http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Infrastructures

Délestage : la Regideso annonce un léger mieux

Jeudi 31 juillet, à l’Assemblée nationale, Tabu Abdallah Manirakiza, ministre de Finances, présente le projet de révision de la loi budgétaire. D’un coup, il annonce qu’à partir du 1er août, il n’y aura plus de délestage dans la capitale …

Le siège de la Régideso ©Iwacu

Le siège de la Régideso ©Iwacu

Tout le monde applaudit. Les médias relaient la nouvelle. La population se frotte les mains et attend. Rien n’arrivera. Le délestage a continué de plus belle.
Wilson Tangishaka, directeur du département Electricité à la Regideso, révèle qu’il y a eu confusion dans les propos du ministre : « Il expliquait pourquoi la Regideso a besoin de plus de moyens pour atténuer la situation et il y a eu confusion dans ses propos car le déficit en électricité est toujours là. »
Et d’annoncer que son service est en train de tout faire pour que toutes les communes soient servies : « Ces derniers temps, certains quartiers passaient 24 h sans électricité et cette situation doit changer. »
A cet effet, confie-t-il, le réseau est en train d’être testé, depuis samedi dernier pour voir comment il réagit. « Après cette phase de test, la distribution se fera de telle sorte qu’aucune commune ne passera toute une journée sans électricité », conclut-il.

  8   Vos commentaires
  1. C’est bizarre ce genre de promesse! IWACU nashaka ndabasabe mutugirire amatohoza kuri Barrage bariko bavuga ko igiye kwubakwa ku ruzi Kaburantwa bakaba banategekanya ko izohera muri 2016, ntihenze President NKURU yari yerekanye, afadikanije n’aba bailleur, uko ibintu bizoba bimeze! Vyoba vyaratanguye canke barabihevye? Niba barabihevye, vyoba vyavuye kuki?
    Hanyuma ngo dukenye umuyagankuba! Exploitons ces ressources! Ndaguye ndagarutse-Ibiturire na vyo!

  2. Ntamvuridahita

    « Je ne suis pas seulement fâché que tu m’aies menti. Je suis seulement contrarié qu’à partir de maintenant, je ne puisse plus te faire confiance » Friedrich Nietzsche.

  3. vios

    Ntagitangaje kirimwo, heheheheheh iyo apfuma aceceka canke akabesha ibndi hama ninkabamwizeye ngo amatara azoboneka deux jours apres !!!! Atagihindutse vyemere nta matara muzosubira kuronka uko muvyifuza hatubatswe izindi ngomero et simbere y’imyaka itanu ou plus tugumanye abategetsi nkababa DD bamaze imyaka cumi kubutegetsi badupompa ibinyoma gusa.
    Bagaza a fait dix ans au pouvoir bilan yiwe kuva ahavuye ntaciyongeyeko kiretse ivyasambu gusa nutwo tugomero mwikorako niwe yasize atwubatse sinon ubu twese tuba turikwi koroboyi.

    Quel gachis!!!!

  4. Mushushwe

    None umutegetsi nk’uwo atubaha icitwa ukuri, akabesha uko yishakiye, ntakengereza igihugu cose? Ntakengereza Inama Nshingamateka yamwemeje? Ntateza isoni uwamugenye? Erega inzego ni zo ziha iteka. Hanyuma abo ni bo tuzobona bari muri wa mugambi wo kwigisha urwaruka gukunda igihugu. Nta wutanga ico adafise!

  5. Stan Siyomana

    Le Burundi pourrait s’inspirer de la Republique Unie de Tanzanie/Jamhuri ya Muungano wa Tanzania qui a etudie les reformes du secteur de l’electricite du Kenya, Ouganda, Namibie et Thailande avant de publier le 30 juin 2014:
    « Electricity supply industry reform strategy and roadmap 2014-2025 »
    (www.gst.go.tz), 49 pages.
    Merci.

  6. Je ne vois pas de quelle confusion l’on nous parle ici car le ministre a bien dit qu’à partir du 1 Aout la question de l’électricité sera définitivement résolue.
    Sous d’autres cieux les députés n’auraient pas tolérés un tel manque de respect car il faut le dire il les a roulait dans la farine juste pour qu’ils approuvent l’augmentation du budget.
    Méritent-ils ce respect ? Je le pense même si ils appliquent les directives des présidents des partis au lieu de défendre les intérêts du peuple.
    Personnellement, il aurait été très étrange si l’on avait eu l’électricité seulement deux jours après l’approbation de la hausse des taxes et impôts par le parlement alors qu’il n y avait pas eu encore d’effet et retombés suite à cette hausse.

  7. uwubizi

    Ivyo turabimenyereye. « ibigega birabogaboga », ikibuga c´indege c´i Bugendana, les quartiers Bwiza na Buyenzi zizubakwa en hauteur, tolérance zéro, etc.
    Les affirmations avec fracas des DD, on n´en est habitué. Nzohora nemera ivyo bavuze ari uko ndabibonye.

  8. kimeneke

    Mr Itangishaka, nous considérons les propos de ton chef uniquement malheureusement il nous prenne comme des cons

Publicité