http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/06/ECOBANK-14-JUIN-COMMUNIQUE-DE-PRESSE-_IWACU-ET-JOURNAL-LE-RENOUVEAU_CONSOLIDATION-DES-AGENCES-_13-JUIN-2017.pdf
Santé

Election du nouveau comité exécutif de l’ANSS : Jeanne Gapiya reconduite

23-05-2016
Jeanne Gapiya : «Prochainement, les efforts seront consacrés à la recherche»

Jeanne Gapiya : «Prochainement, les efforts seront consacrés à la recherche»

«Autonomiser financièrement les membres, construire une maternité pour les mères séropositives, construire des maisons pour les orphelins du Sida, créer de nouvelles antennes.» Telles sont les perspectives à venir de la nouvelle présidente de l’ANSS (Association nationale de soutien aux séropositifs et aux malades du sida), Mme Jeanne Gapiya.

C’est ce samedi 21 mai, que s’est tenue dans les enceintes de l’antenne Bujumbura de l’ANSS, une assemblée générale au cours de laquelle les membres ont choisi de nouvelles instances dirigeantes de cette association. Par unanimité, c’est Mme Jeanne Gapiya qui a été reconduite pour un nouveau mandat de 3 ans.

Dans son discours d’investiture, la nouvelle présidente a remercié le comité exécutif sortant pour le travail déjà accompli. Elle a beaucoup insisté sur le rôle de tout un chacun pour atteindre l’objectif d’une génération sans Sida. «Ne nous avilissons pas en continuant de se dire que le Sida ne tue plus. Le mal reste toujours là. A nous d’adopter un comportement responsable», a-t-elle précisé.

Elle a annoncé de nouveaux projets comme la construction d’un hôpital ou le projet Opéra concernant un laboratoire pour les recherches. Elle a affirmé qu’ils ont déjà eu des bailleurs. Seule la situation sécuritaire qui prévaut, freine leur mise en œuvre effective.

Pour rappel l’ANSS a été créée en 1993. Elle est divisée en quatre antennes à savoir Bujumbura Mairie, Gitega, Kirundo et Makamba, cette association compte 6.410 membres dont 5.114 sont sous antirétroviraux.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité