Politique

Des convocations qui violent la loi

30/12/2014 Edouard Madirisha 5

Le parti Cndd est contre les convocations intempestives des anciens dirigeants de l’ancienne rébellion du Palipehutu FNL, qu’il juge comme une violation du Code électoral.

Pour François Bizimana, ces convocations sont une violation flagrante du Code électoral ©Iwacu
Pour François Bizimana, ces convocations sont une violation flagrante du Code électoral ©Iwacu

Il s’agit des convocations d’Agathon Rwasa et Pasteur Habimana. Selon le ministre de la Justice, s’exprimant sur le cas d’Agathon Rwasa, personne n’est au-dessus de la loi. Quant à l’immunité provisoire accordée par l’Accord d’Arusha à cet ancien chef rebelle devenu politicien, le ministre Pascal Barandagiye indique que l’idéal est de se présenter devant le magistrat instructeur pour s’expliquer. Selon le ministre de la Justice, seule une audience pourrait faire la lumière pour savoir si cette convocation a un mobile politique ou si ce crime n’entre pas dans la catégorie de ceux qui seront examinés par la CVR. Il ajoute que c’est au magistrat d’analyser tous ces faits : « Si le dossier est vide, l’accusé va retourner chez lui, ou sera poursuivi dans le cas contraire. »

Francois Bizimana, porte-parole du parti Cndd, signataire de l’Accord d’Arusha, trouve que ces convocations sont une violation flagrante de l’alinéa 2 de l’article 8 du nouveau Code électoral promulgué le 3 juin dernier par le Chef de l’Etat : « En attendant les conclusions du tribunal spécial pour le Burundi sur le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, et de la commission nationale vérité et réconciliation, les personnes ayant bénéficié de l’immunité provisoire continuent de jouir de leurs droits civils et politiques, nonobstant les condamnations éventuelles prononcées. »

Pour François Bizimana, les convocations intempestives d’Agathon Rwasa et Pasteur Habimana n’ont d’autres visées que leur intimidation. M. Habimana a déjà été convoquée trois fois et M. Rwasa une fois. Ce dernier n’a pas, cependant, pu comparaître suite a une demande du ministre de l’Intérieur. Les deux sont poursuivis pour dans le dossier de l’assassinat de plus de 160 refugiés congolais Banyamulenge en zone Gatumba en 2004.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Vuvuzela

    Ce Monsieur est presidentiable lui aussi, d’apres moi.

  2. BUSORONGO

    Mr le porte parole, Mr Nyangoma est a quel mandat de presidence du parti? Le cinquieme? Le sixieme?
    Les mandats au sein du CNDD durent combien de temps?
    Je me suis donne toutesles peines du monde pour trouver les conclusions de votre congres extraordinaire mais mon constant est que une seul personne comme Radjabu est plus populaire que votre parti. Dites nous monsieur le porte parole quels sont les objectifs actuels de votre parti? Sans assises populaires vous ne pouvez pas acceder au pouvoir via les elections pluralistes. Connaissez vous d’autres voies pour acceder au pouvoir?

    Personnellement accedez vous aux choix de votre president?
    Cordialement

    P.S. Quand vous etiez president du conseil chez nous les gens se sont souvenus du passage du Mwami dans notre contree grace a vous avec la restauration des Bigabiro. Faites nous honneurs et trouvez vous un autre parti qui nous sera facile a vous elire. On ne peut pas commettre la meme erreur 3 fois. Mais votre personalite nous est utile.

  3. BUSORONGO

    Uyu nawe yabuze ico avuga. Mperuka avugira umugambwe sinarinzi ko ahora aca ikiraka kwa Rwasa. Ahubwo ni atubwire ico congres yabo yashitseko. Canke ntaco bashitseko!

  4. Rubis

    « En attendant les conclusions du tribunal spécial pour le Burundi sur le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, et de la commission nationale vérité et réconciliation, les personnes ayant bénéficié de l’immunité provisoire continuent de jouir de leurs droits civils et politiques, nonobstant les condamnations éventuelles prononcées. »

    Aha niho igihugu capfiriye ! Nous sommes gouvernés par de petits criminels depuis bientôt 52 ans. On a besoin des leaders (hommes comme femmes) qui pensent à l’intérêt national, de vrais patriotes. On dit qu’on a des leaders qu’on mérite ! Il est temps au vrai changement. Plus jamais de criminels au pouvoir !

  5. NIKOBIRIi

    Mr Francois BIZIMANA,
    Si vraiment vous croyez à la justice burundaise, celle du CNDD-FDD, c’est que vous êtes naïf ou plutôt très courageux. En ce qui me concerne la justice burundaise est un instrument politique du pouvoir qui n’est justice que de nom. C’est une justice digne des Républiques bananières et plusieurs faits anciens ou récents, dont le procès sommaire et expéditif des prisonniers militants du MSD, viennent nous le rappeler.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’autre…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’autre…

La loi de proximité.  » Un des principes sacro-saints du journalisme. Contre toute attente, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se retirent le 12 novembre de l’Accord de Genève  qu’ils avaient signé la veille pour désigner un candidat unique de l’opposition (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

585 utilisateurs en ligne