Archives

FDLR et FNL toujours unis dans le Sud-Kivu, selon l’ONU

15/07/2013 Damien Roulette 8
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. bornto

    Au Burundi, rien ne justifie une rébellion. Donc tous ceux qui empruntent cette voie sont voués à l’échec. Idem même ailleurs, parce que les portes de négociations et de la démocratie sont ouvertes à tous. Mais quand on ferme ces portes, les rébellions deviennent mouvement de libération ! Avec raison.

  2. kamenge

    ADC societé civile sache que aho inyuma Congo akariyo gahinda,ivyo mwivugisha burya pouvoir en place iyaba itihagarara ko uko biri biba ari bibi

  3. Rugatu

    La solution est clair il faut negocier avec toutes ses forces que vous appeler negatives,le Burundi,le Rwanda et L,Uganda doivent negocier avec ses rebelles qui se trouvent en RDC,la toute la region aura la paix

  4. Citoyen

    “L’un des points intéressants de ce rapport est la persistance du lien établi entre les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) et les FNL. Une alliance de circonstance qui n’est pas nouvelle (…)”

    Ce n’est aucunement une alliance de circonstance. C’est une alliance IDÉOLOGIQUE ! Le FNL était est toujours Palipehutu. Relisez, SVP, les discours du Palipehutu. Revisitez, SVP, les entrevues de Pasteur Habimana alias Mathusalem !

    (@ anonymous: Le M23 est certainement une force nuisible. Mais il n’est pas idéologique)

  5. anonymous

    « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Les forces négatives finissent par devenir positives et vice-versa; moyennant….

  6. anonymous

    Où tu classes le M23? Chez les enfants de choeur, peut-être?

  7. Ihorihoze

    Ndakurahiye ibi atari ibinyoma gusa!Ni mba naho arivyo,c’est a dire abo ba FNL bavurwa bakomeye mur’izo zibiri rizoba ari ishami rya SNR burundaise kuko uyo Nzarabu nibo bamurekuye.Bisigura ko ari ku gikorwa bamutumyeko.Na canne cane bamye bakorana kuva no kuvya Gatumba.

  8. Federation

    A quand notre belle région des Grands Lacs pourra être en paix. Il faut savoir que la seule chose que les FDLR et les FNL est la haine (et l’idéologie génocidaire) des Tutsi. Sinzi ingene urwo rwanko ruzehera…

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une autre date pour l’histoire

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une autre date pour l’histoire

17 mai 2018 entre dans l’histoire du Burundi. Le peuple burundais vient d’exercer son droit civique en se prononçant par référendum, sur la Constitution amendée. Dans l’histoire du Burundi, la période électorale a été, à maintes reprises, caractérisée par des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

610 utilisateurs en ligne