http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/01/Communiqué-de-presse-sur-loctroi-de-250-matelas-à-lhôpital-de-KirundoRR-1.pdf
Société

Enfants abandonnés : 4 cas en moins de deux semaines

11-01-2017

Le phénomène de parents abandonnant leur progéniture s’observe, ces derniers jours.

Le président de SOJPAE : « Une jeune fille abandonne son bébé quand, à la suite d’une grossesse non désirée, elle se sent désabusée.»

Le président de SOJPAE : « Une jeune fille abandonne son bébé quand, à la suite d’une grossesse non désirée, elle se sent désabusée.»

Lundi 9 janvier, un bébé a été abandonné au bureau provincial de Muyinga. Emmené à l’hôpital provincial, un enfant de 6 ans, contraint d’y rester par son père, a été retrouvé à cet établissement sanitaire. Ce même jour, un bébé a été retrouvé au chef-lieu de la commune Bubanza en province Bubanza.

Jean Bosco Ndayishimiye, psychosociologue et professeur d’université, explique ce phénomène par des causes psychologiques, économiques et sociologiques.

Concernant les causes psychologiques, ce professeur parle notamment des antécédents douloureux : « Affectée psychologiquement, une victime de viol ou de divorce… peut en arriver à délaisser son propre enfant. »

Pour ce qui est des causes économiques, il pointe du doigt la misère. « Quand le garçon ne reconnaît pas la grossesse, la fille ne peut pas subvenir seule aux besoins. Désorientée, elle peut abandonner l’enfant. »

Quant aux causes sociologiques, cet expert parle de déviance, c’est-à-dire des comportements qui s’écartent des règles normales.

A chaque cause, le professeur Jean Bosco Ndayishimiye associe des conséquences.
Pour l’aspect psychologique, ce psychosociologue énumère entre autres la dépression, le traumatisme, les troubles psychologiques, les troubles de personnalité, etc.

Il dit que les enfants délaissés ne deviennent pour la plupart que des charges. « Ce sont des enfants de la rue. Ils ne sont pas productifs. Et cela fait d’eux d’éternels consommateurs. »

Au niveau social, il estime que le non conformisme s’ensuit. « Il se manifeste par la déviance, le banditisme, la toxicomanie, etc. »

Selon David Ninganza, président de SOJPAE, une jeune fille abandonne son bébé quand, à la suite d’une grossesse non désirée, elle se sent désabusée.

Un cas d’abandon d’un bébé a eu lieu, le jour de Noël, dans la ville de Bujumbura. Il a été délaissé par sa mère, en pleine messe, dans la zone Kinindo de la commune Muha. Sa mère l’a confié à une chrétienne occupant un siège voisin. Par la suite, elle a pris le large.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité