Politique

« Emmanuel Miburo est loin d’être un vrai politique », déclare l’ADC-Ikibiri

Après Emmanuel Miburo affirmant mardi dernier que « tous les coups sont permis pour écraser un adversaire politique », Léonce Ngendakumana, président de l’Adc-Ikibiri s’est dit ne pas être surpris : « Miburo est un courtisan du pouvoir. »

Léonce Ngendakumana, président de l’Adc-Ikibiri : « Miburo est un courtisan du pouvoir  et est loin d’être un vrai politique» ©Iwacu

Léonce Ngendakumana, président de l’Adc-Ikibiri : « Miburo est un courtisan du pouvoir et est loin d’être un vrai politique» ©Iwacu

« De tels discours rétrogrades ont la place dans des régimes dictatoriaux, des coups d’Etats qu’a connus le Burundi ! » Mais avec la venue de la démocratie, précise-t-il, « les Burundais savent très bien que chaque parti doit avoir un projet de société touchant sur la politique, l’économie, la société et la culture. La compétition doit être pacifique. »
Et dans ces conditions, déclare-t-il, « le gagnant gouverne dans l’intérêt général et le perdant n’est pas à abattre. »
Pour lui, les propos d’Emmanuel Miburo, qui avait expliqué dans sa conférence de presse de ce mardi 17 septembre qu’au moment des élections, « tout politicien essaie par tous les moyens, loyaux ou pas, de piéger ou d’éliminer son adversaire », prêchent la loi de la jungle.

Sur une probable arrestation de Rwasa Agathon, dans laquelle M.Ngendakumana voit « une tactique du gouvernement et ses partis satellites pour déstabiliser certains leaders de l’opposition », il estime que ce n’est pas à Emmanuel Miburo d’exiger cela. Il lui rappelle par ailleurs que s’il advenait de faire des enquêtes sur le cas du massacre des Banyamulenge, M. Miburo sera aussi concerné. Car, signale-t-il, il était parmi les cadres de ce parti.
Ce que ce dernier ne refuse pas. Emmanuel Miburo précise même qu’il faisait partie des gens chargés de la trésorerie du parti. Et de déclarer : « Si la justice a besoin de moi je n’hésiterai pas d’aller dire ce que je sais sur le massacre des Banyamulenge ».

  10   Vos commentaires
  1. kabuga

    BAKWIYE KWITONDA NTIBATE IGIHUGU MU MANGA TWARARUSHE ABANYAGIHUGU

  2. Muntu

    « tout politicien essaie par tous les moyens, loyaux ou pas, de piéger ou d’éliminer son adversaire »
    Même si tout le monde a condamné ces propos de Miburo, pourtant il adit la vérité. Depuis que la politique est politique, quand vous demandez à un politicien ou parti politique qu’ il chercher à écraser ses adversaires par tous les moyens, il dit non. Mais en pratique c’ est ça ce que les politiciens font toujours.
    La seule faute de Miburo est qu’ il a osé dire et admettre à haute voix ce que tous les politiciens font sans avoir le courage de dire et d’ admettre. C’ est là même où je peux dire que ce monsieur Miburo n’ a pas de compétence politiques.

  3. Nathan

    Un petit conseil pour Miburo: Comme déjà dit, Miburo était par les cerveaux du FNL. Dans un mot il était parmi les décideurs. Avant chaque action ils devaient se concerter. Dans l’affaire Gatumba des Banyamulenge Miburo doit lui aussi comparaitre devant la justice. Miburo doit savoir que le sort qui attend Rwasa sur l’affaire des Banyamulenge ne l’epargnera lui aussi. En Kirundi on dit ngo intimenya niyo ntinegura. Habimana, lui aussi, devrait savoir que celui qui facilite le transfert d’un insulte est le grand insulteur. Messieurs Miburo, Habimana et d’autres qui constituaient le cerveau du FNL ne pensaient pas que Rwasa répondra seul. C’est plutôt vous qui étiez des mauvais conseillers de Rwasa (inyosha mbi ingana umurozi). Pourquoi vous n’avez pas protesté contre la décision de décimer les innocents des Banyamulenge? Où etiez-vous? Mwamufashije guteka inkono y’ikibi none mwabonye ihiye nabi muca murayimutana. Murabesha ubutungane buzobayora mwese sinobabesha.

