http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Sécurité

Des centaines de manifestants habillés en noir rendent hommage au Général Nshimirimana

FB_IMG_1439130348196Une semaine après l’attaque à la roquette qui a coûté la vie au Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana, ses sympathisants dont la plupart sont des habitants de Kamenge sont allés se recueillir au lieu du drame, à la Gare du nord. Des bougies allumées et quelques gerbes de fleurs ont été déposées à cet endroit. «Nous ne t’oublierons jamais», murmuraient la plupart des manifestants la tête baissée, dans un geste solennel.

Le rassemblement s’est fait ce matin au bar restaurant ’’Iwabo w’Abantu’’ appartenant au disparu et le cortège est descendu jusqu’à la Gare du nord à la jonction de la RN1 du boulevard du 28 novembre et de l’avenu Mwambutsa. La circulation a été perturbée.
Au fur et à mesure que ces manifestants s’approchaient de lieu de l’attentant meurtrier, d’autres personnes se joignaient au cortège. En tête du cortège, des personnes avaient des portraits du Général Nshimirimana en treillis et en costume. Certains parmi ces manifestants étaient au bord des larmes.

«’’Ruechang’’ n’est plus ! », lançaient affectueusement ce matin certains jeunes manifestants venus rendre, à leur manière, un dernier hommage leur idole, le ’’Général Ado’’. Ruechang, c’est le sobriquet du ’’Général’’ à Kamenge.
Il est comparé à l’acteur suédois Dolph Lundgren, dans le film, ’’Brigde of Dragons’’ (Le Dernier des Dragons) où ce féru d’arts martiaux joue le rôle du héro, Warchild.

Les enquêtes sur cet assassinat se poursuivent

Signalons que le Procureur général de la République, Valentin Bagorikunda affirme que les enquêtes sur l’assassinat du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana se poursuivent. Il y a eu quelques arrestations mais les commanditaires courent toujours.

Il affirme que le véhicule utilisé par les assassins appartenait au camp Ngagara et que ce dernier a été retrouvé calciné à Musaga. Le Procureur général de la République Les uniformes militaires utilisés par les meurtriers ont été également saisies.

Rappelons que juste après l’assassinat de cet ancien patron du SNR, dans un message à la Nation, le président Pierre Nkurunziza avait donné aux différents services concernés une semaine pour enquêter, arrêter et traduire en justice les assassins du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana.

  6   Vos commentaires
  1. saad

    Vraaiment triste de continuer a perdre nos etres chers, enfants du Burundi.
    Mais, faut-il ccroire notre president quand il dit que: »UWUZOTANGURA INTAMBARA IZOHERERA IWE »?

  2. kimeneke

    Yesu azogaruka enquete itarahera kuko montage yaba dd arishano

  3. kuko kuzimanganya ubuzima bwumuntu yaba mubi canke yaba mwiza nicaha gikomeye inbere y,IMANA
    barundi dusenge cane kuko umwansi satani ahabwa icicaro nabenshi mugihugu cacu,mugabo abasenzi
    ntidusinzira turazi azotsindwa mwizina rya YESU.

  4. Djuma

    Ce dimanche 2 août, le Burundi a perdu un homme à valeur inestimable, un monument s’est écroulé.
    Dieu seul sait si son remplacement sera possible, en tout cas pas avant longtemps…
    RIP Général Adolph.

  5. Wise

    Condoleances aux enfants d’Adolphe et leur maman. Umubabaro mufise nanje niwo nkimazemwo imyaka mfise kuko nabaye imfuvyi ntabishaka kubera ubwicanyi bwomuburundi bwabaye ndanse kuva kera. Ariko ikibabaje ni uko ababuze benshi batarafa bamenye ababiciye ababo. Izo nguvu bagize ubu mukumenya abicanyi iyo bazigira kuva 2005 igihugu nticari kubura abantu benshi bamaze iminsi bagandagugwa ngo nuko banse mandat ya gatatu. Ni baze ko ivyo vyohumura amaso umukuru wigihugu akareka iyo mandat. Il est encore jeune niba abarundi bamukunda nta nkeka ararindira imyaka itanu azogaruke 2020 .

  6. barumwete Alain Chris

    On a tué le Ruechang mais pas les Ruechang . Un monument avec le nom du combattant de la liberté et de la démocratie ne serait pas une mauvaise idée, n’est-ce pas ?

Publicité