Économie

Hôtellerie : Trois hôtels de Bujumbura classés «cinq étoiles»

01/03/2019 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur Hôtellerie : Trois hôtels de Bujumbura classés «cinq étoiles»
Hôtellerie : Trois hôtels de Bujumbura classés «cinq étoiles»
Le ministre du Tourisme (au milieu) et le directeur général de l’Office National du Tourisme (le premier à gauche) posent avec les propriétaires des trois premiers hôtels.

37 établissements d’hébergement sur 64 évalués au Burundi ont été classés selon les critères de classification établis par des instances de la communauté Est-africaine. Parmi eux, les hôtels Club du lac Tanganyika, Royal palace et Belair Résidence sont classés ‘‘cinq étoiles’’.

Les cérémonies de restitution des résultats de cette évaluation ont eu lieu ce vendredi 1er mars, en mairie de Bujumbura, en présence de Jean-Marie Niyokindi, ministre en charge du  tourisme.

D’après ce membre du gouvernement, les établissements soumis à l’évaluation ont été choisis sur base de 19 critères obligatoires. Notamment la licence d’exploitation en cours de validité, le système de sécurité, l’anti-incendie, la désignation des chambres, le service de communication, l’expérience du personnel, l’assurance des biens, l’évacuation des déchets et le traitement des eaux usées, etc.

Les établissements d’hébergement classés se situent pour la plupart en mairie de Bujumbura. Ils sont au nombre de 22 dont les trois premiers. Le reste est partagé entre les provinces de Ngozi qui en comptent cinq, Gitega (3), Kayanza (3), Karusi (2), Muyinga (1) et Muramvya (1).

Outre les 3 premiers hôtels, 9 sont classés ‘‘quatre étoiles’’, 9 autres ‘‘trois étoiles’’. Les 16 restants sont classés ‘‘deux étoiles’’.

Suite à cette classification, le ministre Niyokindi assure que certains établissements vont cesser de travailler dans l’informel. Ils vont se doter d’une licence d’exploitation ainsi que l’amélioration des services offerts.

Au cours de ces cérémonies, les 37 établissements classés ont reçu des attestions de reconnaissance pour leur contribution dans le développement du secteur touristique au Burundi.

Les patrons des 3 premiers ont également bénéficié des certificats d’honneur et de mérite. Le ministre du Tourisme se dit satisfait notamment par leur contribution dans la création d’emplois, leur apport dans le trésor public et la protection de l’environnement.

S’exprimant au nom des 37 hôteliers, le propriétaire de l’hôtel Royal palace s’est dit réjoui de l’étape de classification. «Le Burundi vient de rejoindre les autres pays de l’EAC», a-t-il souligné, en rappelant que «le secteur hôtelier est un domaine porteur».

Il contribue à la visibilité et au développement du pays. Il exhorte le gouvernement à promouvoir le tourisme, notamment en incitant à la baisse des billets d’avion : «Les touristes sont souvent réticents à cause des frais élevés».

Au total, 596 établissements d’hébergement sont inventoriés au Burundi. Ils ont une capacité d’accueil de 7.394 chambres-lits.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

L’honneur du Burundi vaut plus que 12, 95 euros

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’honneur du Burundi vaut plus que 12, 95 euros

Quand nous étions petits, on nous enseignait à respecter les couleurs nationales. On nous répétait tous les jours que le drapeau est symbole de notre indépendance nationale. Quand le drapeau national montait sur son mât, on s’arrêtait. Les hommes enlevaient (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 663 users online