Culture

France 24 chassée du Burundi

04/06/2015 La Rédaction 25

C’est officiel, le Conseil National de la Communication(CNC) a pris ce mercredi soir la décision de retirer au correspondant de la chaîne française France 24 sa lettre d’accréditation. Il ne peut donc plus exercer .

Le président du CNC, Richard Giramahoro, parle du non respect des facilités lui accordées. « On n’est pas en conflit avec France 24 mais ses informations sur le Burundi ne sont pas équilibrées», se justifie-t-il.

Ce n’est pas tout comme griefs reprochés à ce journaliste : «On dirait qu’il incite les manifestants à redoubler d’ardeur même quand ils semblent calmes», accuse le président du CNC.

CNC

Forum des lecteurs d'Iwacu

25 réactions
  1. Happy

    “Mami”, vous devez être aveugle d’esprit si vous pouvez prétendre que le message de M. Kaburahe est divisioniste. Vous avez besoin d’un médecin, vite!

  2. Gondwanais Lamda

    @Kimeneke
    Urafise akagwara k’amacakubiri be nako ku globarisa. Ukwiye kukivuza. Parmi les mangeurs de la République figurent bel et bien les deux ethnies et parmi les manifestants contre le troisième mandat de Nkurunziza et les Hutus et les Tutsis nous sommes dedans.

  3. mami

    C’est vraiment dommage qu’un homme comme vous Karayenga que j’éstimais depuis longtemps ais commencé à ecrire des choses pareil les! Tu viens de plus en plus de devoiler ta face longtemps cachée. C’est peut être l’âge mais je croyais qu’en prenant de l’âge l’homme devient plus sage, mais helàs! Uyo niwo mugani udusigiye ? Ntibikubereye, je ne pouvais en aucune occasion penser que tu pouvais faire partie des divisionnistes! J’ai été naïve.

  4. kimeneke

    Abarundi murantangaza iyo mugira comparaison entre le rwanda et le burundi ou même entre kagame et nkuru
    C.est comme compare un ver de ter et un lapin reka bashahu aba dd mwaratwiciye igihugu kubera ubujuju bwanyu ariko umuzungu we buca mubona yuko adakina ariko rero je comprends agahimbo kumuhutu niko kameze

  5. Mutama

    @Jamaar et Consorts:

    Si quelqu’un avait eu l’inspiration de fermer la Radio Mille Collines avant le Genocide, tu aurais dit la meme chose: “C’est un suicide”. Si on n’avait su a temps les mercenaires belges qui ont assassine notre prince Rwagasore, avant qu’ils ne commettent l’irrepabrable, tu aurais crie “c’est un suicide”. Si on avait decouvert avant qu’il ne soit tard les bourreaux de Ndadaye, tu dirais la meme chose, “c’est un suicide”. Maintenant que des institutions de la Republique prennent le courage, tres tardivement d’ailleurs, de chasser ces mercenaires putschiste, tu dis c’est un suicide”. Ok, Reka abayifashe biyahure, hanyuma wewe ni wiraramangire, canke ujane na France24 niba ubona utoba mu Burundi atariho iri.

  6. Gima

    France24 est un agitateur à la solde de Sinduhije, Rukindikiza, et Cie. Avez-vous la mémoire courte? Il y a 2 ans, la journaliste de F24 Paule Simonet, une franco-rwandaise, promouvait une rébellion congolaise de banyamulenge qui réclamait le pouvoir au Burundi! Et dire que France 24 est seule une agence d’information!!!!!

  7. Gima

    L’information est une arme. Si quelqu’un la dirige contre vous, il faut bien se défendre. Quelques uns d’entre nous sont mentalement esclaves: on dirait que sans “nos ancêtres les gaulois”, on ne peut pas vivre.

  8. kim

    ariko kweli nkaho uca uvuga ngo uvuye ku kazi kandi uguma ukora ivyo bagutamites uri umuntu w’umugabo? ntimukabe abaja; puuuiu.

