http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Société

Concert en faveur des sinistrés des quartiers nord : plus de 100 millions de Fbu collectés

La plupart des musiciens burundais dont Kidumu, l’enfant de Kinama évoluant à Nairobi étaient ce dimanche 23 février 2014 au Musée vivant pour animer cet événement appelé « Initiative Quartiers Nord »(IQN). 

De gauche à droite : ambassadeur Gnl Godefroid Niyombare (1er vice-président de IQN), Sion Nikobiri, dit Siyoni (président de IQN) et Mireille Niyonzima (2ème vice présidente) ©Iwacu

De gauche à droite : ambassadeur Gnl Godefroid Niyombare (1er vice-président de IQN), Sion Nikobiri, dit Siyoni (président de IQN) et Mireille Niyonzima (2ème vice présidente) ©Iwacu

Le concert en question a vu la participation des artistes comme le rappeur Mkombozi, Bosco et Vianney du groupe Peace and Love, Happy Famba, Roméo et Paci du Groupe ’’Etoile du Centre’’, Ras Jampara avec son groupe ’’The Batallion’’, Rally Joe, l’icône Léonce Ngabo,… Et pour couronner le tout, il y avait la star de la musique burundaise Jean-Pierre Nimbona alias Kidumu venu spécialement de Nairobi pour prêter main forte à cette initiative.

Elle est pilotée par l’homme d’affaire Sion Nikobiri, l’ambassadeur Godefroid Niyombare et Mme Mireille Niyonzima. Ils sont tous originaires de ces quartiers du nord de la capitale Bujumbura touchés par les pluies torrentielles du 9 février 2014.
Tous ces musiciens se relayaient sur scène, le podium et la plupart des équipements ont été fournis par la Brarudi. Au fur et à mesure que des fonds tombaient, le concert était momentanément interrompu pour annoncer la bonne nouvelle suivi d’applaudissements. Parmi les grandes contributions, il y a eu le Brarudi, le personnel de cette société et l’association ’’Burundi Bwacu’’ créée au lendemain de l’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura.

Selon Mireille Niyonzima, le début s’annonce plutôt prometteur, la moisson est bonne. « Au programme, la collecte continue, il y aura même une soirée de gala et là, les grands contributeurs sont attendus pour que l’aide collectée puisse au moins permettre à plus de cent familles les plus nécessiteuses d’avoir un nouveau toit.»
Un souhait exprimé par l’ambassadeur Godefroid Niyombare, vice président de l’IQN : « Il y a eu plus de 3.000 maisons détruites par les pluies diluviennes, notre objectif est de collecter de l’aide pour reconstruire au moins 100 maisons avec une enveloppe d’à peu près 8 millions pour chaque maison », souligne le nouvel ambassadeur du Burundi à Nairobi.
Selon lui, des comptes Twitter et Facebook ont été ouverts à cet effet pour permettre à la diaspora de voler au secours de leurs frères et sœurs sinistrés. « Il y a des coups de fil de l’étranger pour nous demander le numéro de compte et je salue l’élan citoyen de tous ceux qui sont venus soutenir cette action », fait savoir l’ambassadeur Niyombare.

Jean-Pierre Nimbona dit Kidumu ©Iwacu

Jean-Pierre Nimbona dit Kidumu ©Iwacu

« De grâce, il ne faut pas retourner en arrière »

« C’est par esprit de solidarité, d’amour, d’entraide, d’humanisme que la plupart des musiciens et des âmes charitables ont répondus à l’appel lancé par l’Initiative Quartiers Nord », souligne le musicien Kidumu, natif de Kinama. Quand il y a des tragédies, explique-t-il, il faut que des gens se sentent interpelés, fassent preuve d’empathie.

Il a terminé ce concert par une prière et un appel à la classe politique burundaise : « Le Burundi vient de loin, il a touché le fond, les politiciens sont allés à Arusha pour négocier, ils se sont même rendus à Pretoria pour conclure des accords. » De grâce, a-t-il poursuivi, il ne faut pas qu’on fasse un pas en arrière, il faut aller de l’avant parce qu’hier c’était la pluie, un clin d’œil de Dieu pour nous dire de nous entendre. « Demain ça peut être autre chose. Au vu de la situation, une guerre peut même éclater. Il ne faut pas que les Burundais appellent encore une fois la Communauté internationale pour régler leurs affaires. Il faut se mettre ensemble pour construire un pays crédible, que tout le monde va respecter, un pays gouverné par la loi, un Etat de droit, c’est ce que nous voulons ici.»

