http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Diplomatie

Un général américain assiste à une démonstration des sapeurs burundais au camp Mudubugu

De gauche à droite, Rays Mabyus, Dawn Liberi et Silas Ntigurirwa ©Iwacu

De gauche à droite, Rays Mabyus, Dawn Liberi et Silas Ntigurirwa ©Iwacu

Dans cette visite, le Général Ray Mabus, Secrétaire à la marine américaine était accompagné de l’ambassadeur des Etats-Unis au Burundi ainsi que du Lieutenant Général Silas Ntigurirwa, secrétaire permanent au ministère burundais de la Défense. C’était ce jeudi 21 novembre.

Dans les allocutions de circonstance, tous se sont félicités du bon état du partenariat entre le Burundi et les Etats-Unis, surtout en matière de lutte contre le terrorisme des Shebabs en Somalie.
Des marines américains ainsi que des militaires français et anglais sont à pied d’œuvre à Mudubugu en province Bubanza (20 km au nord de Bujumbura) pour la formation du 26ème bataillon de sapeurs qui sera déployé en Somalie dans le cadre de l’Amisom. Après la démonstration de ces éléments d’élite spécialisés dans le camouflage et les tirs de précision sur une longue distance, les trois personnalités se sont livrées à un exercice de tir sur des cibles avec la kalachnikov.

Pour rappel, la visite du général américain vient après celle Commandant de la Force Américaine Conjointe de la Corne de l’Afrique, le général Terry Ferrel, le 5 septembre de cette année. Bien plus, le Burundi à déployé 5.432 militaires en Somalie et à partir du 1er janvier, c’est le Lieutenant Général Silas Ntigurigwa qui sera le commandant des forces de l’Amisom. Déjà ce dimanche, l’officier burundais s’envole pour Mogadiscio.

  10   Vos commentaires
  1. Pat

    « Ce partenariat » pourrait apportera des consequences sur le Burundi:
    1. En 2015 (comme 2010 d’ailleurs), les americains ne pourront pas denoncer publiquement toute opinion qui pourrait facher Mr. Nkurunziza. Pour tromper l’opinion, les Americains ont organise une visite de l’ADC vers chez eux pour leur montrer que les USA defendent toujours la democratie…
    2. Une possible attaque terroriste sur Bujumbura. Pourquoi ne pas laisser les francais/anglais/americains utiliser eu-memes leurs armees en somalie? Dieru seul peut proteger un pays aussi vulnerable a ce genre d’attaque sur tous les points.
    3. La fin de la democratie au Bdi.

  2. Jacques

    None kuberiki abazungu batinya muri somalia bakagomba yuko aba FDN bagwayo?? Jewe mbona mukwiye kurungika yo zambonerakure zamenyere gusafisha abantu nizo zokora akazi neza??

  3. AN

    Merci pour le reportage. Celui du pays de l’oncle Sam contient une erreur grave :

    Selon la source http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=77822, on reporte que Mabus a rencontré le Premier Vice Président du Burundi, Therence Sinunguruza (???)
    »… Mabus met with the First Vice President of Burundi, Therence Sinunguruza, to reinforce the United States’ existing partnership with Burundi and thank them for their country’s contribution to peacekeeping efforts in Somalia. … »

    J’ai pris l’initiative de recommander la rectification de l’information quant au nom du Premier Vice Président du Burundi parce que c’est Bernard Busokoza (et non Therence Sinunguruza). Le changement a eu lieu en Octobre 2013.

    • Mugunza

      @AN

      Voilà des ambassadeurs qui ne demandent pas d’être payés ou honorés pour leur amour du pays: bravo sieur AN.

      • AN

        @Mugunza
        Je suis un burundais ordinaire, suivant l’actualité de mon pays vis toutes les sources d’informations. Je commente rarement mais lorsqu’il le faut, je n’hésite pas.
        L’erreur est tellement grave que je ne pouvais pas tolérer que les 350 millions d’américains restent avec le nom qui ne correspond pas avec la personnalité qu’il incarne.
        J’ose espérer que le webmaster corrigera l’erreur tout en rectifiant les éléments de sa source.
        Dans la vie et dans la mort, nous restons burundais, fiers de l’être !

  4. Kaminuza

    Le marché de la guerre le moins cher se trouve au Burundi(budget national, rubrique Amisom: 29.5 milliards de FBU convertissez en dollars pfff)!!! Même les mercenaires de Bob Denard coûtaient plus cher que nos vaillants soldats. Bientôt n’importe quel pays-riche en conflit armé quelque part viendra chercher des « partenaires » bon marché « en matière de lutte contre le terrorisme ». Ibihendwabana!!

    • Backary

      @Kaminuza
      Lorsqu’on est terrassé par la misère et la maladie, on ne peut pas se permettre de vendre sa peau trop cher! Il faut essayer de se mettre à la place des autres!

  5. Musitanteri

    Il faudra qu’il veille bien pour ne pas subir le même sort que feu Gnl Niyoyunguruza. Le poste est convoité et ne manque non plus de jaloux.

  6. EN

    Merci pour l’article.

    Petite remarque : il se peut qu’il y ait une erreur dans le contenu. La personalité en visite s’appele Mabus (et non Mabyus); il s’agit d’un politicien, il est Secrétaire à la Marine (non Général de la marine).

    Sources:
    http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=77822
    http://en.wikipedia.org/wiki/Ray_Mabus

    • AN

      Selon la source http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=77822, on reporte que Mabus a rencontré le Premier Vice Président du Burundi, Therence Sinunguruza (???)
       »… Mabus met with the First Vice President of Burundi, Therence Sinunguruza, to reinforce the United States’ existing partnership with Burundi and thank them for their country’s contribution to peacekeeping efforts in Somalia. … »

      J’ai pris l’initiative de recommander la rectification de l’information quant au nom du Premier Vice Président du Burundi parce que c’est Bernard Busokoza (et non Therence Sinunguruza). Le changement a eu lieu en Octobre 2013.

Publicité