Politique

Gasekebuye : recrudescence du banditisme à main armée

01/12/2017 Chanelle Irabaruta 0

Les habitants de ce quartier de la zone Musaga, en mairie de Bujumbura, demandent plus de vigilance des forces de l’ordre. Selon des témoignages recueillis sur place, ce jeudi 30 novembre, les cas de vol vont crescendo. Les voleurs, souvent à main armée, entrent par escalade.

Avenue Nzunga du quartier Gasekebuye, où le bandit a été abattu.

Sous anonymat, une victime, habitant l’avenue Nzunga, fait savoir qu’ils emportent tout sur leur passage. Surtout, souligne-t-elle, des ustensiles de cuisine et des appareils électroménagers. «Ils sont aussi à même de voler des véhicules.»

Une autre victime, établie sur l’avenue Mutsama, s’étonne de l’ampleur de ce phénomène dans cette localité. Gasekebuye est un quartier, tient-elle à souligner, très sécurisé. « Beaucoup d’officiers hauts gradés de l’armée comme de la Police y sont établis avec leurs gardes.» Elle appelle à redoubler d’efforts pour y mettre fin.

Le Colonel Gaspard Baratuza, habitant de ce quartier, confirme l’existence de ce phénomène. Il rapporte la mort d’un bandit armé dans la matinée, vers 4h, de ce jeudi 30 novembre.

Pierre Nkurikiye, porte-parole de la Police, assure que le défunt est un criminel connu. «Fabrice Hatungimana est un bandit renommé.» Il a été abattu par la police. Elle le poursuivait, indique-t-il, après avoir constaté qu’il venait de voler des objets ménagers. M. Nkurikiye confie qu’il était armé d’une grenade qu’il voulait lancer sur les policiers.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Ils proviennent d’une même organisation, s’adressent au même pays. Pourtant, ils portent un regard tellement différent sur la situation burundaise. Le 9 août, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Michel Kafando, a brossé un tableau très positif, presque immaculé, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

489 utilisateurs en ligne