http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Médias

Dossier Mbonimpa : le CNC interdit la chanson « Intama »

« Il est formellement interdit à tous les médias de diffuser des messages, chansons et spots en rapport avec le dossier judiciaire du prévenu Pierre Claver Mbonimpa jusqu’à l’épuisement de la procédure », déclare Richard Giramahoro, président du Conseil National de la Communication (CNC).

Richard Giramahoro, président du CNC  ©Iwacu

Richard Giramahoro, président du CNC ©Iwacu

Et de mettre en garde tout contrevenant : « Il s’expose aux sanctions les plus contraignantes prévues par la loi. » D’après M. Giramahoro, dans son point de presse de ce vendredi 18 juillet, cette mesure est prise au regard de la loi no 1/11 du 4 juin 2013 portant modification de la loi no 1/023 du 27 novembre 2003 régissant la presse au Burundi. Il estime que les médias qui diffusent une information sur le dossier Pierre Claver Mbonimpa entrecoupée de la chanson ‘Intama outrepassent la loi. Richard Giramahoro cite entre autres, les articles 18 et 19 de la loi sur la presse en leurs points (b) et (f) en rapport avec l’atteinte à l’ordre, à la sécurité publique, à la révolte et à la désobéissance civile.

Le CNC considère que le passage de la dite chanson et des extraits des discours des héros est un tapage médiatique susceptible d’influencer les juges, d’inciter la population à la révolte et de faire dénigrer l’autorité.
Pour rappel, cette décision du CNC sort au moment où quatre responsables des médias privés lui avaient demandé de préciser la loi transgressée en faisant passer la chanson et les extraits.

  42   Vos commentaires
  1. Jackson

    Taitus. Nous les burundais sommes vraiment taitus. nous voulons être des spécialistes de tout. Ce qu’on maitrise et ce qu’on comprend pas, tout. Quand on est d’accord ou pire quand on ne sait pas, on nie. C’est mauvais. Je me permets de le repeter, les moments que vivent notre pays sont une conséquence directe de la tragedie qui s’est abbatu sur notre pays. C’est à nous donc les hommes d’aujourd’hui de decider ce qui va suivre. Ou on continue dans la promotion de la haine, ou on apprend les bonnes choses a nos enfants. La paix, le comfort, la justice, et tout ce qui va avec, j’ai pu comprendre que c’est une question de choix. Quand à mon ami de l’Ouest PATRICK Belmer, mon compatriote t’as bien repondu. Les temps sont revoulus. Il vous faudra changer de fusil de chasse, avant qu’il ne soit trop tard. Heureusement une partie de la nouvelle generation comprend déjà. On a tout compris. Sur certains points l’ouest n’a rien de lecons a donner!

  2. Prosper

    Good … no body wants RTLM in Burundi. Prevention is better than cure. Songs, speech that can incite to hatred or disrupt public order er to be banned of course. Who cares those who can play them in hiding ? …. if RTLM was to be banned in good time , for sure many journalist activists around the world would have stood up and say that a certain radio station is under persecution.
    So we do not care about how many people that complains , what we care about is the security and harmony living of our people.

  3. Terimbere

    Ubukene ni mu mutwe!!!!
    En tout cas, c’est le phenomene de boomerang!!!
    le CNC n’arait pas du s’ingerer dans cette histoire!
    En voulant interedir cette chanson, il a emis plus de bruit!
    Etes-vous au courant que desormais cette chanson passe a la RFI avec traduction en francais??!!!!
    Huuuuhhhh!!!!!
    Salut a nos professionnels de mdias!

  4. kandi

    Mbe abo bagabo BA Pacique, Vital, Rpa , Kazoviyo bazosubira kuvuga ivya nyakurization nibaba barakurikiye kabizis zo ku wa 17 na 18 July? Leonce, Domitien na Minani badusizemwo kimwe kubusa

  5. MAHORO

    Quelle justice!!!!!
    iconzi gushika ubu nuko MBONIMPA ataragirwa ni caha. None ko abategetsi bose bama bayaga aho baciye hose ko uwo mutama ari mwikosa, bamaze kumucira urubanza kandi ubutungane butaravuga aho buhagaze, kubera iki badashaka ko hagira uwundi avuga ko iyo ntama yera?
    Démocratie niyo aho umukuru wigihugu avuga ibi hama uwundi akavuga ibihushane maze ubutungane bukaba hagati.
    Naho bazohoza amaradiyo barabonye ko MBONIMPA ashigikiwe nabanyagihugu benshi
    harimwo na ba DD mu mpisho

  6. Babu

    Abo mwita aba heros , ivyobavuze ngira vyajanye na kiriya gihe ….shirako ibigezweko ….nivyishi … »UWUZOTANGURA INGWANO IZOHERERA IWE »…..Ganzasabwa wirambire ….

