability at all😁😉😉
    Ou vivons nous?

  3. KABADUGARITSE

    Nta gwanko muko! Et si j’étais de la boîte? Je vous invite plutôt d’affronter la vérité car cette pratique ne ressemble en rien aux prêts à tempérament ou aux découverts qui eux s’opèrent avec l’accord de l’autorité de tutelle. Ibaze aho uri utwaye ipaki y’impapuro canke amakaramu canke ibindi ngo umutware niyabimenya nzosubiza buhorobuhoro!!! Canke ngira n’uko utamenye. On n’a pas la même conception de la gestion de la chose publique même si nous œuvrons pour la même nation et sous les ordres du même Commandant suprême, notre Président de la République.
    Changeons de mœurs car nos finances ne se portent pas bien.-

  4. Gacece

    Parmi ces voleurs de deniers publics, il y’en a qui ont peut-être pris la poudre d’escampette vers l’extérieur du pays, ceux qui sont à la retraite, ceux qui ne sont plus vivants, ceux ne se dénonceront jamais et qui ne seront jamais attrapés. Qu’est-ce qu’on fera avec eux?

    Je suis d’accord pour qu’on les traduise en justice pour qu’ils soient obligés de payer, avec intérêts. Quant à trouver des moyens de rembourser ce qu’ils se sont « emprunté », c’est à eux qu’incombe cette responsabilité.

    Les laisser en place comporte un plus gros risque que celui de ne pas rembourser : ils peuvent utiliser d’autres stratagèmes pour continuer à détourner, ou ils pourraient prendre un plus gros montant et disparaitre.

    On ne laisse pas un loup dans une bergerie! Et il y a assez de chômeurs qui prendraient volontiers leur place.

    Quant à ceux qui accusent les DDs, vous feriez mieux de vérifier. Les détournements ont commencé en 2001! C’est le Frodebu et l’Uprona qui étaient au pouvoir à ce moment-là! Ils auraient du eux-mêmes aussi les attraper avant la prise du pouvoir par les DDs.

    Vous pouvez peut-être reprocher aux DDs de ne pas avoir attrapé ces voleurs plus tôt, mais ce n’est pas un crime. Et même si parmi eux il se pourrait qu’il y ait des DD, qu’ils soient jugés comme les autres.

    Mais je ne serais pas surpris d’apprendre que ces gens ont rejoint le parti de l’aigle justement pour pouvoir continuer leur bésogne!

    Qui vole un oeuf vole un boeuf!

  5. Nduguruye Twamugina

    Gardons espoir sinon on est fini.

  6. Uwayo Béata

    @Kabadugaritse
    Uraraba neza uhinduke nah’ubundi uzicwa n’agahinda kuber’urwanko ufitiy’ubutegetsi buriho.

  7. Rurihose

    Jesus Christ.
    There is no accountability at all?😂😂😂
    I remember the astonishing answer if the ministry if Justice caught occupying a BRB house during a whole year without paying a penny.
    And you are accusing the EU when they point out that Bdi is the most corrupt country in the world.
    Sad😁😁😁

  8. KABADUGARITSE

    Ahubwo uwo mu DG nibamubohe nawe canke bamushimire.-

  9. KABADUGARITSE

    Non,erreur! Tu voles, tu rembourses à ton gré et tu restes à ton boulot! Du jamais vu dans l’histoire des détournements.En fait du crédit à volonté et à intérêt zéro.
    Je crois qu’il y a complicité et je m’étonne pour ceux qui applaudissent.-

  10. KABADUGARITSE

    Du bricolage financière ou une gestion familiale, ou parents et enfants s’entendent sur la non-récidive!
    Sous d’autres cieux ou même au sein d’autres entreprises du pays, de tels manquements sont punis par la prison avec remboursement et saisi des biens de l’intéressé.
    Ici on dirait que l’autorité et les malfrats se couvrent mutuellement.-

  11. juju

    @Ayuhu JP,
    Votre reaction me redonne de l’espoir. Petre peut nous surprendre aussi en choisissant la voie de la raison.
    Mission possible!! Komera.

  12. MATWI

    Il faudrait 100 personnes comme ce DG et vous verrez le Burundi bondir. Bravo M.Le Directeur Général, que la République te soutienne et que tes collègues des différents services publics t’emboîtent le pas.

  13. Ayahu Jean Pierre

    “Notre objectif n’est pas de condamner ces gens en les envoyant en prison où ils ne pourront pas de toute façon trouver le moyen de rembourser.”
    Monsieur le Directeur, vous venez de créer une jurisprudence. Donc, je vole, si je me fais attraper, je rembourse et cela s’arrête là. C’est grave.
    Et puis, que sont devenus les millions que votre prédecesseur, Gilbert, a détourné? Que dire de lui par rapport au jugement de la cour anti corruption?

  14. Biyago

    C’est très constructif de prendre des initiatives pareilles. Courage.

    Faudrait aussi qu’il ajoute à son cahier des charges la commande de coupons réponses internationaux. Cela va faire presque deux ans que ce document fait défaut dans les bureaux de la poste à Bujumbura, et cela handicap beaucoup d’étudiants qui en ont besoin pour faire leur candidature pour des études à l’étranger.

  15. Mbones

    Emwe ba DD murazi gukingirana ikibaba !! Des voleurs des caisses publics qui gardes leurs jobs sans problème, soit pour rembourser l´argent détourné !! Quelle approche ??

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

248 utilisateurs en ligne