  9. Baobab

    @Bwiza Claude
    “Laurent Gbagbo a commis les memes erreurs à la veille de sa chute!”
    Kagame a fermé BBC Afrique au Rwanda l’année passée si je ne me trompe, après son reportage sur le Rwanda de 1994! Kagame est toujours debout comme un I (au propre comme au figuré)! Moralité: comparaison n’est pas raison! Ceci étant dit, je ne suis pas pas pour la fermeture des médias, même si je reste convaincu que le monde de la presse n’est pas peuplé par des enfants de choeur, nécessairement!

  10. Yves

    Ces méchants ‘blancs’ qui n’espèrent qu’une chose, déstabiliser le Burundi… permettez-moi de mettre en doute vos accusations ‘colonialistes’. Expliquez-moi donc objectivement ce que les Européens auraient à gagner d’une instabilité ou d’un changement de régime à Bujumbura ? En Libye et en Irak, il y avait du pétrole et deux dirigeants qui avaient un long historique de rivalité avec l’Occident. Rien de comparable avec le Burundi… ne vous vient-il pas à l’idée que les ‘blancs’ condamnent le gouvernement Burundais simplement parce que sa décision de conserver le pouvoir à tout prix menace la stabilité de la région ?

  11. NN

    LOLOLO sara neza, mbega ivyo uvuga ni biki? erega CNC irafishe ubushobozi bukwiye bo kwirukana France 24!!! ntacaha kirimwo

  12. Athanase Karayenga

    Cher M.Kimanda,

    Vous n’avez pas honte de rendre responsables “les blancs” du chaos institutionnel qui règne au Burundi ?

    Vous n’êtes pas le premier, remarquez. On entend et on lit de plus en plus d’accusations ridicules, comme la vôtre, proférées par des personnes favorables au troisième mandat illégal du président Pierre Nkurunziza. Quand on n’a plus d’arguments rationnels et respectables pour défendre cette candidature, il vaut mieux se taire que d’accuser “les blancs” dans leur globalité. Tous les “blancs”, comme vous dites, ne veulent pas du mal au Burundi. Loin de là.

    Cependant, pour faire fortune, il y en a sans doute qui profiteront du chaos actuel pour fournir à la police et aux imbonerakure des grenades, des bombes lacrymogènes, des balles de fusil et des kalash et des véhicules à vitres tintées pour assassiner les hommes politiques et les jeunes dans les quartiers de la ville ou sur les barricades. Mais de là à généraliser et à affirmer que tous les blancs veulent du mal au Burundi, il y a un pas qu’il ne faut pas franchir car il faut savoir raison garder.

    En tant que Burundais, apprenons à assumer nos erreurs et nos turpitudes sans en rejeter la responsabilité ni sur “les blancs”, ni sur les noirs, les jaunes, les rouges et les arc-en-ciel ! C’est un manque de courage et de maturité. En plus c’est très imprudent de votre part de transformer tous “les blancs” en ennemis de la cause indéfendable du troisième mandat de Pierre Nkurunziza !

    Athanase Karayenga

  13. Jamahaar

    C’est un suicide, un autre faux pas de ce gouvernement illegal et illegitime de Pierre Nkurunziza-Willy Nyamitwe qui veut museler toute voix objective pour informer la population burundaise après la destruction des radios privees pour ne laisser que la seule calebasse du pouvoir qu’est la RTNB. Au lieu de deplorer cette decision il faut plutot feliciter le gouvernement du Burundi ou ce qui en reste pour s’etre tire une balle dans le pied en se mettant a dos un instrument du rayonnaiment culturel de la puissance francaise.Comme ca, peut-etre que les soutiens francais du regime moribund de Nkurunziza vont se rendre finalement compte de sa vraie nature au lieu de continuer a cacher leurs tetes dans le sable comme l’autruche face aux violences, assassinats et emprisonnements sans jugements perpetres par la police d’Etat et la malice du parti CNDD-FDD a l’encontre des manifestants contre le hold up constitutionnel et la violation des Accords d’Arusha par Pierre Nkurunziza et la clique qui le soutient pour se maintenir au au pouvoir pour un 3eme mandat de trop.