  7. Musinga

    @Patrick Belmer,

    Petit donneur de leçons , corrige d’abord ton orthographe, sinon laisses-nous devenir ce que nous voulons. L’année prochaine, on va encore décider ce que nous voulons être.

  8. JP-K

    Interdire le spot « Intama » prouve encore une fois que nous sommes devenus INTAMA ! Tels INTAMA, nous subissons quotidiennement et acceptons sans broncher l’humiliation et les exactions du pouvoir DD. Ailleurs dans d’autres pays les gens refusent le statut d’INTAMA et descendent dans la rue. Dès lors, ils deviennent INTARE et gare au dictateur et à ses « suiveurs
    porteurs de valise » du genre Giramahoro.

    Et dire que nous sommes le pays de NTARE!!! Merci quand même aux médias pour leur bravoure !
    À Iwacu: pouvez-vous mettre le lien de téléchargement de la chanson, ainsi que ses paroles sur votre site ? Merci de faire le relais !

  9. ntakamurenga

    rekura iyo ntama yigire amarembe , Paroles de Rwagasore et Ndadaye tout cela touche aux gens qui commettent des peches et injustices .ces gens sont les DD et leur gouvernement.

  10. rasta never die

    Chers DD ( destructeurs de la démocratie), si vous preniez u peu de temps pour vous cultiver et lire un peu vous auriez su que les chansons et les livres sensurés ont été les plus lus, écoutés et vendu dans le monde..Félicitations pour LION STORY, le message est passé et ils ont produit la PREMIERE CHANSON A ETRE INTERDIT DEPUIS..niky dave (encore que lui c’était du très soft). ils viennent de passer à un autre niveau que aucun artiste burundais n’a atteint en matière de droits humains. Ils ont exilé tiken, tué tosh, tiré sur bob marley, persecuté lucky dube, bailloné FELA… AUCUN REGIME N’EST VENU A BOUT DU REGGAE BECAUSE REGGAE IS STRONG, IS MUSIC FOR THE PEOPLE. Nkurunziza vient de rejoindre la liste des dirigeants les plus ridicules dans l’HISTOIRE du monde qui se sont battus contre la musique!!! Et comment ils ont terminé?? je vous passe les détails. Chers babylone, reggae is spiritual, raison pour laquelle cette musique porte les revendications populaires depuis presque 40 ans sans perdre de la saveur, et les rasta ont tjrs été dans la première ligne pour défendre leurs droits!!! Chers DD, c’est vain de vous battre avec l’art car elle a une telle puissance qu’elle traverse le temps mais vous vous traversez 5 ans?? 10 ans? et après?? Qu’est ce que vos enfants liront dans les livres d’histoire quand ils seront en exil? Cher president, vous êts encore jeune; pensez un peu c’est que votre petit fils lira dans les bouquins, il aura honte de voir ton sang couler dans ses veines..Ces milliards que vous entassez n’entreront pas votre tombe de 2m/2m ni vos chateaux , eglises et stades.. Le rasta lui, il se presentera tout droit devant jah , sans remords et l’histoire écrira que… Par exemple bob marley est l’artiste le plus influent du 20ème siècle, un symbole de la liberté, LION STORY de même, et robert gay qui a exilé tiken? Manley en jamaique? nkuru au burundi? Wade au senegal (qui a declaré tiken jah person non grata durant son règne)? on lira que ces personnalités sont la RACAILLE QUI EST DANS LES POUBELLES DE L’HISTOIRE..ET VOUS CHER PRESIDENT, DE QUEL CÔTE DE L’HISTOIRE ÊTES VOUS???

  11. Terimbere

    Chapeau aux medias prives qui font honneur a leur profession et a notre beau pays!
    Une fois de plus, le pouvoir tombe dans la pire bassesse!
    Des decisions irresponsables, irreflechies, illegales, antidemocratiques, impopulaires et anticonstitutionnelles!

    Baragukubita hama bakakubuza no kuvuza akaruru!
    Iyo ntama izobakora!

