http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Elections 2015

«Dar es-Salaam, on s’en fout. Demain, on descend dans la rue»

Musaga : face à face entre manifestants et la police lors d'une manifestation

Musaga : face à face entre manifestants et la police lors d’une manifestation

Après la décision du Sommet de Dar es-Salaam des Chefs de l’Etat de la Communauté est-africaine de demander le report des élections d’un mois et demi, une mesure saluée par Bujumbura, la plupart des manifestants interrogés se disent déçus.

«Dès ce mardi, les manifestations contre la candidature du président au troisième mandat vont reprendre de plus belle. Il paraîtrait d’ailleurs que ces chefs d’Etat veulent imiter le président Nkurunziza, cela n’est pas étonnant qu’ils ne touchent même pas à question de ce mandat anticonstitutionnel, illégal », fustige un manifestant rencontré à Musaga.

« Si nous sommes descendus dans la rue, c’était pour contester ce troisième mandat, c’est cette violation de la Constitution et de l’Accord d’Arusha qui a tout déclenché et non les élections. Ce report ne change rien en ce qui concerne nos revendications », lance un autre manifestant croisé à Ngagara.

«Ces Chefs de l’Etat de la Communauté est-africaine ont perdu leur temps, c’était une mise en scène. Leur décision est un coup d’épée dans l’eau. On n’est pas contre le Cndd-Fdd, il faut que ce parti nous donne un autre candidat, c’est tout. Si l’actuel président ne retire pas sa candidature, nous resterons dans la rue », fulmine un manifestant rencontré à Mutakura, un des foyers de la contestation de la candidature du président Nkurunziza au troisième mandat.

  25   Vos commentaires
  1. JOSHUA

    Par rapport à l’article « Dar-es Salam, on s’en fout… » : en fait cette réunion des Chefs d’Etat (Tanzanie pays hôte, Uganda et Kenya; et de la Diplomaties (Burundi et Rwanda) n’a été qu’une séance de diversion. C’est une montagne qui a accouché d’une minuscule souris…

  2. bizowabizo bizos

    Moi je reste convaincu que la question de mandat n’a jamais été un problème, tous ces actes (manif, coup d’Etat, démission,….) sont des plans mis en place pour déstabiliser le pouvoir.
    Les cartes vont s’épuiser une à une et je regrette pour ces jeunes qui ne s’investissent dans la barbarie au moment où les pacifique, vital et autres ont déjà envoyé leurs familles en Europe et eux aussi se préparent pour partir.

  3. Mon commentaire d’hier n’a pas eu la chance de passer !!!!!!!

  4. kimeneke

    Je le repete amatora ntaba uko bigenda kose iyi 2015

  5. Iuvenis Mujeune

    Manifestations, répression, meurtres, … Qui gagne à ce chaos? Le pouvoir qui qualifie les manifestants d' »un groupe minoritaire » pour dire insignifiant, et qui réprime violement la contestation? Ou bien l’opposition et la société civile qui envoient aveuglement leurs jeunes à l’abbatoir? Ce qu’on doit savoir du côté du pouvoir, c’est qu’on empêche quelqu’un de parler, mais non de penser. Même si les manifestations étaient arrêtés par force le pouvoir ne serait pas légitimité pour autant et il n’est pas dit que la violence s’arrêterait. D’autre part, l’opposition devrait se rendre compte que ce n’est pas le départ de Nkurunziza qui reglerait la crise burundaise. Ça pourrait même être le contraire, car dire que les Burundais ne veulent pas de Nkurunziza comme président, c’est ignorer les foules qu’il traîne derrière lui lors des meeting, ou bien ceux qui sont allés l’accueillir quand il est revenu de Tanzanie après le putch raté. Pour moi, la solution ce sont les négociations. Surtout qu’il n’y ait pas de partie lésée sinon la paix au Burundi vole en miettes.

  6. roza kamikazi

    barundi mwe ico nobabwira co nuko atamunyamahanga numwe azoza kubavugira mutivugiye mwebwe nyene mwarabonye ivyashitse za tunisie , za egypte, za burkinafaso mutavuye hasi ngo mwikureko ababahonyora kugakanu nta munyamahanga azoza kubatorera solution, mutimenye mwembwe nyene.

    • Nduwubike Marie

      En fait, east Africa a voulu prolonger la crise burundaise d’un mois et Demi ‘dans le but de fatiguer la population et d’abandonner leur recclamation.

    • Ur’impmyi kabisa ! (ignorance absolue). Mbega Egiputa, Libiya, Burkinafaso,Tunisia ni benigihugu babigize ? Ivyo vyabaye mur’ivyo bihugu vyeretse abandi bakuru b’ibihugu vy’Afrika ko Afrika igiye guturigwa. Kand’umenye yuko nihaba ingwano ya gatatu yo mw’isi yose « champs de bataille » izoba Africa. Aho wandika rero usanga wibereye i Buraya nta ngorane kuri wewe.

