http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/09/USAID-18-SEPT-Cross-cutting-DG-Advisor-website-2017_10-1.pdf
Intempéries

Des inondations paralysent la circulation

19-08-2017

La pluie tombée dans la matinée de ce samedi 19 août dans la ville de Bujumbura a entraîné des inondations. Au Boulevard du 1er novembre, devant la Brarudi, la circulation relevait du parcours du combattant. Les usagers de cette route avaient du mal à l’emprunter. «Seuls les gros camions pouvaient passer sans difficulté.»

Un tricycle Tuk-tuk essayant de traverser devant la Brarudi.

Claude Ndayisenga, chauffeur de taxi rencontré sur le lieu, indique que les piétons préféraient rebrousser chemin. «Sinon ils se noieraient. » Ceux qui tenaient à traverser ce tronçon ont dû débourser 500 Fbu pour se faire porter sur le dos. Il pense que ces inondations sont dues aux canalisations étroites. «Les eaux de pluies coulaient avec force. Elles ont emporté des sédiments qui ont bloqué les canalisations. Et la suite, ce sont les inondations. »

Terence Kwizera, chauffeur d’un bus, demande aux autorités de se pencher sur ces débordements dans les plus brefs délais. «Nous faisons face à cette situation toutes les années.»

Il fait savoir qu’ils causent des dommages sur les moteurs des petites voitures. «Quand le niveau des eaux atteint le moteur,  celui-ci peut soit se détériorer soit se bloquer.»

  11   Vos commentaires
  1. Rurihose

    De grâce, arrêtez de vous substituer aux spécialistes
    Primo: Mr Gacece, la cause 1ère des innondations survenues à Bujumbura n’a rien à voir avec l’effet de serre. Imvura yamye irwa mu kwezi kwa Myandagaro, bayita intsindagira bigega
    2) Les innodations résultent d’une politique irréflechie d’exploitation à outrance des contreforts du Mumirwa sans aucune mesure élementaire de lutte anti érosive, doublée d’un drainage inconséquent de la ville de Bujumbura (berges non protégées des rivières, canaux mal dimensionnés de caniveaux,etc…)
    On récolte ce qu’on sème

    • Gacece

      On sème ce qu’on a récolté aussi…
      Et la neige alors? Il a toujours neigé au sud du Burundi aussi?

      Et désolé de vous décevoir, la première « matiére première » des inondations, c’est l’eau! Ce n’est pas le chemin par lequel elle est passée ou n’est pas passé! C’est seulement la quantité de pluie qui tombe en un laps de temps.

      Ailleurs qu’au Burundi, même s’ils respectent les mesures et pratiques que vous venez de décrire, rien n’empêche qu’ils aient des inondations.

      On n’a pas besoin d’être spécialiste pour savoir ceci : Beaucoup de pluie en peu de temps = risque d’inondations.

      • Rurihose

        De grâce Gacece,
        Vérifiez la pluviométrie de 1950 et celle d’aujourd’hui.
        Comparez la couverture des contreforts entre ces 2 dates, et vous comprendrez alors la virulence des inondations d’aujourd’hui
        Nous

  2. Fabrice

    Il est vrai, que les pays industrialisés contribuent bcp à la détérioration du climat. Néanmoins, il ne faut pas oublié qu’également le gaz méthane du bovin cause bcp de soucis. À chaque conférence internationale sur le climat, un seul coupable est pointé du doigt : le CO2. Mais à trop se focaliser sur le dioxyde de carbone, on a omis de combattre un autre gaz qui inquiète désormais sérieusement les climatologues : le méthane. Selon un bilan mondial qu’ont dévoilé 80 scientifiques dans 15 pays, les émissions de ce gaz, 28 fois plus nocif pour le climat que le CO2, ont flambé ces dix dernières années. Un constat jugé alarmant par les chercheurs.

  3. Gacece

    Est-ce que c’est juste moi ou personne n’a réalisé qu’en ce temps de l’année il n’est pas supposé y avoir de pluie? Nous sommes supposés être en pleine saison sèche en ce temps-ci de l’année au Burundi.

    Récemment je lisais quelque part que la neige était tombée au sud du pays. Le climat est en train de se dérégler partout, et c’est la faute aux pays industrialisés qui ne veulent pas arrêter leurs émissions des gaz à effet de serre!

    • Mafero

      @Gacece: Je crois que tu n’as jamais vécu au Burundi sinon il a toujours plu au pays autours du 15 Août de chaque année.

      • Gacece

        Ça fait très lontemps que j’ai quitté, peut-être que mes souvenirs m’on joué un tour.

    • Novat Nintunze

      Facile à fixer: une croisade de prières d,une semaine.

    • juju

      Premiere responsibilite ou fautifs a chercher d’abord chez nous. Car si on avait une bonne canalisation et une rigueur dans la.maintenance de celle-ci, on limiterait les degats.
      Arretons de toujours blamer les autres si nous voulons avancer

      • Lambert

        Si vous prétendez vouloir avancer, cherchez d’abord comment arrêter les massacres et ramener la paix, ensuite asseyez-vous avec tous ceux qui sont à mesure de proposer des solutions pour arriver au développement et échanger des idées afin de trouver l’issue pour sortir notre pays de ce bourbier imposé par les génies CNDD-FDD.

        • Uwayo Béata

          @Lambert
          S’asseoir avec tous ceux qui sont à mesure de proposer des solutions pour arriver au développement et échanger des idées afin de trouver l’issue pour sortir notre pays du bourbier imposé par les génies CNDD-FDD, là tu veux dire qu’avant les DD tout étaient roses comme au Paradis? Ce pays est indépendant depuis 55 ans les DD sont là depuis 12 ans peux-tu nous montrer le développement de 33 ans de ceux qui sont à mesure de nous proposer des solutions miracles?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité