http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Transports

Innocent Museremu, commandant de la PSR : « Beaucoup de réseaux confectionnent de faux permis de conduire »

31-03-2016

Circulation routière problématique, des véhicules sans plaques d’immatriculation, des conducteurs avec des faux permis, etc. Le commandant de la Police spéciale de roulage (PSR) explique son combat contre les tricheries.

D’après Innocent Museremu, d’ici la fin du mois d’avril, le permis biométrique sera déjà opérationnel et coûtera 40.000 Fbu

D’après Innocent Museremu, d’ici la fin du mois d’avril, le permis biométrique sera déjà opérationnel et coûtera 100.000 Fbu

Il semble que beaucoup de tricheries entourent l’obtention du permis de conduire. Pourriez-vous éclairer l’opinion ?

Certaines gens ne savent pas que ces documents s’obtiennent de façon honnête et transparente. Ici à la Police spéciale de roulage (PSR), nous organisons chaque mois quatre séances théoriques et pratiques en mairie de Bujumbura et deux séances au moins dans l’une des provinces de l’intérieur du pays. Tous ceux qui le désirent peuvent se faire inscrire et passer les tests.

Comment ça se passe ?

Pour un permis de conduire provisoire, il faut avoir suivi des cours de formation dans une école de conduite automobile. Ces écoles délivrent des certificats attestant leur formation sur la théorie de la conduite automobile et sur la loi. Après, ils se font inscrire à la PSR. Nous avons un service qui n’est chargé que de cela.

Les examens sont faits dans une salle, on corrige immédiatement et les résultats sont donnés sur place. Tout se passe dans la transparence.

Aussitôt après on confectionne une liste de ceux qui ont réussi et on la transmet à la direction générale de la police. Une autre copie reste à la PSR pour la confection des permis provisoires. Ce permis donne droit au détenteur de se mettre au volant lorsqu’il est accompagné par son tuteur. Ce n’est qu’après trois mois que le détenteur pourra alors venir se faire inscrire pour passer les épreuves définitives. Et celles-ci se font dans la transparence, de façon régulière et publiquement.

Et les prix ?

Après la communication des réussites, ces candidats paient à l’Office Burundais des recettes (OBR) pour venir après récupérer leurs permis de conduire. Lors des épreuves, en vue de renforcer la transparence, il y a toujours la présence d’une délégation de la direction générale de la police.

Pour le permis provisoire, il faut avoir au moins seize ans et 18 ans au minimum pour le permis définitif. Après avoir réussi les épreuves, on paie une somme de 20.000Fbu pour le permis provisoire, et 40.000Fbu pour le permis définitif. Donc, un permis de conduire ne s’achète pas, ça se mérite. Il est obtenu après avoir passé des épreuves prévues par la loi.

Comment expliquer la présence de tous ces faux permis ?

Les gens doivent faire attention pour ne pas se faire voler de l’argent. Quand un nouveau commandant de la PSR arrive, les escrocs attendent qu’il signe le 1er permis pour imiter sa signature. Tous ceux qui disent avoir acheté des permis, ont payé plus de 100 mille.

Il y a beaucoup de réseaux qui confectionnent des faux permis. Nous avons essayé de les démanteler mais en vain. La seule façon d’y mettre fin, c’est d’instaurer un permis biométrique. D’ici la fin du mois d’avril, il sera opérationnel. On paiera 100.000Fbu.

Y auraient-ils des policiers impliqués dans ces magouilles ?

Je suis à la tête de la PSR depuis une année, je n’ai jamais vu un policier impliqué dans ces affaires. Des gens se font passer comme des policiers et disent qu’ils collaborent avec le commandant de la PSR.

Ensuite, il y a aussi des gens qui se procurent de faux permis congolais ou étrangers. D’autres prétendent avoir des permis de conduire internationaux congolais. Or, le permis de conduire international est régi par une convention internationale.

Ils amènent leurs permis sous une forme de carte alors que la convention dit qu’il doit être sous forme d’un livret. Après vérification, nous avons constaté que ce sont des faux permis.

Et la loi n’autorise pas les ressortissants burundais à conduire avec des permis étrangers. Ce qui signifie qu’aucun citoyen Burundais ne peut conduire sur le territoire burundais avec un permis étranger. Il en va de même pour les étrangers qui s’établissent pour plus de trois mois.