  12. Mahoro Innocent

    La patate tres chaude revient a Mr Giramahoro. La liberte de la presse c’est ca Mr le President du CNC. Faudrait etre habitué a accepter que les gens ne sont plus obliges de scander des slogans envers le pouvoir. Votre nom est si eloquent: laissez nous nous exprimer, c’est ca la PAIX.
    A ceux qui voudraient une regression au niveau de cette liberte (n’oubliez pas si vite le sang coule), on dit STOP! L’injuste comme la justice doit etre reconnue et appelee comme telle.
    Gira Amahoro!

  13. kimeneke

    Kobanka ko twumviriza nos héros RPA ize irondero indimbo ihayagiza tous les criminels: Micombero, Duragu, ndabemeye, Rwembe nabandi bibinywamaraso

  14. d.c.a

    « Le CNC considère que le passage de la dite chanson et des extraits des discours des héros est un tapage médiatique susceptible d’influencer les juges, d’inciter la population à la révolte et de faire dénigrer l’autorité. »

    Le CNC devrait considerer que le passage de la dite chanson et des extraits des discours des héros sont un tapage médiatique susceptible d’influencer les juges a dénigrer l’autorité executive et ainsi amener la population à une révolte…

  15. Lukas

    Bon c’est une bonne mesure puisque d’une manière ça révolte la population,mais je dirais pas que la mesure a été prise pour que la population ne soit pas révolter mais parce que le pouvoir CNDD-FDD commence à avoir peur a toutes les niveau et ça c’est l’une des signe qui montre que la population qui les soutienne commence à se demander beaucoup des question à propos de toutes ces dossier des personnes qui sont incarcéré pour rien!!!!!

  16. Messager

    Surprise, surprise! Et voila, deja le president du CNC commence a invoquer la fameuse loi sur la presse. Ce n’est que le debut!
    Mr Giramahoro a certainement du pain sur la planche. Bientot il va s affronter sur 1 millier de fronts. Certainement il oublie que ce n est pas la RTNB, et surtout pas les annees avant 2005!

    Ca chauffe deja!

  17. j c

    Richard murundi nimumureke siwe akurikiza amategeko avuye hejuru.

  18. Pioneer

    “Le passage de la dite chanson et des extraits des discours des héros est un tapage médiatique susceptible d’influencer les juges, d’inciter la population à la révolte et de faire dénigrer l’autorité”, dixit Richard Giramahoro.
    Donc, pour le CNC:
    1. Passer des extraits discursifs de nos heros est un tapage médiatique. Si oui, soyez coherent, Monsieur Giramahoro: desaffectez (comme vous etes en train de le faire a Nyabaranda) les tombes de Rwagasore et Ndadaye, et on ne parlera plus de nos heros.
    2. Passer la chanson “Intama” est susceptible d’influencer les juges. Vraiment??? Quelle insulte au juge burundais!!!
    3. Passer la chanson “Intama” est une incitation a la revolte populaire et la desobeissance civile. Quel mepris pour mon peuple!!!! La chanson est diffusée depuis deja 4 ans.
    Question a Richard: faites-vous partie de ce peuple? Si oui, vous etes-vous revolté suite a la chanson? Sinon, pourquoi pas?

  19. MWARO

    DONC,allo DJ ,changeons la chanson pourvu qu’il ne nous demande pas d’éteindre la musique

  20. Vuvuzela

    Ko batubujije kwiyumviririza nos Heros, ni bashireko Bagaza rero be na Buyoya! « Bagaza naramubooonyeee, iyo ntore iraraaangwa, yadukuye mu kagaa, aho tutiyagaazaaa, iyo ntore iraraaangwaaaa.

    Mbega none ko nagomba kuzobandanya niyumviririza Peter naho azoba yavuye ku butegetsi, nzosubira kumwumvira hehe atari ku maradio?

  21. Citoyen(2)

    Hehehe. La vérité blesse.
    Gupfungira abantu ubusa, kubaturubika, kunyaga umuntu utwiwe ngo ni uko ari mutomuto, kubasinzikariza ubuzima,….., ivyo ni ibiranga intwaro y’agahotoro. tugiye kubisezerera.
    Voila les mots qui ont fait que Ndadaye soit appelé héro aujourd’hui. C’était en effet un très bon programme pour l’avenir de sa nation.
    Vyiza rero Leta yoreka gushavura, nyabuna ikaraba ko ayo majambo atayikorako muri iki gihe.

  22. kamwe

    les bravoures aux droits elementaires meme les plus sacrés sont devenues legion pour le pouvoir du CNDD FDD.je suis pas un opposant mais je suis vremant attristé par ceux qui se fait ces derniers jours

  23. Patrick Belmer

    Salut tout le monde. Permettez-moi de vous signaler que votre pays vit la crise la plus grave. La liberté d’expression qui jadis était la fierté du Burundi dans le conseil des nations vient d’être enterré définitivement par ceux là même qui étaient chargé de sa protection. La seule chose qui reste aux Burundais c’est la RÉSISTANCE. L’ignorance et le manque de patriotisme qui caractérise les dirigeants de ce pays font que le Burundi soit aujourd’hui le pays le plus pauvre de la planète derrière la Somalie. Aujourd’hui, avec cet acte du CNC, le Burundi vient d’être classé dans la liste noirs des pays qui n’ont pas la liberté d’expression.

    En effet, depuis quand les messages du héros de l’indépendance ou de la démocratie peuvent porter atteinte à la sécurité de votre pays?

    • emballagen

      M. Patrick, c’est dommage d’avoir des gens comme toi sur ce monde… de quel pays est-tu? Si tu es de la France, je crois que la France est plus muselée sur le plan de liberté d’expression que le Burundi. Voir le documentaire « Les Nouvaux Chiens de garde » disponible meme sur youtube… ou bien rappelle toi du cas Dieudonné! Si tu es ameicain… c’est pire! Les exemples sont légions… vous occidentaux, vous vivez dans des prisons à ciel ouvert et vous ne vous en randez meme pas compte… essaie de critiquer l’emprise des sionistes sur tous les secteurs clés de l’economie occidentale et mondiale et tu vera vite que ton pays est beaucoup plus irrespectueux de cette soi-disant liberté d’expression. Les hués contre Francois Hollande pendant le defile du 14 juillets sont censurés… mais tu pretend donner des lessons au autres… Vous occidentaux, votre temps et compté… vous êtes sur une pente et vos frais semblent défaillants! Ouvrez les eux et cooperer avec le monde au lieu de perceverer dans vos bêtises qui ne fonctionne plus… vous avez fomanté les primtemps arabes et les revolutions colorées mais la recolte ne vous revient pas… ca devrait vous faire réfrechir… je te conseil d’ecoter Alain Soral surtout dans ses anciens videos intitulés « les anti´semites du mois » sur youtube… peuyt être que cela t’ouvrirait les yeux! Changez avant qu’il ne soit tard!

    • Claver Nzabambona

      N’exagérons pas! La liberté d’expression ne souffre pas de l’interdiction d’une chanson “le temps d’une procedure” judiciaire. Il y a quelques semaines, un officiel français a interdit dans sa ville les drapeaux qui flottaient à bord des voitures en soutiens aux différentes équipes participant à la coupe du monde–pourtant un évenément absolument neutre. Qui d’autre qu’un officiel burundais pouvait apprécier le bien-fondé de diffuser une chanson pendant une période sensible? Décidément, il ne fait pas bon être DD; tout ce qu’on fait est vilipendé.

  24. Burundibwiza

    Au Burundi,il y’a recule grave de la liberté d’expression. Or c’est une fierté acquise avant le 1er mandat de Nkurunziza et qui disparait vers la fin de son règne.

  25. kibuti

    Même si la vérité blesse, baca umugani ngo »wica inkoko ntiwica ico ibitse »! mais sinon on dirait que vous êtes insensibles aux messages prononcés par nos héros. Vive la démocratie et le droit d’expression.

  26. Buala Bula

    Mr Giramahoro je vs conseillerai d’aller sur facebook interdire touts les messages de soutien à Mutama,de demander à tout ce monde à tte cette communauté nationale et international qui soutiennent Mbonimpa d’arreter de le soutenir ,et pourquoi cette mesure après 64 jours de detention niho CNC ikibona ugwo rugamba,iyo ndirimbo nayo iri dja enregistré les paroles sont dans nos coeurs ntibikenew kuyumviriza mu ma radio

  27. JEAN PIERRE

    Ok, uta inkoko ntuta ico ibitse !!!

  28. NIYONKURU Nicolas

    J’approuve cette décision du Conseil National de la Communication car c’est une évidence que la chanson Inama dénigre l’autorité incite la population à la révolte BRAVO LE CNC c’est une décision patriotique

  29. Tuvugukuri

    hahahh Vive la liberte d expression au burundi de nkurunziza!!Si le ridicule tuer suremnt qu on aurait une grande taux de mortalitE che nos chers Dirigeants..
    rekura iyo ntama yigire amarembe!!