  14. Bako

    C’est la nature meme du regime actuel: le media X parle d’une information qui ne plait pas “aux chefs”…soit le media est brule, soit il est chasse du pays! Qui aurait donc donne “l’idee” de bruler les cinq radios???? A la fin, le CNDD FDD ne tolere que deux radios: Rema FM et le RTNB! La CNC vient d’enfoncer le clou: pas d’elections credibles sans medias indepandants… bon meme ce media international etranger doit quitter pour qu’on les organise en clandestinite! Mr. Richard, et si tu quittais ce poste pour laisser la place a ton vice-president (car c’est bien connu qui decide…). Je me dis que la communication est plus importante que ton ventre. Nous demandons a la France de reagir cette fois-ci!

  15. KIMANDA

    Bravo CNC, vous avez pris beaucoup de temps avant de chasser ces blancs qui dorment débout en espérant que Notre Burundi sombre dans la violence comme ils l’ont fait en Libye. Ils attisent la haine et véhiculent des informations mensongères. Qu’ils aillent en Libye où ils ont déjà tout détruit…pour Notre cher Burundi ça sera pour une autre fois car nous savons très bien que les blancs ne vont pas digérer l’échec de déstabilisation de notre Burundi….et pour la prochaine fois, vous allez échouer encore. Dieu est grand!

  16. Akamaramaza

    Hahahaha………
    De mieux en mieux!!!

  17. Les mêmes erreurs précèdent les mêmes conséquences. Wait and see, Time will tell.

    Ndi LOLOLO, Umugumyabanga atari umugumyabondo

  18. Huuum! Richard Giramahoro devrait chercher son avenir au lieu de chercher d’entrer dans un gouvernement déjà moribond. Je lui fais juste ce clin d’oeil et je le fais gratuitement.

    Ndi LOLOLO, Umugumyabanga atari umugumyabondo.

  19. Mafaranga Mashasha

    Arrête: Les gens ne sont pas des imbéciles… Les radios et TV n’ont pas été detruites non plus… Et les vaches qui volent connais pas toi?

  20. Mafaranga Mashasha

    Ohhh Non…! Si France 24 avait une infrastructure sur place … on l’aurait “messé” !

    Ha kurwara ubujuju worwara inyonko: Ce blackout médiatique (intellectuel) va nous coûter cher…

  21. Jean-Nepo

    Une autre grave erreur du Gouvernement Cndd-Fdd qui s”imbrique sur la candidature inconstitutionnelle du président sortant Nkurunziza! Il faut savoir que les informations transmises par le correspondant de France24 portent sur des faits réels, donc objectives. Dire qu’elles ne sont pas équilibrées ça relève de la subjectivité de celui qui le dit, ici Richard Giramahoro. Je regrette c’est un manque de professionnalisme pour ce dernier pourtant Président d’un Conseil National de la Communication(CNC). Mais on peut comprendre pourquoi il ne dispose pas de marge de manœuvre s’il doit se conformer aux vœux du président éternel, sortant curieusement, en la personne de Nkurunziza. Il a juré briguer un 3è mandat illégitime à tout prix, donc il n’a pas encore fini de licencier et museler tout ceux qui essaient de porter plus haut et plus loin l’opinion des sans voix ni protection, c’est révoltant! Il ne faut surtout pas baisser les bras devant tous ces actes antidémocratiques et violant les droits et la dignité du Murundi, Nkurunziza doit partir!…

  22. kariyo

    Thaïs Brouck
    ‏@thaisbrouck
    @FRANCE24 n’a pas ete expulse. Je n’ai pas ete expulse. Le Cnc m’a retire mon accreditation #burundi”

    Ivyo mwe mwandika mubikurahe?

  23. PCE

    Mr Richard Giramahoro entrera bientot au gouvernement , c’ est clair maintenant c’est ce qu’il cherche.

  24. KAZA

    Allez virez tout le monde et restez avec ceux qui obéiront les yeux fermés ! Après tout Ngombe za Peter !

  25. Bwiza Claude

    Egwe daaaaa!! Laurent Gbagbo a commis les memes erreurs à la veille de sa chute!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

825 utilisateurs en ligne