  9   Vos commentaires
  1. kimana armand

    C’est une très bonne et louable initiative. Des gens de coeur devraient agir ainsi sans aucune autre consideration. Que cela soit un exemple pour nous tous afin de venir en aide à notre prochain que se soit aujourd’hui ou dans l’avenir. Bons conseils de Kidumu qui, à mon avis n’a que parler hônnetement .
    Nous sommes hantés par un demon et nous devons être solidaire pour le vaincre. Il y a des gens sinistrés dans les quartiers nord mais voilà que la « police nationale » vient de gonfler le nombre de ces démunis en detruisant les logis des gens à Kumase, tuant sur le coup des enfants, brûlants ce qui avait resisté. Iwacu devrait nous donner une information détaillée sur les faits. Dire que ces gens y habitaient illegalement peut paraître vrai mais la methode utilisée est brûtale, illegale même et devrait être tritée comme telle au lieu que les gens comme l’afmicom de Ngagara el le porte-parole adjoint de la « PNB » disent que ce sont ces gens qui ont brûlé leur maisons. Ont-ils tués leurs enfants??? Cette methode n’est pas pour la première fois qu’elle est utilisée car à Rumonge il y a quelques années des habitants ont vu leurs habitaions brûlées, champs brûlées et detruits par la police en collaboration avec l’administration.

    Il est temps de se demander si l’Etat est là pour créer des sinistrés pour que le petit peuple se debrouille avec le peu de moyens pour leur venir en aide. C’est une grande question qui merite des réponses claires car l’Etat est presque absent quand il s’agit de venir en aide aux gens en difficultés.

  2. Kabwa

    Hari umuntu mwibagiye: Alexis Sinduhije nawe avuka muri Nord. Niba vyarashitse ntaco bitwaye nawe ahubwo nace ategura ibindi arabe ko yofasha abo bantu. Na Bulegure (Ex. maire) ntawe nabonye.

  3. borntomakelovenotwar

    Bravo et mille merci aux Artistes, Merci à tous ceux qui ont pensé à cela et s’activent pour venir en aide aux autres victimes de cette catastrophe.

  4. Uwubizi

    Ibintu nk’ibi ni vyo tuba dukeneye kwumva. Kidumu na bagenzi bawe, mwarakoze. Imana izogume ibaja imbere. Impanuro watanze Imana izozifatireko igarukire igihugu cacu. N’abandi nibabonereho. Mu gihe abana b’umutima bariko barafasha, aba chefs b’amaquartiers(abatware) bo bariko bariba na duke twari twabonetse ngo dufashe abahuye n’izo ngorane.

  5. MUYINGA

    Nta politike,nta commentaire!hein! ibikogwa vyiza ni akamizwe n ingoma,bavuze guturira
    commentaires ziba umuyoro,abarundi turagoye.
    Abafasha abarundi bashikiriwe n ibibazo Imana ikomeze ibahezagire,ibongerere iyo bakuye!

    HARAKABAHO UBURUNDI BUTARIMO INGORANE!!!!

  6. Well done kidum.
    Il faut aussi continuer a jouer un role de modele et prodiguer des conseils utiles a nos politiciens.
    Aba nordists nabo aho muri hose terera kandi nabandi bava muyindi mihungo fasha bene wacu bari mu makuba.
    Merci

  7. Mwalimu

    L,initiative est bonne,comme Kidumu vient de nous le dire je pense que c,est un clin d.oeil que Dieu vient de nous donner,nous devont etre de plus en plus solidaire en tous non seulement par les catastrophes mais en tous(politique,economie…..),soiyons les ambassadeurs de notre beau pays,et de grace avancons vers l,avant,que la politique ne soit pas une entrave a la paix et au develloppement.Laissons la politique aux politiciens et occupons nous de l,avenir de nos enfants et de notre patrie.

  8. MPAMBAYINZIRA

    Mwarakenuye gukora ico gukorwa, tukizigira ko ubwo buryo bwokora ico bwagenewe. Nosaba ko na twebwe turi hanze mwotumenyesha aho twoshira intererano yacu, tukifatanya na bene wacu muri ayo magorwa isegenya yabashize mwo.
    Ariko muvyo mugira abo ba politiciens ntimuje murabatubwira kuko haca haba amakenga.

    • mushingantahe

      nukuri turakengurukiye uwo wese yitanze uko ashoboye IMANA ize irongera imigisha ahavuye ico gufasha hama ihindure uwo wese yigize sindabibazwa ku vyabaye hanyuma IMANA ihezagire uburundi n’abarundi ibikize amagume burimwo kuko ni menshi cane gose yongere ihindure imitima yabenshi yabaye nk’iyibikoko

Publicité