http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Publireportages

Des jeunes formés en gestion et sécurisation d’un réseau

Cérémonies de clôture d’une formation sur la gestion et la sécurisation d’un réseau d’entreprise par l’Agence Universitaire de la Francophonie, le 9 octobre 2015 au sein du Campus Numérique Francophone partenaire de l’Université de Ngozi.

Un des participants en train de recevoir son certificat des mains de M. Thouard

Un des participants en train de recevoir son certificat des mains de M. Thouard

Cette formation aura duré une semaine au cours de laquelle 12 participants dont des étudiants de l’Université de Ngozi, de l’Université Espoir d’Afrique de Bujumbura, de l’institut Initélématique de Bujumbura et des employés de la RTNB ont appris les techniques de gestion et sécurisation d’un réseau d’entreprise.

Selon Tshisekedi Mutapay Trésor, formateur et administrateur réseau à l’Université national de Ngozi, cette formation consistait à apprendre comment gérer les différents services réseaux et comment sécuriser les systèmes informatiques : « concrètement ils ont appris à installer un réseau fonctionnel, à sécuriser le réseau contre les menaces de l’internet dont les piratage et des attaques des virus…), à faire une sauvegarde, à mettre en place des services des réseaux sécurisés (exemple : serveur Web, serveur Proxy, etc.) »

Les participants ont remercié l’AUF pour cette formation qu’ils ont tous qualifiée de fructueuse tout en demandant qu’elle soit organisée pour d’autres bénéficiaires.

Renforcer l’enseignement supérieur via les TIC

Photo de famille des participants, M. Thouard et l’abbé Apollinaire Bangayimbaga

Photo de famille des participants, M. Thouard et l’abbé Apollinaire Bangayimbaga

Dans son allocution, Jean-Philippe Thouard, directeur de l’Antenne Afrique des Grands-Lacs de l’AUF, s’est réjoui car la majorité des participants se disent satisfaits de la qualité de la formation alors que presque tous indiquent que l’objectif de la formation a été atteint.

Il a expliqué que cette formation s’inscrivait dans le contexte global de soutien de l’AUF aux technologies libres et qui répondent à une demande sociale et économique : « Outre la langue française, il y a le numérique qui nous intéresse. Nous nous réjouissons que cette formation bénéficie à la fois aux universités et à des entreprises. » M. Thouard a par ailleurs rappelé que les technologies mises à disposition des participants sont performantes et sûres.
Il a ensuite demandé aux lauréats de transmettre ce savoir. D’être des relayeurs de ces connaissances dans leur environnement : « Multipliez ce type de formation dans vos universités et vos entreprises et l’AUF pourra vous assister le cas échéant. »

L’abbé Apollinaire Bangayimbaga, recteur de l’Université national de Ngozi a remercié l’AUF pour son initiative de former les jeunes à la gestion et sécurisation d’un réseau d’entreprise : « Sans ces technologies il est aujourd’hui difficile de parler de développement d’une entreprise.»

Les cérémonies se sont clôturées par la remise des certificats aux participants.

Publicité