Qu’en est-il de la mesure d’interdire les taxi-motos à travailler dans la commune Mukaza ?

L’article 499 de la loi n°1/26 du 23 novembre 2012 accorde à l’autorité les prérogatives de déterminer les espaces du centre-ville non accessibles aux motocyclettes assurant le transport rémunéré de personnes. Par ailleurs, les fauteurs de troubles utilisaient souvent ce moyen de transport. Cette mesure est donc légitime.

Que dites-vous de ces vieux véhicules de transport en commun à Bujumbura ?

Certains véhicules utilisent de faux certificats de contrôle technique. La police de roulage est à leur recherche. Quand on les attrape, on les suspend de la circulation.

Quid de ces véhicules policiers et militaires sans plaque d’immatriculation ?

Les responsables ont déjà donné des injonctions suffisantes au service chargé de leur immatriculation afin de se conformer à la loi. Idem pour véhicules de l’Etat.

Quid de la voiture en forme de haut talon ?

Le commandant de la PSR dit que la loi n°1/26 du 23 novembre 2012 portant code de la circulation routière est claire : « … il est interdit d’apporter à un véhicule routier destiné à circuler sur la voie publique de modifications au châssis, à la carrosserie ou à un mécanisme de fonctionnement… » La même loi indique également qu’il est interdit d’apporter des modifications à un véhicule automoteur ou à un ensemble de véhicule routier qui est destiné à circuler sur la voie publique à des fins expérimentales et qui n’est pas conforme aux lois et aux règlements relatifs à la sécurité routière. Or, précise M. Museremu, ce véhicule était au départ une voiture de type Renault. Il conseille au propriétaire de le mettre dans un parc d’attraction.

Et la corruption au sein de la PSR ?

Nous recevons beaucoup d’informations que certains de nos hommes sont corrompus. Malheureusement, la corruption se joue entre le corrupteur et le corrompu et ils gardent le silence. Nous avons toujours demandé aux publics de dénoncer cette pratique. Nous avons même donné des numéros sur lesquels ils peuvent appeler pour alerter. La corruption sera battue le jour où tout le monde comprendra que c’est un mal qui ronge nos mśurs, notre économie et notre culture.

Que pensez-vous du travail fait par le journal Iwacu ?

Une question difficile à répondre. J’apprécie la façon dont vous avez approché la police de roulage. Je vois que vous êtes guidés par le professionnalisme lorsque vous cherchez une information équilibrée. Merci également pour cette volonté d’informer les usagers de la voirie publique. Si tous les journaux pouvaient faire de la sorte en donnant une information équilibrée, en approchant toutes les sources, notre pays pourrait aller de l’avant.

Je déplore néanmoins que certains journalistes se comportent mal. Il y a un photographe d’Iwacu, qui a pris des photos des policiers en intervention à Buyenzi et qui se défendaient contre des gens qui leur lançaient des projectiles et des explosifs. Ces photos ont fait le tour du monde sur le net en disant que ces policiers massacraient la population civile.

L’auteur n’a jamais pris le courage de dire que lors de ces événements il n’y avait pas eu de  morts ni de blessés. Nous avons jugé son comportement de malhonnête.

  34   Vos commentaires
  1. Burundi

    You should have replaced that pic with the one where he was shooting on innocent citizens to show who really is
    telling us about his honesty and transparency in his duties. He put them aside and went to kill. Only Nkurunziza and his
    circle can believe you.

  2. mutama

    Monsieur Museremu, lorsque tu tirait sur les manifestants, combien as tus recu en retour.
    c’est grave la photo est là, on n’aura pas d’autres temoins. La fragrance

  3. Mutima

    Mr. Museremu n’a rien fait pour ameliorer les services sous ses responsabilites, ils sont devenus meme pire…. Il n’est pas coupable, ceux qui « se sont servis » avant lui et ceux qui viendront apres ne sont pas si differents peut-etre!!!
    Il reconnait, qu’il commandait ses policiers qui ont tire sur des cioyens de Buyenzi, ayant le droit de amanifester (bien sur sans permission car seuls les Imbonerakure ont ce droit la bas, chez Edouard et son remplacant) et semble « regretter » un peu de n’avoir pas pu tuer ou faire blesser personne…. Ils ont ete blesses a l’interieur de leur coeur, et le moment venu (tout pouvoir prend fin… disons dans 25 ans…) tu devras t’expliquer, et tu en repondras.

