Politique

Des CEPI sans les acteurs politiques

Pierre Claver Ndayicariye, président de la CENI, rassure que les élections auront lieu dans la transparence et le strict respect de la loi. Et « le problème des moyens financiers ne se pose pas. »

Pierre Claver Ndayicariye : « Nous allons tout faire pour rester collé à la loi » ©Iwacu

Pierre Claver Ndayicariye : « Nous allons tout faire pour rester collé à la loi » ©Iwacu

Dans un point de presse de ce jeudi 4 septembre, la CENI se veut transparente dans la mise en place des Commissions Electorales Provinciales Indépendantes (CEPI).
Ainsi, Pierre Claver Ndayicariye, son président, annonce le calendrier des consultations avec différents partenaires du processus électoral. A tout Seigneur tout honneur, dit-on. Ce vendredi 5 septembre, la CENI commence par les représentants des partis politiques. La semaine prochaine, M. Ndayicariye fait savoir que ce sera le tour des organisations de la société civile, des responsables des églises protestantes et de la communauté islamique.

Le 12 septembre 2014, précise-t-il, les gouverneurs de province seront ses hôtes. Quant aux responsables de l’Eglise catholique, le président de la CENI raconte que les contacts ont été faits : « L’évêque de Ngozi, président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi, promet d’en discuter avec les autres pour nous fixer la date. »

Signalons que sur le calendrier de ces consultations, nulle part n’est prévue la rencontre avec les acteurs politiques. Alors qu’Agathon Rwasa, Charles Nditije et Chauvineau Mugwengezo persistent et signent qu’ils se présenteront aux élections avec ou sans partis politiques, le président de la CENI est on ne peut plus claire : « Ni dans la Constitution de la République du Burundi, ni dans le Code électoral promulgué le 3 juin 2014, le concept ‘acteur politique’ n’existe. » Pierre Claver Ndayicariye demande plutôt à tous les partenaires du processus électoral d’aider son institution à respecter la loi : « Nous allons tout faire pour rester coller à la loi. »

Le problème des moyens financiers ne se pose pas

Selon M. Ndayicariye, le gouvernement vient de décaisser une enveloppe de sept milliards quatre cents millions, une somme destinée à l’activité d’enrôlement des électeurs.
La Chine, poursuit-il, vient de s’engager à travers la signature d’une convention de financement entre le chef de diplomatie burundaise et l’ambassade de Chine : « Du matériel électoral équivalent à un milliard de Fbu est en cours de route. »
Pierre Claver Ndayicariye déclare également que l’ambassade de l’Afrique du Sud a promis du matériel électoral suite à la demande faite par la CENI. Cette dernière est optimiste quant à la requête formulée auprès de l’ambassade d’Egypte, alors qu’un geste devrait venir également de la Francophonie.

  12   Vos commentaires
  1. kamariza juliette

    Rwasa Agathon est le premier politician burundias suivi par beaucoup de gens sur Facebook https://www.facebook.com/agathon.rwasa tout le monde le voit sur sa page, alors comment empêcher une telle personne de se faire élire

    • Vuvuzela

      Urandyoheye Juliette!

  2. mami

    Ahubwo ni murwize ama strategies y’ingene muzomutsinda nayo kuvyo mbona vyo kandi numva, umugambwe w’abagumyabanga ni Petero Nkurunziza uzotanga comme candidat. Jean Minani we yaratanguye gukebura abandi banyamigambwe ati ni baze baje hamwe bagire urunani barabe ingene bazomutsinda. Nibaza ko iyo mpanuro ariyo naho ahandi ho les larmes de crocodile zizotemba ndabarahiye!

  3. pioneer

    Collé a la loi? Y’a rien de moins sûr. Pour preuve:
    1. Au lendemain de la rencontre de Kayanza, PC Ndayicariye declarait a l’emission Kabizi que si le President Nkurunziza etait candidat a sa succession, il (PC) demanderait un avis juridique sur cette candidature.
    2. Hier, une source de la CENI indiquait a Iwacu que la candidature de Nkurunziza sera recue si elle remplit les clauses de l,art 102 de la loi electorale. Donc, la Constitution n’est pas concernée. C’est grave, Mr PC. Cela confirme la crainte qu,exprimait recemment Stef Vandengiste sur un probable traitement purement administratif (et non constitutionnel) de la candidature de Peter par la CENI.
    3. Je me permets de te rappeler, Mr PC que, selon la nouvelle loi sur les crimes commis par un agent de l’Etat, tu serais penalement responsable (au second degré) si des violences devaient eclater a la suite de ce mepris de la Constitution.