  7. Simpliste

    Mbega ubwo abo bari i Dar-er-salam barakurikirana ibiba mu Burundi, ngira ngo bari déconneté kuko ntawoshobora kumva ibiriko biraba akameza ko amatora yoba.

  8. Voici le titre de cet article « «Dar es-Salaam, on s’en fout. Demain, on descend dans la rue» », parce que 3 manifestants (un à Musaga, un autre à Ngagara, et un autre à Mutakura) ont dit qu’ils vont descendre dans la rue !!!! Je vois des manifestants de moins de 10 ans que les policiers tapent avec la main comme leurs propres enfants. Quels drôles de manifestants. Umukuru w’Ufaransa ahejeje kuvuga ko Burkinafaso ikwiye kubera Uburundi akarorero. Nimuvyisomere: http://www.lavoixdelamerique.com/content/hollande-estime-que-le-burkina-faso-doit-servir-d-exemple-au-burundi/2802762.html
    Abazungu baratuzi ingene tur ibijuju ibinyoma vyose bavuze turavyemera. Ngo bazoha amahera Umukuru wa transition wa Burkinafaso kugirango agire amatora meza . Ibibazo n’ibi: nibatora umuntu ameze nka Sankara bizogenda gute ? Avuze ati singomba ko mumpa iryo kurya hanyuma mukantegeka ingene nkwiye kubirya. Mbega nta mahera bigeze baha Compaore imyaka 27 yategetse igihugu ? Batoye uwo batagomba hazobaho iyindi transistion. Mbega muri Egiputa no Libiya bimeze neza kuruta uko vyari?
    Udasoneye so wawe, umubanyi wawe ntazomusonera. Akagaye dufitiye abadutwara niko gatuma ibintu bigenda nabi. Ushobora gute gusuzugura umuntu hanyuma ukamubwira ngw’ategerezwa kukugirira neza ?

  9. Pioneer

    1. Merci Pacifique pour la mise en ligne des lettres de demission des deux dames de la CENI. C’est une grande victoire pour notre cause. Il faut que la manifestation de demain soit une journee de celebration de cette victoire historique et non une confrontation avec la police.
    2. Car les dés sont jetés. Notre combat est en fait terminé. Mission accomplie!
    3. Car la CENI n,existe plus. Donc, les elections meme reportées de 1.5 mois ne pourront pas avoir lieu durant ce mandant de Nkurunziza. C’est juridiquement impossible (sans parler de questions securitaires et autres)!
    4. Nkurunziza est maintenant condamné a négocier, à genoux. La transition lui est desormais imposée par cette decision intelligente de nos braves dames.
    5. Ce n’est pas superflu de rappeler que ce sont les femmes ivoiriennes qui ont fait tomber Gbagbo. Comme quoi ces creatures font mal, tres mal aux dictatures, sans trop de bruit!

    • roger crettol

      @pioneer
      J’ai trouvé les fac-similés des deux lettres de démissiion sur le site de Jeune Afrique :

      http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20150601173752/

      J’aimerais beaucoup partager votre sentiment d’un obstacle définitif sur la route de votre très excellemment et populaire président. Mais celui-ci pourrait encore aller chercher des montages bricolégaux au do-it-yourself, alors … quel diable d’homme ! Dit-on en français (avec un ton de réelle admiration dans la voix, bien sûr).

      • Menard

        Malheureusement, notre tres populaire President s’en fout de la legalite de ses actes. Demain, il convoquera la session extraordinaire des deux chambres du parlement pour valider les noms des deux autres membres de la CENI. Ca sera a huis clos, et on vous presentera sur la RTNB des images d’archives, comme ils le font ces jours ci, avec quelques montages a l’appui. Pas question de quorum, parceque c’est a huis clos et personne ne saura qui y a ete, et celui qui n’y a pas ete!

    • MINANI

      J’ai l’impression que toi et Pacifique vous ne savez même plus ce que vous voulez. Si votre victoire réside dans la démission des membres de la CENI, vous n’êtes pas différents de ces badauds de moins de 10 ans qu’on voit dans la rue. Un membre de la CENI qui démissionne ne signifie rien car on sait que certains démissionnent non pas par patriotisme, mais à coup de millions et des promesses d’asile en Europe ou un poste dans une organisation internationale.

      Sinon, la CENI a été décriée par toutes les tendances politiques et la société civile (sauf les DD) quand elle a été mise en place: QUESTIONS: Pourquoi ces femmes ont-elles accepté de faire partie d’une CENI tant décriée?
      **Il y a des enjeux ethniques dans cette affaire. Et si ça continue comme ça, le pire est à envisager car l’autre camp peut se solidariser ethniquement également et les choses ne seront plus simples.

      • Lead

        Que votre camp se solidarise ethniquement, on n,en a cure! Acculés, vous excavez le reflexe ethnique. La mayo n,a pas pris. Losers!

  10. Kumbura mumwirukane n’amatora uyo cnddfdd yabahaye,none ko yankwa n’igihugu cose ntimwumvako vyoroshe kumwirukana!!!
    kandi cour constitutionnelle iramwemera!