  4. Dommage

    Ce pays est pitoyable, une personnalité du rang de commandant qui exhibe de l’or au coup et au doigt en uniforme de service.
    Voilà ce qui tue le Burundi: courir malheureusement malhonnêtement derrière l’argent et l’or. Est-ce un commandant ou un mannequin? Triste pays!
    Ailleurs un tel agent serait directement destitué.

    • Lambert

      Sha uvuze ibyo nabonye ubundi ntibibaho kwambara tenue ukararika agatuza werekana dhahabu.Uyu we ndabona amez nk’aba commerçants b’abacongolais.

  5. Célestin

    J’admire le courage du commandant de la PSR, qui savait bien que les commentaires allaient être passionnés et malveillants à son égard, mais qui quand même a opté à s’ouvrir au journal Iwacu. Tel est le genre de responsables qu’il faut. Il est aussi bien visible que les commentaires qui se teouvent ici sont d’un niveau très bas par rapport à la problématique posée que Monsieur le Commandant explique. Je suis aussi frappé par sa franchise. Si vous vous acharnez à lui coller des morts, nommez-les au moins! Une photo de quelqu’un qui tire ne dit rien. Il fallait nous montrer plutot ses victimes. Enfin, j’ai été récemment à la PSR et j’ai noté une série de changements qu’il est en train d’y faire. Pour tout ça, chapeau à Mr Muselem.

  6. CAPITAINE KOMEZAMAHORO

    UYO YARIKO ARARASA ABANA NIWE YOKWEMEZA KO HARIHO FRAUDE MURI PSR???
    KULA KULIPA SIKU NI SIKU….

    • Garuke bibondo

      Oh la la!! Encore l’image de Museremu vraiment. Cet homme a clairement ordonné que tous ceux qui ont comme lieu de naissance les quartiers contestataires n’ont pas le droit d’obtenir le permis de conduire. Un membre de ma famille en a été victime. Museremu doit etre remplacé parce que son militantisme n’honore plus ce corps

      • Sigahurahura

        Ndumwiwe Jeannette,
        Tu tombes trop bas en nous disant qur le conflit de mandats est aussi ethnique. Tu connais Museremu ? Peut-être pas. Tu nous apprends qu’il était indésirable par les généraux? J’ai connu ce Museremu au Darfur. Il a toujours été intègre, et je trouve qu’ il l’est toujours. Après vérifications, je viens d’apprendre que cet officier a débuté sa carrière policière en tant que chef de poste à Ngozi. Il fut par la suite Commissaire Municipal adjoint de la PJP, puis conseiller au cabinet du Ministre chez Bunyoni, avant de venir au Soudan . Ici, il a été l’un des rares burundais à accéder au poste de Commandant de région dans la structure policière des Nations Unies. Quand il rentre au pays, il est repris au cabinet du Ministre en tant que Conseiller, et plus tard Commandant PSR. Son parcours est donc sans reproches et je trouve qu’ à aucun moment il n’a jamais été question pour lui de quémender des postes. Museremu et Adolphe sont parents, si tu ne le savais pas. En outre, le système burundais est patriarcal. Il n’est donc pas besoin de démontrer la hutité ou la tutsité. Le chef de l’Etat lui même a une mère tutsi, et tant d’autres. Je m’insurges tout de même contre un tel débat sur la personne de Museremu qui frise l’acharnement au lieu de débatre sur l’article et les problèmes y évoqués.

      • Burundi Bwiza

        Garuke faux et archi faux,je suis nee ds le quartier dite contestataire et j’y vit tjrs recement je suis passe l’epreuve d’optention de permis de conduire.si votre membre de la famille n’a pas passe tte les epreuve il ne faut pas le metrre sur le dos de la crise actuelle.