  4. Jean-Pierre

    Ndayicariye est acculé à être transparent parce qu’il est journaliste et il sait que quand Muhozi lui a dit que les radios vont proclamer les résultats au fur et à mesure, qu’il pleuve ou qu’il vente, il connaît la portée de ce que cela donnera. Le plus fort ne sera pas la CENI.

  5. faudrait -il croire a la parole de Ndayicariye?en il n’aura pas honte de nous dire le contraire de ce qu’il vient de dire!à moins que c’est pas Ndayicariye de 2010

  6. Jeanine

    Monsieur Ndayicariye,
    Ugire Imana imvugo ijane n’ingiro! Turamenyereye abarundi bavuga ibi bagakora ibihushane vy’ivyo basemereye, cfr MinInter. Tukaramuka tubonye candidature ya Peter uyemeye, asa n’uwavuze ko arindiriye ico muvuga, la CENI (n’abayitwara) aura perdu toute crédibilité! Tuzoca tubona ico mwasezeranye aho yakugarukana kubandanya igikorwa ca CENI. Uribuka ko aba DD bagerageje gufuruguta bahindura constitution Imana ikatuja imbere bikabata igati, ubu rero naho ducunze wewe!!!! Uhirahire uhemukire abarundi!!! Erega mu ba DD hariho incabwenge, mwankire urabe ko bataguha uwundi mugabo w’ijunja n’ijambo, baruzuye, seulement nabo baranizwe na les fameux généraux!!!!

    • Nyamweru

      Nukuri,numvise ivyo pc Nday avuga,nkarabivyacakora,nukuri,icarikategurira uburundi n’abarundi co kiriho??Kazozakaze katwigishe!Umucamanza ahengamira kuruhande rumwe,urubanzabayaciye rwama rurangiriza kumishamirano!Rero nukuri ndamusavye abikoranubwitonzi n’ubushingantahe kumwe Ngarambe yabigira ,ntate igihugu n’abanyagihugu mu kaga.

  7. Arabivuze neza ndayicariye: uwmire kw’itegeko kwri. nta numwe azoronka aho aguca: Uze usome neza itegeko ritegekaanya amatora, uze wongere usome neza ibwirizwa shingiro raya repubulika y’Uburundi, urisome neza. Ntibazoronka aho baguca. Ariko rero, ntuze urisome kuri bamwe gusa. Bose rirabaraba duhereye kuwumaze imyaka cumi atwara uburundi: Nyakubahwa Nkurunziza Pierre. Ntaze ahirahire ngo arenzeko n’umusi. aho rero, abarundi, isi yose, izobona ko Ndayicariye yasomye amategeko yose y’uburundi, kandi uzoheza wandikwa mu bitabu vy’akahise ko wabaye umushingantahe mwiza. Tukurindirirye aho Mutama.

  8. Mugamba

    Abarundi sinzi uko twabaye! ubona DD na FNL batandukaniye hehe? None Rwasa ko yishe, agasahura, agatosekaza agateka ka zina muntu, ntimubona ko bakoze akazi kamwe na DD? Muri make, uwo Ndayicariye avuga ko amategeko azokubahirizwa ahere aho nyene, aducungire Peter ntahirahire ngo asubire kwitoza, kndi areke Rwasa yitoze , abanyagihugu nibo bazoruca!

  9. Wise

    Bien dit Monsieur NDAYICARIYE,uryumeko ukurikize amategeko sinzobone umuntu amaze 10ans kubutegetsi umwemereye ngo yitoze. La constitution iri claire.

    Ikindaje ishinga nico ntakindi nyakugirimana

  10. Kagabo

    Kunyinyurana na DD si akazi koroshe kweli

Publicité