Sécurité

Une arrestation aux mobiles obscurs

27-05-2014

Edouard Ntawuziyihera, membre du FNL pro Agathon Rwasa, a été arrêté, ce lundi 26 mai, en commune Rugombo de la province Cibitoke. Il est en garde à vue à la police judiciaire à Bujumbura.
Les faits se sont déroulés au collège communal les amis de Rugombo, vers 7h30. Alors que M. Ntawuziyihera se présentait à son travail où il est secrétaire de direction, OPP1 Eugène Bizindavyi, commissaire de police à Cibitoke a débarqué avec une armada de policiers et l’a conduit manu militari vers Bujumbura.

Une source qui a assisté à la scène témoigne : « Le commissaire n’avait pas de mandat. Il lui a seulement dit de le suivre et l’intéressé s’est exécuté. » Selon un de ses proches, une fois arrivé à Bujumbura, Edouard Ntawuziyihera, 31 ans, a été conduit à la police judiciaire.
Iwacu a contacté, sans succès, le porte-parole de la police pour qu’il s’exprime. Des informations concordantes confient que ce responsable des jeunes du FNL pro Agathon Rwasa dans la province Cibitoke a été arrêté pour des raisons d’enquête dans l’assassinat de Datus Nshimirimana, un autre membre du FNL tué d’une balle dans la tête, le 11 mai dernier, par des gens non encore identifiés.

  7   Vos commentaires
  1. Mudy

    Ntamvura idahita!kuva ahobakaburaburije abarinyuma ya Rwasa nanubu ntibobareka ngobahema????Birababaje

  2. Pioneer

    1. Puisque parler (ou ecrire) aux medias est desormais une atteinte a la surete interieure de l’Etat, je dois m’abstenir de nommer le chat un chat.
    2. Le modus operandi est classique. X signe un crime, le fait endosser au camp de la victime, pour arreter le leader de ce camp. Demain, Agathon Rwasa sera convoqué, puis chargé par Edouard Ntawuziyihera d’avoir commandité l’assassinat de Datus. La suite est connue. L’inconnu l’est moins!

    • T’as vu juste d’autres le seront pour le pseudo attentat à la grenade contre Gaston. Avec Bamvugimyuvira libre mais pas blanchi, Alexis et Nyangoma en exil d’autres, Rwasa et les upronistes de Nditije prochainement poursuivis puis dire qu’il y aura des élections inclusives!

      On a tout compris

  3. Uwarugwanye

    Les DD savent poignarder dans le dos les FNL comme s’ils avaient oublié que le lion qui dort n’est pas à réveiller par un petit chien. Rappeler aux FNL la mort de Datus Nshimirimana n’est rien d’autre que remuer le couteau dans leur plaie, alors que les larmes de sa veuve et ses orphelins n’ont pas encore tari. J’ai besoin de connaître désormais les détails d’identification de tous ces policiers qui abusent de la loi pour arrêter arbitrairement des gens. Les internautes trouveraient ces éléments intéressants. Pour le cas de cet OPPPPP1 Commissaire BIZINDAVYI, serait-il du même niveau d’études que KAZUNGU et UWAMAHORO? Si tel est le cas, le Burundi n’est pas encore au bout de ses peines. Et en cas contraire, ma conclusion ne change pas.

  4. muhoza

    abataco bazira barazi kwihuta kubafata ariko abacana no kumurango izuba riva batigera bakomwakomwa!! nimube muridagadura igihe canyu namwe kirahari, umusi muzobura abo mwica muzosanga mutanguye kuja kwica abiwanyu. ntimwibaze ngo muriko munezereza ababatwara, ingarukambi nimwe muzoyibona. Wait and see

    • Kizito

      Mbega vya bisuma vyagomba kwica Rukara ko atabivuga ngo navyo babishengeze au lieu de s’attaquer systématiquement à toute personne de l’opposition ? Uwapfuye ntaco yabonye kweli! Mais, chers amis, pour une personne injutement, compter cind personnes que vous vous mettez à dos! Faites vos calculs…!

      • Mbanza

        J’aimerais qu’on fasse un appel public à témoin pour que quiconque sait quelque chose sur ce meurtre crapuleux donne ses info. Par la suite, que tous ces témoignages soient compilés avec le concours de la communauté internationale et des ONG autant burundaises qu’internationales car il s’agit bien d’un assassinat politique, commis dans le cadre des élections de 2015 car tout le monde à Bujumbura savait ce que faisait Datus. Sinon, arrêter n’importe qui de la mouvance de Rwasa ne fait que montrer à tout le monde, y compris les donateurs svp, que les élections de 2015 ne seront qu’une mascarade de plus…Essayer de jouer la fibre ethnique ne trompe plus personne. Qui de ceux qui se la coulent douce à Bujumbura a sacrifié autant ou plus de sa vie que Rwasa ? (même s’il a lui aussi autant ou même moins que plusieurs, commis des erreurs) J’espère que les Burundais et la communauté internationale n’accepteront plus de se faire passer un sapin comme en 2010…

Publicité