    • Ndumwiwe Jeannette

      S’il y a une chose qu’il faut regretter, c’est que le système DD est parvenu à transformer de bons citoyens en militants DD fanatiques et criminels.
      Je connais personnellement Innocent Museremu. Au départ, c’était un garçon très sympathique, intègre, et surtout très intelligent. A ceux qui disent que Museremu déteste les tutsi, je leur dis tout de suite qu’ils se trompent. Innocent lui-même a beaucoup de sang tutsi dans sa chair: sa mère est tutsi, son épouse est tutsi, la plupart de ses sœurs sont mariées à des tutsi, etc……, détester les tutsi serait être en contradiction avec lui-même.
      C’est parce qu’il était convaincu de défendre une vraie démocratie qu’il a rejoint la rébellion du CNDD. Après l’accession du CNDD-FDD au pouvoir, il a été nommé commissaire adjoint du BSR je crois; il travaillait relativement bien, mais a été vite démis de ses fonctions car le club des « fameux généraux » ne le digérait pas!
      Après, le pauvre Innocent a compris qu’il devait chaque soir aller signer sa présence au bar « iwabo w’abantu » s’il voulait encore avoir un poste. Et feux Adolphe Nshimirimana l’a fait marcher!!!!!!!!!!
      La répression sanguinaire à laquelle il s’est adonné contre les manifestants anti- 3è mandat me laisse sans voix. Je me suis demandée s’il s’agissait bel et bien de Innocent Museremu que je connaissais ou de quelqu’un d’autre.
      Mais quel est le problème? Pour montrer qu’on soutient le 3è mandat et donc espérer garder son poste, il faut faire preuve d’excès de zèle, même dans les tueries! Museremu est déjà transformé, il ne peut travailler que dans la ligne actuelle tracée par Nkurunziza et sa clique. Il est bien sûr au courant de la corruption qui gangrène les services en sa charge, et lui-même doit « se débrouiller » pour participer au renflouement des caisses du CNDD-FDD, de sa poche ainsi que de celles de ses supérieurs, système DD oblige.
      Avec le 3è mandat, il y a une nouvelle donne: Les hutus DD mariés à des tutsis et/ou qui ont des parentés tutsis doivent redoubler de zèle pour montrer qu’ils sont « de vrais hutus ». Les grands ténors du parti DD ne leur font pas confiance.
      J’ai juste un conseil à donner à mes compatriotes surtout hutus: Nkurunziza n’est pas le seul hutu capable de diriger le Burundi. Nkurunziza manipule les hutus en leur faisant croire que ceux qui sont contre son 3è mandat sont des tutsis qui veulent installer un empire hima avec l’aide du Rwanda. Il faut être clairvoyant et refuser cette manipulation orchestrée par un homme qui ne voit que ses intérêts égoïstes. Nkurunziza est tellement égoîste que le moment venu, il n’hésitera pas à sacrifier ceux qui croient être ses fidèles disciples. Un pays ne peut pas être la propriété privée d’un seul homme!!! Les burundais ne doivent pas accepter de périr ou de rester otages d’un homme.

      • Bakari

        @Ndumwiwe Jeannette
        « Je connais personnellement Innocent Museremu. »
        Warugerageje kumusesera agatabi! Tout en lui reconnaissant quelques qualités; notamment celle d’avoir eu le courage de de tenter de bien faire les choses avant de se heurter contre un roc ! Posez-vous une question pertinente et en toute honneteté: « à sa place, qu’aurais-je pu faire et réussir? » Ensuite vous pouvez vous permettre de lui jeter la 1ère pierre!
        J’adore jouer à l’avocat du diable!

  7. Deogratias SINZINKAYO

    Ivy’uko kabiri mu kwezi bakoresha ibibazo vy’ugutwara imodoka hagati mu gihugu. I Gitega, igisagara ca 2 mu Burundi tumaze amezi 3 twiyandikishije turindiriye test ya permis provisoire.

  8. Bundes

    Mbe ivyo wiyambika mwizosi no kuntoke birajanye nizo mpuzu z´akazi ka gipolisi ! Hahaha, aBarundi musirimuka nabi!

    • tomas

      Uvuze ukuri basi! Biranateye isoni. Harimwo nakagagazo gahanitse. Mbe numwe bavuga yarashe abariko
      baramenyesha aho bahagaze kuri mandat ya gatatu ya biti mpopze?

  9. ndibariza

    Se retrouver sur une liste internationale de persona non grata ça ouvre les yeux,deux fois il secouera sa tronc dans le futur

  10. biv

    En répondant à la question de savoir ce qu’il pense au journal IWACU,le commandant PSR a le droit de bien exprimer son opinion et faire une critique surtout constructive à l’égard des journalistes non professionels et c’est clair.
    En ce qui concerne sa présence sur terrain,Sachez tous que la Police de roulage et la sécurité routière vont toujours de paire.Quand il ya une situation qui enfreint les droits à la libre circulation des citoyens paisibles ,vous le verrez certainement sur terrain.
    Autrement dit, Bloquer une route et y causer le désordre ou confiner tout un peuple au quartier c’est donner une invitation à tout commandant en matière de securité.Cher commandant Keep it up.

