Politique

Commune Ntega : un mort et plusieurs blessés

15/05/2018 Fabrice Manirakiza Commentaires fermés sur Commune Ntega : un mort et plusieurs blessés
Commune Ntega : un mort et plusieurs blessés
Un des militants d’Amizero y’Abarundi tabassés

«Nous déplorons un mort et 12 blessés graves», confie un responsable de la Coalition ’’Amizero y’Abarundi’’ en province Kirundo. En outre, 3 personnes sont portées disparues.

D’après des informations recueillies en commune Ntega, ils rentraient d’un meeting. En cours de route, ils ont été tabassés par les jeunes Imbonerakure. C’était ce dimanche 13 mai sur la colline Gisitwe. «Ils nous attendaient sur cette colline. Ces Imbonerakure avaient des gourdins et des machettes. Ils ont commencé à nous tabasser. La faute est que nous battons campagne pour le ‘’Non’’», indiquent les partisans de cette coalition.

D’après eux, ces jeunes militants du parti au pouvoir étaient conduits par un certain Félix Nshimirimana, adjoint du chef des Imbonerakure en commune Ntega.

La victime est un certain Raphaël Barengwanabi, originaire de la colline Rukore. «Sa dépouille se trouve au Centre de santé de Ntega», indique un des responsables provinciaux de la Coalition d’Amizero y’Abarundi. Quant aux blessés, ils sont en train d’être soignés sur ce même établissement sanitaire.
Ces militants de la coalition ’’Amizero y’Abarundi’’ accusent aussi l’administrateur de la commune Ntega, Philippe Ngabonziza, d’avoir participé à cette bastonnade.

Interrogé, ce dernier a indiqué à Iwacu qu’il ne peut pas parler car il était dans un meeting du parti Cndd-Fdd en Mairie de Bujumbura. Recontacté, il n’a pas voulu décrocher son téléphone. Du côté de la police, Dismas Manirakiza, porte-parole de cette institution, assure qu’il n’est pas au courant.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Le dossier Ndadaye, que vous en semble ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le dossier Ndadaye, que vous en semble ?

Le dossier semble diviser l’opinion. Après l’arrestation de certains anciens officiers et le lancement des mandats d’arrêt contre d’autres anciens hauts dignitaires du pays par le procureur général de la République, des réactions opposées dominent les discussions. Ceux qui sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

473 utilisateurs en ligne