Économie

Enfin un pont sur la rivière Gasenyi

Un pont en béton armé à trois ouvertures appelé techniquement dalot. C’est l’infrastructure que la société chinoise Chiko est en train de jeter sur la rivière Gasenyi (RN1, 8,2Km du rond-point Leo, centre-ville de Bujumbura).

Travaux  de construction du dalot sur la rivière Gasenyi  ©Iwacu
Travaux de construction du dalot sur la rivière Gasenyi ©Iwacu

Selon Chiko, le dalot de 4 m de large sur 2,5 de hauteur pour chaque ouverture sera achevé le 6 avril 2015. Il apportera la solution au problème des trois buses qui ne pouvaient plus laisser passer tout le flot d’eau de la rivière. Pire, deux buses étaient bouchées. L’on se souviendra que c’est de ces buses que se sont répandues les eaux qui ont inondé les quartiers Gatunguru et Carama (nord de la capitale) au mois de février de cette année.

En aval du dalot, les habitants de Gatungura se félicitent que les travaux sur la Gasenyi aient enfin commencé. Satisfaction nuancée, cependant : « La construction d’un pont ne suffira pas pour exorciser à jamais le spectre d’une nouvelle innondation ». C’est l’avis de Jean Baptiste Macumi. Cet habitant de Carama aurait aimé voir les travaux de construction du pont aller de pair avec les travaux de stabilisation du lit de la rivière.

Pour rappel, depuis les inondations de février dernier, la RN1 est fermée à la circulation des poids lourds. La société Chiko a déjà réfectionné 7 points, les plus gravement endommagés. Elle est en train d’en réparer encore 11.
Pierre Bayihishako, directeur de planification routière au ministère des Transports, des Travaux Publics et de l’Equipement, révèle que la RN1 sera ouverte aux véhicules de toutes catégories en juin 2015.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. inanzoza

    @ Nkuba,shut your fuckin”sticking mouth..

  2. nkuba

    @Songambele
    Turi muri democratie, urashobora kwibaza kuriko uramvuma ariko ugasanga uriko urampezagira. Umwe wese arafise uburenganzira bwo kugira ico ashikirije adatukanye.
    Kugira wirondere akanoti nakindi warikuvuga atari #Rukoti #KilibaOndes #Imipanga #Genocide.
    Mbega kutashizeko abasokora amenyo n’ibindi n’ibindi n’ibindi. Rindira amatora ahere turabe ko muzobandanya mukamisha Genocide, amakoti, n”imipanga. Mubura kuja kwiyamamaza mukatubwira nico musumbije aba DD, mukama muvuga nabi gusa aba DD namwe ataco mumaze. Ndazi ko muzokora ote de la pour que je m’y mette ntakindi. Nimutubwire imigambi yanyu mukibanza co kuryoza abandi namwe atavyo mushoboye.
    Tukora dusenga, dusenga mwidoga, mwidoga dusongambele.

  3. Songambele

    @Nkuba
    Nimba bariko baravuma ivyo mukora nuko bivumitse. Nakare bavuma amabi gusa nta ciza bavuma. Ahubwo, kubitiza agatima mpembero mugarure ubwenge nayo ahandi iyo mivumo izoteba ibahumire!!!
    #Rukoti #KilibaOndes #Imipanga #Genocide

  4. Rheka Shah

    Mbe mwomenyera ya palais izokwubakwa aho hantu ni vyo vyahabereye?

  5. nkuba

    Dusenga dukora, dukora muvuma, muvuma dusongambere, dusongambere dusenga, dusenga dukora.
    Songa mbele!!!!

  6. Wazamani

    bayubbatse canke n’umugambi?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

728 utilisateurs en ligne