    • Kabingo Dora

      @biv . Décidément la bêtise est la  » valeur » la plus partagée . Une police de sécurité et une police de roulage c’est bien deux choses différentes . Par ailleurs ce Museremu est là pour s’expirmer sur la circulation et non sur des aspects politiques!!. Lorsqu’une route est bloquée c’est certes une affaire de sécurité mais ce n;est pas une affaire de la police de roulage

  11. Akarimi

    Nimba hari domaine iri pourri mu gihugu c’Uburundi , ni iyo ya roulage. Ako karimi kanyu turakamenyereye. Tubabonera kuvyo mukora. Abantu barondera permis z’amagendu kuko ari igihamana guca permis légalement. Guca permis légalement bizimvye, birimwo amanyanga kurusha kuyigura mu Buyenzi.
    Ariko ntimwihende, imisi y’ibisuma iraharuye, muriko murya umuhero wanyu.
    Kubera corruption muzisenya mwebwe nyene, kandi mwaratanguye.
    Nihehe kw’isi nzima murumva un régime imara imyaka itanu gusa. Mvuze itanu kuko inyuma y’iyo myaka Abarundi bari bamaze kuruha. Ni uko nkumbure muticara ngo mwibaze, ico mwari kuba mwacibajije. Imyaka itanu gusa!!! Ni ukuvuga ko hari ikintu kitagenda neza indani muri système yanyu ico naco ni corruption iruhande y’ibindi vyishi.

  12. MAYUGI

    Iyo buba ubwumwe bwarikindi: le verbe seulement. Kandi menya ko tutaribagira ingene witwaye lors de la répression des manifestants.

  13. Rufyirigufyina

    Commandant PSR, ni kubera iki police iguha Contravention hanyuma igafata permis, Carte d’assurance na Certificat du contrôle technique icarimwe, cane cane police de l’intérieur niyo ibigira, ukava iBujumbura ugasubira mu Ruyigi (akarolero) guhiga uwo mu polisi. Ni kuki polisi itorungika contravention à l’OBR bakayishira muri dossier umuntu akaja kuriha ata document barinze kumutwara? Jewe umupolisi wo mu Kamenge yantwaye permi muri Aout 2014 n’ubu ntarayinsubiza kandi nararishe amende y’umurengera ku kosa ntakoze.

  14. Ingabo

    J’ai une question à ce monsieur et qu’il me réponde car je sais qu’il voit nos commentaires: Quelle relation entre son unité chargée de roulage et la répression des manifestations? Il me dira qu’il policier du PSR est avant tout un policier!? Mais, la police en charge de gérer les manifestation était-elle débordée quand on a fait recourt au PSR, à lui donc?
    Mon cher, toute chose (un bien ou un mal) se paie ici bas, tard ou tôt!
    Je ne m’écarte pas du sujet, mais je veux qu’il m’éclaire sur cette relation entre police de roulage dont il est le chef et la répression, disons gestion, des manifestations?

  15. jose

    kuvuga nibisanzwe MUSEREMU combien de fois j’ai passé à son bureaux pour quíl m’accorde la permission de passer le permi définitif, J’avais déjà le permi provisoir jusqu’á ce que mon permi perd la durée de validité, je lui est exipliqué maintes fois de me faire passer a la liste des lauréats (examen définitif) toujours mm reponse dufise benshi votre tour pas encore, motif uri umututsi d’apres abamwegereye nubu ndatwara sinshobora guheba abana bamfashe tugira ngabimwe bose bagira.
    nukuri il faut qu’il dise la veritée nous sommes de passager. mercis le journal IWACU et faire passer ce message kuko naho mwoshaka mugatohoza

  16. KABADUGARITSE

    Existe-t-il dans notre pays une police militaire? Il suffirait que quelqu’un se poste non loin d’une position des policiers en action de contrôle routier sur la chaussée pour voir combien le rançonnement des conducteurs est systématique quel que soit l’état du véhicule ou la régularité de ses documents d’identification.

  17. Mandela

    Savez vous qu’un permission s’achete a 300.000 Frcs bu. Que de bla blas officiel.

