Archives

Communauté Islamique du Burundi : changement au sommet, sur fond de contestations

21-09-2011

Le Conseil Supérieur des cheikhs vient de lancer officiellement, à travers une conférence de presse de ce lundi 19 septembre, les activités de la nouvelle équipe dirigeante de la Communauté Islamique du Burundi (COMIBU).

Désormais, il faudra collaborer avec Sheikh Nayiburundi Dunia Ismaïl et Al Hadj Haruna Nkunduwiga, à la tête de la Comibu. Ils sont respectivement Président du Conseil des cheiks et Représentant Légal ad interim (a.i) et remplacent cheikh Shabani Omar et M. Kajandi Sadiki. C’est le Conseil Supérieur des cheikhs qui avait pris cette décision à l’issue de la session extraordinaire du 11 septembre.

Selon le nouveau Représentant a.i de la COMIBU, qui animait la conférence de presse lançant ces activités, plusieurs raisons sont à la base de ce changement: « Un manque de collaboration et de dialogue, la malversation des biens de la communauté, la violation délibérée et grave des statuts de la commission dans la prise des décisions, ainsi que l’usage abusif des biens matériels et financiers de la communauté. »

Cependant, M. Kajandi s’était opposée à la décision du conseil, attitude partiellement appuyée par le ministre de l’Intérieur qui a jugé irrégulière la tenue de la réunion du conseil, le 11 septembre. En rappelant que les problèmes de la communauté islamique sont gérés par les musulmans eux-mêmes, le conférencier a appelé les personnalités déchues à plus de responsabilité, à respecter la décision du Conseil supérieur des cheikhs. Il a également invité tous les partenaires de la COMIBU à correspondre avec les nouveaux responsables.

Publicité