Environnement

Glissement de terrain au bord de la rivière Ntahangwa

11-04-2017
Plus de circulation automobile sur l’avenue Mukarakara, suite à son effondrement.

Plus de circulation automobile sur l’avenue Mukarakara, suite à son effondrement.

Située au bord de la rivière Ntahangwa, l’avenue Mukarakara a été emportée par un glissement de terrain. Des maisons d’habitation sont également menacées. Deux d’entre elles ont déjà perdu leurs clôtures. «Nous sommes fatigués», se plaint un des propriétaires d’une maison située au bord d’un gouffre. Il ajoute que la population a informé les autorités administratives et ces dernières n’ont rien fait pour les protéger. « Certaines personnes ont même abandonné leurs maisons. Ces glissements menacent d’autres infrastructures, comme le Boulevard du 28 Novembre et même l’Hôpital militaire de Kamenge.»

La population environnante a vainement planté des arbres au bord de cette rivière, pour se protéger. Les personnes rencontrées sur place demandent au gouvernement d’intervenir pour prévenir les dégâts matériels et humains.

« Pas de dégâts humains jusqu’aujourd’hui, mais des dégâts matériels sont à signaler : deux salles de classe ont été abandonnées, il y a deux ans, les puits perdus et les fosses septiques sont emportés par ces glissements», affirme Annonciate Nsabimana, Directrice de l’école fondamentale «Jardin public de Nyakabiga». Situé entre la rivière Ntahangwa et l’avenue de l’imprimerie, cet établissement est menacé par les glissements de terrain. Mme Nsabimana affirme qu’elle a déjà signalé ce problème aux autorités administratives. Celles-ci n’ont toujours pas honoré leur promesse de construire les murs de soutènement en gabions, fin février. La directrice demande au gouvernement de prendre ce problème en main ou bien de chercher un autre endroit plus sûr.

  7   Vos commentaires
  1. Jereve

    A certaines occasions, le gouvernement apparaît dans toute sa splendeur. A d’autres occasions, comme cette catastrophe par ailleurs maîtrisable si on s’y était pris à temps, le gouvernement disparaît et laisse un vide abyssal. La nature a horreur du vide, elle a pris le pouvoir.

  2. Kagabo

    Les gens doivent oublier le gouvernement, Mbe ababa aho bo bakoze iki kugira ngo bahakingire? Il faut faire un peu de chose et puis demande de l’aide plus tard. Abo bose sibabandi iyo batubona twigira kubikorwa rusange bagatwenga ngo ni tugende ngo n’ubundi nitwe dutwara!!!!! Hee, mwibagiragwa ningoga?? Igihugu ni jewe nawe, na twese. Iyo mugira ubumwe amazi ntiyobasumbije ubwenge, gushika naho aza kubasenyera. À bon attendeur salut.Excusez-moi souvent de mes interventions, car je ne passe pas de quatres chemins.

    • Biyago

      Mushingantahe Kagabo, nsomye ivyo mwanditse nca nipfuza ku babaza ibibazo!
      Mwoba mukora iki mu buzima? Muba he? Iryo barabara mwoba mwari mukunda kuricako? Abanyagihugu bahaba mwoba mubazi? Ico kibazo c’iyo nkombe mwoba muzi igihe catanguriye? Mwoba muzi ivyoba vyarakozwe, n’abahaba hamwe na leta, kuva ico kibazo gitanguye? Mwoba muzi amasezerano yoba yarabaye hagati y’ibisata bijejwe gutunganya ibisagara n’ivyo gukinga impanuka hamwe n’abanyagihugu bahaba? Mwishimikije iki kugira mutyoze abanyagihugu bariko baratakamba, mukabagiriza ngo ntaco bakoze? Ivyo bikorwa « rusange » muvuga ngo murakora mubikorera ingo zanyu canke mubikorera igihugu? Mwoba, mu rwego rw’ivyo bikorwa « rusange », mwaragiye aho kw’iryo barabara mukabereka ico bokora, bibaye ngombwa mukanabafasha kugira ngo ico kibazo gitoregwe umuti? « Igihugu ni jewe nawe, na twese »

      Mwoba muri muri ba bantu baba bicaye mu mazu yabo canke mu biro, bakibaza ko abarundi bose babayeho nka bo, bakiha uburenganzira bwo kwifatira mu gahanga no gutyoza abantu kandi batazi ubuzima babayemwo?
      Nta rukiza uburundi buzokura ku bantu mwene abo!

      • Kagabo

        Mwana wa Mama Biyago , je peux te dire sans mentir, j’ai mille compation envers les personnes concernées sans distinction mais j’ai du mal à être sure que les habitants de cette localité ont fait le maximum? Je peux aussi vous dire sans me mentir que tout ces catastrophes naturels sont causer par nous les hommes en premier. Si réellement il n’y aurait pas les gens qui déranger ces cours d’eau en allant chercher du sable, les dégants seront mineures. Alors pourquoi les habitants ne seront pas capable d’arrêter par tous les moyens ces gens qui viennent chercher ce sable? en amont et en aval de cette rivière? Est ce ça ne serait pas une des solutions? Et ds solutions il y a une tonne,…. Mais croiser les bras et dire que c’est l’état qui va s’occuper de tous les problèmes du pays?? Vous attendrez longtemps. Murambabarire cane??

  3. Karanga

    C’est le sauve qui peut . C’est incroyable. Et vous savez qu’un tel fait peut avoir des conséquences en chaine inattendues sur tout le monde ! Au cas ou il y aurait encore des hypothèques en cours sur ces maisons , il est possible que les propriétaires ne soient pas en mesure de rembourser les crédits , et du coup les banques considéreront les hypothèques comme douteux . Ce n’est pas impossible que ces banques aient des difficultés de trésorerie etc etc , tout cela en raison d’une mauvaise gouvernance !!!

  4. dodo

    Le gouvernement n’est pas responsable des glissements de terrain !!!! La nature semble être contre les victimes

  5. Pablo

    Haha! Le gouvernement actuel ne peut rien chers amis pourquoi lui faire appel? ? C’ est tout le pays qui est au bord du gouffres , c’est pas seulement votre quartier qui est concerné! !!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité