Politique

Dialogue inter-burundais, l’heure des autres sons de cloche

19/01/2016 La Rédaction 10

De nos envoyés spéciaux à Kirundo

un homme d’Eglise demandera que les mandats soient scrupuleusement respectés,«quelle que soit la popularité du dirigeant».
un homme d’Eglise demandera que les mandats soient scrupuleusement respectés,«quelle que soit la popularité du dirigeant».

A la grande surprise de tous les invités, quelques intervenants ont pris à contre-pied toutes les propositions émises au cours de cette séance inaugurale du dialogue inter-burundais.

«Il faut une justice pour tous. Il faut libérer tous les prisonniers politiques et restituer les partis politiques à leurs vrais leaders», a réclamé un intervenant. A ces mots, tous les regards se sont tournés vers lui.

Courageux et imperturbable, il a poursuivi sa requête en proposant la création de vrais comités mixtes de sécurité. « Ceux qui sont opérationnels aujourd’hui ne sont composés que des seuls membres du parti au pouvoir et ils ne rassurent pas tout le monde», a-t-il insisté.

Une autre intervention qui tranche avec toutes les propositions entendues auparavant viendra d’une femme de Busoni. Elle pointe du doigt le Cndd-Fdd : « Ce parti s’est tout accaparé à tel point que les Imbonerakure ont commencé à menacer tout le monde forçant même une partie de la population à fuir le pays avec la complicité de la police. Le Cndd-Fdd a fait campagne seul», regrette cette dame invitée à ce dialogue inter-burundais.

Avant de prendre la parole, ces intervenants ont demandé qu’ils ne se soient pas inquiétés ou poursuivis pour leurs propos au sortir de la salle.

Lors d’une autre intervention, un homme d’Eglise demandera que les mandats soient scrupuleusement respectés,«quelle que soit la popularité du dirigeant».

Cependant, un autre participant fera écho aux premières interventions et laissera toute la salle perplexe : «Comme Bujumbura est toujours source de tous les maux que le pays a connu, un autre chef-lieu de province devrait être désigné comme capitale politique du pays».

Forum des lecteurs d'Iwacu

10 réactions
  1. MUSEMAKWELI

    Occupe-toi de tes oignons mr Hima, l’opposition n’a pas survécu par ta générosité et des tiens. Que vous le voudriez ou pas, le moteur du changement est en marche quel qu’en soit le prix!

  2. Parmi les 500 personnalites, seulement 3 sont contre le regime en place, cela equivaut a 0,0001%. Attention, avec ce comportement des hommes politiques irresponsables, en 2020 l’opposition risque d’avoir 0%

  3. kurikuravugwa martin.

    ikibazo mbona muburundi si mandat canke ukwo imyaka ya mandat ingana.gikuru nukwo abanyepolitique biga gukora politique iteza imbere igihugu aho gukora ibikogwa vyo kwica no gusahura abenegihugu.uwuzokora neza tukamutora uwukora nabi nawe tukamuha ico bakwiranye,kandi bakamenya ko uwutsinzwe badatsindaho.nibigire kubakinyi b’umupira!!uwutsinzwe nivyo arababara ariko ntaca aheba gukina kuko aratsinda munyuma,kandi haburana ba2 hagatsinda umwe.kutavuga rumwe na reta ntibisigura kuyigwanya kuko uba uriko ugwanya abanyagihugu ariko ni gukora ivyo idashoboye gukora hama abenshi bakagushima.none muduteze ingwano ngo tuzobatora kunguvu??????tuzobivuna nyabuna.

  4. Abo bantu bari muri salle urabona yuko uwutariko aramaramara yerekana yuko atabona biraheze ngo yigire.

  5. Stan Siyomana

    @Concorde
    La presidente liberienne Ellen Johnson-Sirleaf, “la premere femme chef d’Etat sur le continent, plaide pour une reduction du mandat presidentiel qui doit etre ramene a 4 ans alors qu’il est actuellement de 6 ans…”
    (Voir Liberia: reduire les mandats., http://www.BBC.com, 7 janvier 2016).

  6. Concorde

    Le président Macky Sall du Sénégal, lui, propose de réduire le mandat de sept ans à cinq ans. Y compris le sien. Il sait pourquoi, et je sais qu’il aime son pays.

  7. Frederic Ntunga

    Intwari ziracariho nubwo Nyamitwe akomeza iterabwoba!

  8. Rose Hakizimana

    que vive les personnes qui montre la verite et vive la democratie Bitebe bitebuke
    ukuri kuzotsinda Ndashimiye abo bantu bashoboye kwerekana ukuri batatinya
    Nkurunziza nace abona ko yitwaje gusa iterabwoba Ko nayo Abarundi bazokwama
    bazi ukuri muvyo bariko barakoregwa Yarakwiye kwikubita agashi

  9. Busoni Jacques

    Vive la dame de Busoni

  10. Kindros

    Aho basha ntimugire ubwoba bw’ abo ba DD mubabwire ikiri kumutima

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

696 utilisateurs en ligne