    Je conseillerais Miburo de dire la vérité et mener un combat loyal. Je pensais que la mauvaise ideologie raciste du FNL vous a quitté la tête mais plutôt ça s’empire puisque maintenant vous avez un esprit du Machiavélisme (Moyen par lequel les hommes politiques n’hésitent pas à employer toutes les ruses pour parvenir à ses fins).
    « tous les coups sont permis pour écraser un adversaire politique » dit Miburo. Cela veut dire que vous pouvez même vous permettre de tuez pour arriver à vos intérêts égoïstes. Vous avez certainement une maladie qppelée Cupidité. Le cupide est toujours à sa faim. Sonza mwigumye, murye duke mutahe kare murote guteza imbere igihugu atawe murenganije.
    Abarundi baraba bumva iyo turiko turaja nitwatora abantu nka ba Miburo.

    Twosaba ubutungane gushengeza abari abarongozi bose ba FNL(comité exécutif) bakabazwa ibara ryaguye kubanyamulenge.
    Mumenye ko uwicisha inkota nawe iramurindiriye (celui qui vit ou tue par l’epée perira par l’epée): Bible, Mathieu 26:52
    «52 Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée.»

  4. Karikera

    Par Jac Sentore « Malheureusement dans le contexte de misère que connait le Burundi et les Barundis; il y aura beaucoup de courtisans/mendiants et le changement prendra beaucoup de temps. Le chemin dans la douleur est encore long! »
    Ah oui, je suis tout à fait d’accord avec vous, tellement de soit-disants éminents intellectuels se bousculent autour du « mangeoir présidentiel » que le citoyen lamda ne peut plus espérer de changement initié par ceux-ci. Ce qui m’écoeurre aujourd’hui c’est que je ne vois pas de remplaçants crédibles dans un avenir proche.

    • Bimbabampisha

      Ba Sokuru barayamaze bati: « Ubwatsi burasha bukabisa ubundi … n’iyo budahiye buruma canke bakabutema ubundi bukamera!
      Ce n’est pas donc le remplacement qui pose problème : A part nos parents et nos enfants, nul n’est irremplaçable dans notre monde… mais seule la méthode de remplacement compte!

  5. Kayondi

    Ha,ha,ha

  6. Gatangaza!

    Ce Miburo ne surprit personne je jense! « TOUS LES COUPS SONT PERMIS POUR ECRASER UN ADVERSAIRE POLITIQUE ». Nico gituma mwishe abantu ataco bazira kugira mutware?? Nico gituma mubesha, mukarementanya mibeshera RWASA kugira mwegukire FNL! Quelle est la difference entre un tel individu et le diable? Jacques nimba afise ubwenge namushire imbere y’abagabo bamukure. Uwo Miburo agomba kuba ari muri babandi badashobora kwitegereza kure imbere yabo! Quel gachis pour un soit-disant president d’un parti. Uri umugabo wo kugendera mu kwaha kwa CNDD FDD gusa.

  7. Jac Sentore

    Je crois et je prédis que;
    Le CNDD-FDD sera plus désagréable que l’Uprona pendant les 40 ans au pouvoir!
    Plus ils vont passer de temps au pouvoir, plus les dégâts économiques et humains seront immense.
    Malheureusement dans le contexte de misère que connait le Burundi et les Barundis; il y aura beaucoup de courtisans/mendiants et le changement prendra beaucoup de temps. Le chemin dans la douleur est encore long!

    • Bakara

      Le passé on le connaît, mais le futur, je pense qu’on le connais moins! En ce qui me concerne je me garderais de faire de tels pronostics!

  8. kibwa

    Ok l’avoeu de Miburo sur les massacres Gatumba est limpide, comme l’eau de roche car il dit » que s’il appelé par la justice il ira dire ce qu’il sait sur les massacres de Gatumba ». Il ira dire ce qu’il sait. Alors quand on dit ce que l’on sait ça veut dire que l’on sait ce que l’on sait, donc on sait quelque chose. Il lui sera impossible demain de dire qu’il ne sait rien sur ces massacres. Je fais un clin d’oeil aux survivants de Gatumba de tout noter et de bien conserver ces propos, ils sont d’un valeur inéstimable devant le juge -(pas du Burundi bien sûr). Amaraso arahuma, ils finiront tous par le dire!!!
    En attandant que ces innocents massacrés du Burundi, hutu et tutsi, ceux d’aujourd’hui tout comme d’hier reposent en paix et que ceux qui ont tués soient hantés à jamais par leurs esprits!!!!!
    Kibwa

Publicité