  18. mahago

    @ ntahitangiye

    Tu es vraiment très Naif (ve) Mr ou Mme ntahitangiye. Est-ce k tu crois vraiment à ces explications? Tu ne sais pas k le mensonge pour certains est devenu une tres grande vertu sociale? Tous ceux qui sont corrompus ne diront jamais qu’ils le sont. C’est par leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Ainsi donc, c’est par la misère et la paupérisation sans nom des burundais que nous reconnaissons que tous ces chefs ne sont pas moindre an la matière de corruption. Chef de la PSR, merci aumoins pour ces permis biometriques qui finalement vont apparaître. J’y croirai quand je les aurai vus moi-même. J’espère que ça ne sera pas comme les cartes d-identités biométriques. Aumoins procurez-nous de ces doc. avant de quitter le pouvoir bientôt. Ce sera un bon souvenir.

    • ntahitangiye

      Quand quelqu’un me dit quelque chose je le crois si je n’ai pas la preuve du contraire de ce qu’il dit. Mais si dans la suite il y a une preuve qu’il mentait, alors je le prends pour un menteur.
      Le Commandant Innocent Museremu nous dit qu’il occupe ce poste depuis un an. C’est trop tôt pour le juger.

      • mahago

        Mon cher un an c’est trop. Ubuja gusha buratagata. Ce qu’il n’a pas encore fait depuis il y a un an, Il ne va pas le faire dans 5ans

  19. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Il faudrait que ce Monsieur, connu aussi pour le harcèlement et la brutalisation des anti-troisièmes mandat, nous parle en long et en large de la part de la corruption dans ces tricheries et fraudes de permis de conduire..! Ce qu’il repond a ce sujet n’est pas satisfaisant car ce systeme de permis est gangrene, on le sait, par des pots de vins et ce depuis des annees…! C’est un secret de polychinelle..!

  20. Kabingo Dora

    Parole , parole !!! . La fraude des permis de conduire se fait toujours en connivence et avec la collaboration des responsables de cette police de roulage qui, par ailleurs ne dispose d’aucune formation dans ce domaine .

    Le plus étonnant est ceci et je cite Mr Museremu
     » Je déplore néanmoins que certains journalistes se comportent mal. Il y avait un photographe d’Iwacu, qui a pris des photos des policiers en intervention à Buyenzi. Ces photos ont fait le tour du monde sur le net.

    Ce photographe n’a pas eu le courage de dire que les gens qui tiraient, se défendaient parce qu’il y avait des jeunes qui lançaient des projectiles, il n’y avait pas eu de morts ni de blessés. Nous avons jugé son comportement de malhonnête. »
    Quelle relation existe t il entre le permis de conduire et les images des policiers diffusés sur les réseaux sociaux ? En fait je sais ce qu’il veut dire .C’est parce que la photo de Museremu entrain de tirer sur les manifestants a été diffusée sur les réseaux sociaux ! Et voilà. Je me demande si le role d’un policier de roulage , fut il le premier d’entre eux est de tirer sur les gens !!!

  21. Une information equilibree, il faut continuer ainsi pour augmenter votre credibilite.

    • mahago

      @ Hima Jeremy

      De quelle information équilibrée s’agit-il Mr Jeremy? Selon toi c’est peut-etre équilibré. Mais selon moi, c’est de la mascarade. C’est du charabia ou bien du coq à l’âne. Au moment où les burundais ont vraiment soif de la vérité, ce Museremu enfonce le clou dans la plaie des burundais qui souffrent de la mauvaise gouvernance pratiquée à tous les niveaux. Museremu, tu peux cacher la vérité pour un mois, ou pour des années, mais Elle (vérité) finit par sortir quand même. La question est la suivante: es-tu prêt à l’assumer? Si oui, bravo, tu es un homme. Si non, plie déjà les bagages, car la lumière arrive bientôt.

  22. ntahitangiye

    Merci mon Commandant pour votre claire explication !

    • nunu nado

      Je salue un policier que j’ai rencontre dans l’entree de la PSR. Je lui ai demande ou je peux renouveler mon permis, (C’etait en 2010). Il a pris soins de me conduire et de m’aider a avoir mes nouveaux vignettes sans me connaitre et sans demander rien en retour. Merci mr le samaritain. Ma reconnaissance vous revient. Tous les policiers ne sont pas mauvais. NON ?

Publicité