Culture

Concert de Lion Story : Maggy appelle la jeunesse burundaise à dire non à la division

02/03/2018 Abbas Mbazumutima 8

C’est ce dimanche 25 février à Kigali au centre ‘’Oasis of Peace’’ que ce concert a été donné. C’est une antenne de la Maison Shalom. Margueritte Barankitse, sa représentante a tenu à prêter main forte à ce groupe burundais de reggae en exil.

C’est juste après le ’’check sound’’ et un nouveau tube d’Urbain, un reggae pur-sang, appelant les gens à lutter contre l’injustice, la violence, les manigances, l’arrogance que Maggy apparaît dans le public, déjà conquis.

A côté des stars sur scène comme Roméo à la guitare rythmique, Olivier à la guitare basse, Amédée à la batterie et Pacy, en costard queue-de-pie, aux congas avec son jeu lent mais saccadé à la ’’Nyabingi’’, il y a une autre star au milieu du public : la patronne des lieux.

Maggy : «Vous les jeunes, il faut résister contre toute division.»

Accolades, échanges avec quelques invités, un sourire par ici, des petites tapes dans le dos par-là, Maggy est en passe de voler la vedette à ces rastas malgré leurs cris de ralliement typiques : «Greetings in the name of His Imperial Majesty, Emperor Haile Selassie! King of Kings, Lord of Lords! The Conquering Lion of the tribe of Judah ! Jah Rastafari ! »

Urban comprend vite qu’il faut inviter celle qu’il qualifie de ’’Mama Africa’’ sur scène. Le protocole se charge du reste et au bout de quelques minutes, un micro est tendu à Maggy.

Elle semble connaître le répertoire de Lion Story et propose même au public quelques titres des chansons fétiches du groupe. «Il nous faut des chansons d’espoir et non de désespoir». Elle finira par entonner un chant religieux où il est question de la ’’Terre promise’’, une thématique chère au groupe Lion Story évoquée dans le dernier tube d’Urbain. Dans cette chanson sous forme de prière, il implore Jah à réconforter son peuple, à l’aider à regagner le Burundi comme du temps des Israélites quittant l’Egypte. La nostalgie du pays natal ne laisse aucun doute dans cette chanson.

Maggy en profitera pour livrer un message à la jeunesse burundaise : «Vous êtes tout ce que le Burundi a de plus cher, vous êtes pleins de ressources, vous représentez une richesse. Vous les jeunes en exil et vous les jeunes se trouvant au pays, n’ayez pas peur.»

«Dites non à la haine»

La représentante de la Maison Shalon appellera alors cette jeunesse burundaise à rester unie : «Qu’on ne vous divise pas. Il vous faut reconstruire votre nation. Ayez les valeurs que Rwagasore, le héros de notre indépendance nous a léguées.»

Pour Maggy, il faut que la jeunesse burundaise s’approprie des valeurs laissées par les grands leaders africains. «Ne soyez pas intimidés. C’est sûr, si vous le voulez, si vous vous tenez la main dans la main, le Burundi redeviendra ce ’’pays de lait et de miel’’ ». Elle quittera le podium brillant de mille feux sous les ovations du public, parmi ces fans, des Burundais venus expressément du camp de Mahama.

Ce groupe emblématique enchaînera ses tubes pour le plaisir de son public. Connaissant tout le répertoire par cœur, ces inconditionnels répèteront les refrains sur des pas de danse.
Selon Pacy, une autre star du groupe, devenu entre-temps un ’’born again’’, c’est un moment de communion entre le groupe et ses fans. «On ne vous a pas oubliés, encore moins abandonnés».

Urbain lance également un appel à la jeunesse burundaise : «Mon message, c’est la paix, l’amour et la réconciliation.». D’après lui, il faut un changement de mentalité : «C’est nous l’avenir du pays, il nous faut consolider l’unité. La division est une voie sans issue. Sans amour, la jeunesse est vouée à la perdition. Semez l’amour, ne soyez pas comme ces hypocrites.»

Ce chanteur encourage la jeunesse burundaise à étudier, à retrousser les manches pour reconstruire le pays. «Il nous faut travailler pour être libres. L’avenir, c’est dans l’unité».

Urban profitera de ce concert pour présenter aux fans de Lion Story son fils, Mwezi Gisabo, du nom de ce grand roi conquérant qui repousse l’invasion des esclavagistes arabes et résistera contre la colonisation.

 

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. gacece nyakuri canal historique

    j’approuve ce message de mon frère gacece édouard .

  2. Jean Claude

    c’est la réalite totale. Il faut que nous soyions unis afin d’améner la paix, la sécurité, la réconcialition , la justice là où nous sommes ainsi que dans notre pays. Merci pour ce message constructif. Nous sommes avec vous!

  3. Source du Nil

    Magguy a toute à fait raison, c’est cette jeunesse qui apportera le changement dont aspirent le peuple burundais. Excatement comme le président Kagame et les jeunes de la diaspora avaient chassé du pouvoir le régime genocidaire de Havyarimana Juvenal en 1994.

  4. Gacece Edouard

    Invitation a tous les Gacece.
    Repondons par OUI a l’appel a l’unite de tous les Burundais.
    Yes we can.

  5. Jean Habonimana

    Ces garcons sont extraordinaires. Ce sont des artistes cum philosophes. Comment oublier la citation digne d’anthologie: “Intwaro si akazi ni ibanga”. Le pouvoir ce n’est pas un simple boulot, c’est une mission sacree. La citation est pour moi equivalente aux paroles du pape le jour de son investiture: “Le plus grand pouvoir, c’est le service aux autres”. Ce n’est pas l’accaparement des richesses , ni le tapis rouge ou les ridicules honneurs. Comment oublier leur humour desopilant sur le troisieme mandat celeste: “Mandat yambere ntiyari mandat!!!”. Meme le vieillard cacochyme et senile Mugabe s’est moque du ridicule argument de l’envoye de Dieu.

  6. Bakari

    @Mafero
    Babwire usubire maze ntibaze bahave baba intumva!

  7. Mafero

    Ariko mwabahungu b’iGitega ubwo ivyo ngo Haile Selasié ni King of King m”urazi ko arivyo koko???? Ubwo ntimusubiramwo nka peroquet ivya Bob Marley mutazi de quoi il s’agit? ??

  8. Pablo

    None muzotaha ryari? ? Turabakumbuye mwe ba Rastas!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

415 utilisateurs en ligne