Communiqué

Communiqué de Presse/ Arrestation des présumés agresseurs du journaliste d’Iwacu

01/03/2018 La Rédaction 8

La direction du Groupe de Presse Iwacu a appris avec stupeur l’agression publique dans un bar de Giheta (Gitega) dont a été victime le journaliste de sa rédaction Désiré Sindihebura samedi le 24 février en visite à sa famille.

Selon les médecins, le journaliste a des côtes cassées, de nombreuses blessures et n’entend plus d’une oreille à cause des coups de pied sur la tête.

Le journaliste a porté plainte et la direction du journal vient d’apprendre que deux des agresseurs  présumés sont sous arrêt.

Le  Groupe de Presse Iwacu prend acte de l’arrestation des présumés agresseurs et des premières suites judiciaires données à cette affaire. Bien évidemment, nous ferons quant à nous tout ce qui est de notre ressort pour que de tels actes de violence ne restent pas impunis.

Pour l’instant, nous voulons surtout redire à notre collègue combien nous sommes affectés par cette agression et souhaitons qu’il se rétablisse au plus vite pour reprendre sa place au sein de la rédaction.

Pour le Groupe de Presse Iwacu
Antoine Kaburahe
Directeur

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. roger crettol

    L’agression dont a été victime le journaliste d’IWACU est grave. Grave par les faits eux-mêmes, et grave parce qu’elle témoigne d’un état d’esprit, d’une propension à la violence à l’encontre d’opposants ou adversaires politiques présumés. Après un longue période de tirades appelant “à casser les dents des opposants”, qui peut s’étonner que des actes de violence soient commis ?

    Il reste deux mois et quelques semaines avant le référendum. Un appel des hautes autorités au calme, à la civilité et au respect de tout un chacun – hommes, femmes et enfants – serait parfaitement justifié.

    Il se fera attendre, je le crains.

  2. Znk

    On ne doit pas nécessairement être de la communauté burundaise pour juger si une opinion (sur le Burundi) tombe dans l’excès ou pas. Et vous n’êtes pas le mieux indiqué pour dire que vous nagez dans l’exagération ou pas. Sachez que l’excès dessert la cause pour laquelle il tentait de lutter. Et détrompez-vous, vos opinions d’irréductible ne font pas bouger grand-monde; que du contraire.

  3. harimbari

    @znk
    Mes propos ne sont pas ni excessifs ni insignifiants car ca te fait bouger. Tu fais partie de la communaute burundaise, n’est-ce pas? C’est mon objectif.

  4. Kimeneke

    Turagowe nukuri mbega izombonerakure tuzozikizwa nande

  5. SENYAMWIZA Jean Claude

    Bon courage, chers journalistes d’I Wacu, vous qui travaillez toujours la peur au ventre. Nous faisons face à une des dictatures les plus cruelles que notre belle nation ait jamais connu. Cette dictature concerne pele-mele femmes, enfants, jeunes, vieillard toutes ethnies confondues. Toutes les initatives tant nationales qu’internationales, y compris les investigations de la CPI pour crimes graves dont des crimes contre l’humanité, lui viendront à bout et nous retrouverons la paix, une fois pour toutes je l’espère..! Vous serez fiers, chers journalistes d’I Wacu, d’avoir contribué très largement à informer le monde entier, de façon équilibrée, objective sans complexe ni complaisance, sur les malheurs, les injustices et violences de toutes sortes y compris viols, tortures, assassinats ciblés (la liste des maux n’est pas exhaustive, malheureusement) que subissent de nombreux Burundais depuis avril 2015. Nous sommes tous fiers de vous..! Bon courage.

  6. Znk

    @harimbari
    Vos propos sont (toujours) excessifs; alors que vous n’ignorez pas que ce qui est excessif est insignifiant.

  7. Adamond Christiana

    Kuri Harimbari na Kaburahe A.Erega no muri abattoir(ibagiro) abanyamakuru bararungikwayo kugira batumenyeshe ukwo ibitungwa muntu(ironie) bibagwa!!!Erega nihataboneka ibihugu nka Botswana biza biramagana aba pezida bamanyanga(abicanyi,ibisuma,ababeshi),tuzoshiduka ibitungwa muntu vyo muri afrika vyahereye ku macuniro,ONU n’amakungu birorera!

  8. harimbari

    Giheta a toujours ete un abattoir d’etres humains. Les auteurs ou les bouchers en sont fiers, les Imbonerakure. Iwacu pourquoi envoyez vous vos employes a la boucherie?

    Note d’iwacu
    Désiré était en visite familial, il vient du coin.
    merci

    A. Kaburahe

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

357 utilisateurs en ligne