    • Bwiza Claude

      hahaha!! Liliane wotwenza inkoko kabisa. Uti cour constitutionnelle iramwemera? Woba uvuga imwe yamwemeza ifatiweko inkoho? Reka reka!!

      • Patriote

        @Bwiza Claude
        Bwiza Claude, votre réponse à Liliane est très extraordinaire et très précise.
        Je vous trouve sincèrement très intelligent d’avoir trouvé brillamment et habilement le hic de son opinion-piège.
        C’est une opinion empreinte de beaucoup d’ironie et d’hypocrisie.
        Elle vante honteusement d’écarter Nkurunziza par les élections d’autant plus qu’il est haï par la majorité de l’électorat burundais et que la Cour constitutionnelle a déjà endossé sa candidature. C’est vraiment bête pour elle, et je ne comprends pas comment la mauvaise compréhension de l’opinion peuvent amener les anti-Nkurunziza à l’appuyer. À Liliane et autres pro-Nkurunziza, il faut que vous compreniez que le retrait de la candidature de Nkurunziza est indiscutable et non-négociable car on ne le veut plus à la tête du Burundi. Assez c’est assez, il doit partir, ses deux mandats zirakwiye , il n’y aura pas un troisième, jamais!…

      • Bwiza claude,hari abantu mutakimenya ivyo mw’inventa kugira amatora ntabe,bamwe ngo bari au service ya peter ,abandi ngo barubatse ama étages,ubu naho ngo babafatiyeko inkoho?Ninde yabibonye?Ivyo ni ibinyoma,mbega vyose mu ba dd ni amanyanga?Abateye cibitoke ni montage,coup d’etat ni montage cour constitutionnelle co kimwe,emwe murabe neza imitwe bamwe izotakara!Ariko ababona kure turazi ko izo ari ingwano dutegerezwa gitsinda!!!

        • Bayavuge

          @Liliane: «… hari abantu mutakimenya ivyo mw’inventa kugira amatora ntabe»

          D’après toi Liliane, penses-tu que Nkurunziza est éligible à un 3è mandat jugé inconstitutionnel? Il a déjà fait ses deux mandats pourquoi en rajouter un autre qu’il ne mérite surtout pas!

          • Cour constitutionnelle ubu ntimuyemera kubera itagiye muri sens yanyu,vraiment uwutabazi niwe yogwa mu mutego wanyu,muri sur ko ari question de mandat no gukingira démocracie?Ahubwo rero abize droit bose mu burundi baronse diplome z’amafuti ni ukubirukana kuko hari ababagiriza ngo barauzwe!Mbega ndadaye yazize mandat yivye?Iyi mandat ya Peter amategeko arayimwemerera abateyemera nta kundi twobagira!!Gusa mureke kwica abantu mwitwaje iyo mandat bica vyerekana ibindi vyinyegeje!!!

          • Madame ou Mademoiselle Lilianne. je ne sais pas. Tu me montres, dans tes réflexions et idées maladroites que tu est une Masasirarugamba pur sucre . Na mandat nti yari ayikwiye iyo ataba amakungu. Heuresement qu’on réalise vite qu’il en était indigne et qu’il doit partir.

    • Ndinzemenshi

      Liliane, avec le Cndd-Fdd présidentiel, vous vous êtes trompés en faisant du Burundi l’Empire du gars de Vyegwa et des Opportunistes du Cndd-Fdd. Usez de tout ce que vous voulez mais en sachant que le Burundi n’appartiendra jamais à une seule ethnie, à un seul parti politique, à une seule religion, à une seule région/ intara ou à une gang de malades antidémocrates! Des sans voix qu’ils soient majoritaires ou minoritaires ont aussi une place et un mot à placer dans leur Burundi natal, et ce n’est pas parce qu’ils sont sans défense ni protection qu’ils doivent être à la merci des obsédés du pouvoir, non et non!!!… Nta murundi agitamikwa ijambo, le temps est révolu! …

    • KIRATO

      Irya cour constitutionnelle irongowe na Ndagijimana urayemera?? Ubona un de ses membres atahunze azira le 3 eme mandat? Mbe hoho dusubiye kuri Ceni yabo ba Dd bishiriyeho; ntubona ko izoca iyabibira?? Simplement Nkurunziza nagende urabe ko ibintu bidasubira mu buryo!!!

    • rita

      Imana irakunda Uburundi kubona itashize liliane muri CENI!?ahaha! Kandi twizigire ko atazosubirira abo bamikazi bahejeje kwikunkumura umukungugu wobatoshekaje ubuzima bwabo bwose bashigaje ngaha kw’isi! Imana ibazigame, co kimwe n’abameze nk’abo, maze igihugu cacu gihangame! Abagize umuryango wa nkuru,uhereye kuri bucumi, bararaba nabo nyene bamugireire akantu, bamuvunire akagohe, bamugarurire akenge, abo hambere bati « uwawe atamba nabi ukiyaga kuu.. »! Niharambe iteka n’itekane mu Burundi, mbere no kw’isi yose!

Publicité