http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Santé

Epiler intégralement son pubis, danger!

08-04-2016

Une tendance « sexy », pourtant dangereuse : se raser le pubis jusqu’au dernier poil ou partiellement. Un dermatologue nous avertit des effets fâcheux de cette guerre aux poils.

Caricature - Article de Clarisse...
Epilation intégrale, « Jogo » (le coq), épilation maillot, le rectangle… c’est au choix pour ces dames. « Pourvu que le pubis soit sexy », confie une jeune femme de 25 ans.

J.M., 26 ans, affirme qu’elle a souffert terriblement d’un abcès sur son sexe. Dès lors, elle ne l’a plus jamais refait. Désormais, elle ne fait que diminuer la longueur des poils à l’aide d’un ciseau conformément aux indications de son médecin.

Selon le dermatologue Dr Elie Mupera, les poils pubiens servent à protéger la peau contre la chaleur. Cette dernière entraîne des microbes causant à leur tour des infections au niveau du pubis. Les poils protègent également la flore vaginale.

Le dermatologue signale trois anomalies importantes comme conséquences de l’épilation intégrale : les abcès répétitifs entraînant des infections, les cicatrices et la mauvaise odeur.

L’épilation pubienne, explique Dr Mupera, entraîne l’inflammation de la peau causant des blessures microscopiques. De surcroît, la peau rasée est sensible aux microbes qui provoquent des abcès. « Ce n’est pas tout, le pubis fraîchement rasé est plus vulnérable aux infections. » Et d’avertir : « Un pubis complètement rasé suinte tout le temps, les mauvaises odeurs s’en suivent inévitablement.

« Arrêter? Pas question! »

Interrogées, quelques jeunes femmes qui se rasent intégralement, ne comptent pas arrêter le moins du monde. Certaines le font pour question d’hygiène, d’autres veulent se rendre « sexy » devant leurs partenaires.

G.B., une jeune étudiante, la vingtaine, affirme qu’elle ne laisse jamais pousser ses poils pubiens pour être propre. La saleté est remarquable surtout lors de ses menstruations. « Le sang dans les poils… de la pure saleté ! », lâche-t-elle, l’air dégoutée. Cependant, elle confie qu’elle a souvent des boutons sur son pubis.

C.M., 28 ans, quant à elle, s’épile juste pour être « présentable » devant son fiancé au moment des rapports sexuels. Pour elle, la question d’hygiène n’a rien à voir avec l’épilation. « Il suffit de se laver souvent. »

Comme conseil, Dr Elie Mupera préconise l’utilisation du ciseau sans contact avec la peau.

  18   Vos commentaires
  1. congo

    Le sujet est très loin du ridicule, il est même intéressant à mon sens mais il faut distinguer épilation et rasage ce n’est pas du tout la même chose.

  2. Jewe

    @Clarisse Shaka
    Ton article est le bienvenu car il permet de nous dégourdir, nous qui sommes dégoutés de lire quotidiennement des reportages sur l’insécurité et les tueries dans notre pays. Au juste, où se trouve ta collègue Nadine Sahabo? Cela fait longtemps qu’elle ne nous fait plus rire.

  3. mutama

    mon epouse ne coupe jamais et je pense que c’est plutôt plus sexy.
    pourquoi couper cela m’étonne. De coloribus, gostibus memo dispitatus

  4. Eric Marvin Gay

    Mlle Clarisse, avec tes articles je trouves que tu es intérressante j´aimerais partager un verre avec toi!

  5. Marie claire

    J’epile mon pubis chaque jour mai je n’ai jamais eu de probleme! Il faut juste savoir quel produit utiliser.

    • Si tu le fais tous les jours ce sera chauve trop tôt.

  6. Peter

    Il faut couper « Akacyube » puisque les hommes n’aimenent pas beaucoup de et il faut pas non plus couper tous pcq ca garde chaud.

  7. Ntakije

    Pardon mais je crois que Clarice publie toujours des conneries

    • Louis

      @ Ntakije. C’est votre droit de penser ce que vous voulez; mais le journalisme n’est pas seulement la politique ou la sécurité. L’article nous informe sur la santé par exemple et ce n’est pas mauvais.

    • KABADUGARITSE

      Umuhoye ubusa kuko abatabivuga barabikora! Une grande chercheuse de la vérité! En plus, chacun d’entre-nous dit des conneries mais à des degrés différents.-

    • Bakari

      @Ntakije
      Pas confondre article croustillant et connerie! Ce n’est pas pareil!

    • Khloe Kamondo

      Cher Ntakije, pour toi une question de la sante devient une connerie. J-ai plus de 30 ans, mais je me suis toujours pose cette question. effectivement, quelques fois je me rase, et d-autres fois je laisse la nature tranquille. Mon mari aime que je me rase, mais moi je n<aime pas beaucoup, alors je partage la poire en deux. Les burundais n-aiment pas parler des choses en dessous de la ceinture pourtant cela fait partie de la vie ordinaire. C-est vraiment ordinaire.

  8. Saka Pundu

    Si la nature a prévu que le pubis soit couvert de poils, c’est qu’ils ont une utilité comme l’explique très clairement le Dr Mupera.
    De plus je préfère que le pubis d’une femme ressemble à celui d’ une femme et non à celui d’une jeune fille non pubère….

    • MARIA NTAKIRUTIMANA

      Saka Pundu, ce n’est pas la nature qui a prevu que le pubis soit couvert de poils, c’est Dieu, le Createur.

      • Bakari

        @MARIA NTAKIRUTIMANA
        « Saka Pundu, ce n’est pas la nature qui a prevu que le pubis soit couvert de poils, c’est Dieu, le Createur. »
        Vous ne faites que changer la syntaxe! La sémantique restant la même!

  9. Rupande

    Il ya un produit pharmaceutique qu,on met sur ca et ca s,enleve seuls sans douleur ni les bouton,bien sur si tu utilise une rame de rasoir c,est dangereux

  10. Kabingo Dora

    Du n’importe quoi ce Dr Mupera , je ne supporte pas les poils et de toutes facons ca fait fuir mon mari.

  11. KIROHO

    Oya nukuri il faut enlever regulièrement ces trucs ntakwigumizako ishamba

Publicité