  30. Mama we

    La société civile s’est érigée en gouvernement dans un gouvernement. Elle profite de la faiblesse étatique du Burundi. Et la faiblesse du Gouvernement de faire respecter la loi et la société civile, vous finirez pas faire basculer le pays dans une violence sans nom.

    • Nyokuru

      Tu dis que l’ Etat du Burundi est faible? Peux-tu expliquer et justifier ton affirmation? Qu’est ce qui l’a rendu si faible?

  31. Demain ceux qui porteront un teeshirt ou chemise de couleur verte s’exposeront également à de graves sanctions.
    Vive la démocratie au Botswanga!

    • KABADUGARITSE

      Mbega mu bantu boba bamaze imisi hari uwoba yibuka un certain ZARARAYE. Ce monsieur était originaire de Mwaro et marchait en trébuchant et penché sur un côté suite à un handicap d’un de ses membres inférieurs.

      Yarimwo inkuru nyinshi kandi zitwenza cane. Murabaze ayo yabonye au cours d’un été de 1987, quand il commentait le Coup d’État opéré par le Major Buyoya. Uko vyagenze ntawobigarukako, Gusa abarundi n’ababa mu Burundi twomenya ko « démocratie et liberté de parole » vyashinze imizi kandi intambwe ari nini cane.

      • Butoyi

        Oh kabadugaritse;
        Pourquoi est ce que tu te réfère aux années 80? On parle de la liberté d’expression aujourd’hui… Attaquez la pauvreté plutôt qui tue ceux qui vous ont élu; simplement le ridicule ne tue pas. J’ai honte de te lire sincèrement. Ceux que vous persécutez aujourd’hui vont parler pour vous demain…Rappelez vous de la RPA et la deuxième transition. Nzogukorakwitama…Umenye ntawuhorahoyabaye.
        Ruriy’abandi rutakwibagiye!

    • Buala Bula

      Eh bien Mr Giramahoro juste pour info cette chanson a été enregistrée nous n’avons pas besoin de l’ecouter sur les ondes de tel ou tel radio ,tuzi les paroles par coeur ,what next ?urugamba ntiruhagaze kuri iyo ndirimbo sino ku ma radio gusa vous vous trompez de cible et ce n est pas après :rekura iyo ntama #‎FreeMbonimpaPC‬

      • KABADUGARITSE

        T’as pas pigé cher ami! En effet ntibabuza indirimbo, babuza indirimbo entrecoupée de commentaires sur la liberté/condamnation de Mbonimpa.

    • inanzoza

      Je ne savais pas que ce Richard Giramahoro avait deja goute a la sauce des DD

      • Kabaza Tonny Richardson

        Mbega aba bagabo bagufi tuja kubagira gute?
        Ehe raba Duarudo ingene muguta urweyo ni kayoberabahinga, ubu naho Richari banganya uburerebure araje ati natanzwe.
        Erega CNND-FDD mukorocruta abantu barandurana imizi ivyabo ni number one.Kandi abo bose baribagirwa ivyo yabagiriye igihe bariko banigagura abantu bihishije mwi-ishamba.
        Ubu baca batuma abo bahekuye kugira bamarire.

      • uhuru

        bashingantahe, maze imisi nvuga ko intwro yagahotoro irangwa nuguhuma amaso abanyagihugu mukubajuragiza, ikoresheje inzira nkizo zo kubuza umuziki ko urengana kuma radio. mbega umuziki ko wamye uririmbwa abantu bagatamba bagatarika, hari ico vyishe mugihugu. nta murundi numwe nunvise ko yagumutse kubera umuziki yunvise. ntamurundi numwe yagumutse ngo nikubera yunvise injambo gwagasore yavuze turonse intahe yo kwikukira. ntamurundi numwe yagumutse ngo nikubera yunvise ijambo ndadaye yavuze atsinze amatora. iyo ntwaro yagahotoro ni reke gujuragiza abantu, ariko ikore kugira ubukene buhere mugihugu, ikore kugira abarundi bashobore kwidegenvya, bavuge ico biyunvira niho tuzo tera imbere. iyo ntama rero nibayireke isamirane. ivyo mbona bazohava babuza na maradiyo kuvuza indirimbo za bob marley ko nazo umungo ziragumura canke zirashikiriza amajombo nka yintama. abarundi ni mukomere mutsinde ubwoba kubera akagwi kabantu bake nti kobuza igihugu guhema.

      • Vivantiane Binagwaho

        Koma akaruru …..

Publicité