Politique

Dialogue inter-burundais : «Erreur si la société civile ne participait pas»

23/10/2018 Egide Nikiza Commentaires fermés sur Dialogue inter-burundais : «Erreur si la société civile ne participait pas»
Dialogue inter-burundais : «Erreur si la société civile ne participait pas»
D’après Gabriel Rufyiri, il faut que les participants au dialogue se penchent sur d’autres questions.

Les acteurs de la société civile ne sont pas invités aux pourparlers qui débutent ce mercredi 24 octobre à Ngurdoto en Tanzanie.  Ils s’en indignent et parlent d’un manque de discernement : «L’exclusion de la société civile du dialogue proprement dit ne pourra pas mener à la paix», a déclaré Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome.

C’était ce lundi au terme des consultations précédant le dialogue proprement dit de la facilitation avec les organisations de la société civile, des associations des femmes, celles des jeunes,  les confessions religieuses, etc.

Au sujet de cette rencontre, Gabriel Rufyiri fait savoir que les participants ont convenu sur un document qu’ils ont transmis à la facilitation.  Dans ce dernier, ils suggèrent que le dialogue ne soit pas centré seulement sur les élections de 2020. Sinon, ce sera de l’égoïsme : «Seuls les hommes politiques profitent des élections plus que les autres».

Pour lui, ce n’est pas ce dont les Burundais ont le plus besoin. Ils sont préoccupés par les questions des droits de l’Homme, de bonne gouvernance, de pauvreté et de corruption qui gangrènent la société : «Celles-ci méritent d’être débattues».

Sur son compte Twitter, le secrétaire général du parti au pouvoir, semble ne pas comprendre pourquoi la médiation rencontre la société civile. « A Arusha, la société civile proche de l’opposition radicale participe activement, autour de l’équipe de la Facilitation, sur l’agenda des élections 2020 au  Burundi en l’absence des partis politiques et du gouvernement. Aurait-elle un candidat pour les élections de 2020 ?»

Cette session à laquelle sont invités des politiques devra avoir lieu jusqu’au 29 octobre.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

363 utilisateurs en ligne