Politique

Cankuzo : quand deux éléphants se battent…

Le torchon brûle entre le gouverneur de Cankuzo et le président local du parti Cndd-Fdd, en même temps directeur provincial de l’enseignement (DPE). Ce climat malsain commence à peser sur les services de l’Etat. Un directeur d’une école primaire, proche du gouverneur, vient d’être limogé sans aucune autre forme de procès, accusé d’insolence

Combat a Cankuzo Selon des sources à Cankuzo, l’inimitié entre le gouverneur de province, Jean-Berchmans Niragira, et le président du parti au pouvoir dans cette province, Salvator Bigirimana, a atteint son paroxysme. Ces sources indiquent que ce vendredi 17 janvier 2014, le président du parti présidentiel est allé organiser une réunion du parti à Gasenyi, zone Camazi en commune Gisagara.
Le gouverneur aurait envoyé des policiers pour interrompre cette réunion. «Nous avons vu débarquer une escouade de policiers avec casques, gaz lacrymogènes,…, tout un arsenal. On ne comprenait pas ce qui se passait», souligne un habitant de Gisagara. Cette tentative policière échoue mais encore leur mission change. Un des députés élu dans cette province ayant alerté Bujumbura, les policiers reçoivent plutôt l’ordre de protéger ceux qui sont en réunion. 1 à 0 en faveur de Salvator Bigirimana.

Argent, parcelles, … les points de discorde ne manquent pas

Des sources proches de ces deux hommes font savoir que le conflit remonte de très loin et que le président du parti n’a pas toujours eu le dessus. Entre autres sujets de discorde, ces sources parlent d’une parcelle que le gouverneur se serait appropriée illégalement. Laquelle parcelle se trouve à côté du Centre des jeunes, au chef-lieu de la province. «Cette question a suscité des débats houleux au sein du Conseil communal mais ils n’ont pu rien faire contre le gouverneur. Ce dernier a déjà clôturé la parcelle.» Et d’ajouter que cela a beaucoup mis en colère Salvator Bigirimana. Un autre point de discorde est l’argent, plusieurs millions, résultant d’une sous-traitance que le gouverneur aurait gagnée au sein de la société Sogea Satom pour la construction de la route Cankuzo­Muyinga. «Il était prévu que cet argent rentre dans les caisses du parti. Mais le gouverneur a mis toute la cagnotte dans sa poche.» Ce que dément ce dernier.

Une histoire de liste de députés pour les élections de 2015 divise aussi les deux hommes. Nos sources indiquent que Salvator Bigirimana serait à la 7ème position sur cette liste. Ce qui ne lui a pas plu dans la mesure où c’est lui le président du parti. Certains Bagumyabanga (militants du Cndd-Fdd) font savoir qu’un document a circulé dans toute la province, recueillant des signatures pour destituer Salvator Bigirimana. Et que ce document aurait été préparé par Jean-Berchmans Niragira. «Les deux hommes ont un égo démesuré et chacun veut contrôler la province», relèvent nos sources.

Avec un petit rire, Salvator Bigirimana assure que ses relations avec le gouverneur sont au beau fixe : «Nous n’avons aucun contentieux. Pour le cas de ce vendredi, les policiers ont été envoyés pour assurer notre sécurité.» Certains habitants de Cankuzo n’y croient pas un seul mot : «S’il n’y avait aucun danger. Pourquoi alors un tel déploiement de policiers?» Iwacu a essayé à maintes reprises de joindre le gouverneur Niragira sans succès.

Un combat de titans qui déteint sur l’état des services publics

Deux camps s’opposent à Cankuzo. Les partisans du gouverneur et ceux qui sont pour le président du parti. Nos sources font remarquer que M.Niragira a le soutien de tous les administrateurs communaux et quelques chefs de services qui « ont peur de désobéir à leur chef direct ». Par contre, Salvator Bigirimana bénéficierait d’un appui des ténors du Cndd-Fdd. Dans les coulisses, on murmure 12 fonctionnaires qui risquent de se retrouver dans la rue et que le gouverneur lui aussi pourrait sauter.

Un cas qui illustre ce climat délétère est le limogeage du directeur, proche du gouverneur, de l’Ecole primaire Nyamusenga en commune Cankuzo. Jean Claude Habonimana est accusé d’insolence. «Je l’ai appelé pour discuter des questions en rapport avec le travail. Il m’a répondu qu’on n’avait rien à se dire, que j’ai été limogé», affirme Salvator Bigirimana. J’ai le droit, poursuit­il, de limoger un directeur lorsqu’il y a fragrance d’une faute. Le directeur limogé n’est pas de cet avis. Pour lui, son limogeage devrait d’abord passer par le Conseil provincial de l’enseignement. Lequel est présidé par le gouverneur de province.

Pour certains, Jean Claude a été limogé pour avoir signé le fameux document demandant la destitution du DPE au poste de président du parti. «Je n’ai pas signé ce document. Ceux qui l’ont fait représentent quelque chose au sein du parti. Mais j’ai le droit d’avoir une opinion sur une question. Il faut différencier le travail et les questions des partis politiques», précise le directeur. «Non, ça n’a rien à voir avec ces choses­là. C’est purement professionnel», répond Salvator Bigirimana.

Dans nombre de services publics, les fonctionnaires moyens, membres du parti au pouvoir ou pas, sont entre le marteau et l’enclume. Les plus malins se gardent d’afficher leur préférence. «J’essaie de jongler entre les deux pour ne pas m’attirer les foudres de l’un ou de l’autre car on ne sait pas celui qui va sortir vainqueur», indique un fonctionnaire. Astuce purement burundaise, quoi!

  15   Vos commentaires
  1. bizoza

    mbega munyamakuru wa iwacu we, ubwo weho abaguhaye amakuru ntibari bafise uruhande bahengamiyeko hama ntiwabimenya??MBE none ko umukuru wumugambwe baciye bamukura bakamusubiriza uwahereje kaminuza muri 6ème primaire ubwo abo nibo bakunda iyo ntara kurusha???reka reka gupfa ibihinda bihera, mbega AKO kajagari kari hirya no hino mwibaza ko kava he koko????? uwukoze akaronka ivyo abiriye akuya ibinebwe biramusharika, none iyo wumva uyo mu gouverneur nimba entreprise yiwe iriko ARAKORA sous traitance ugira suburenganzira bwiwe ko ahiganishwa ibikorwa nkabandi barundi , reka akore hanyuma muzomutegere kubikorwa azoba yakoze kuko NZOBA MBONA NUMWANA WA RAMBA NDAMBE, mbenone karaciye ingani uwiteje imbere wese abe aruwivye, oya oya abiba bairiho mbere ni nabenshi mugabo hariho nabarondera kandi ukoze kwitezimbere ntakosa ririmwo, ariko rero abo banezerewe ngo gouverneur arabavuye kugakanu murisimbagiza buhoro kuko nurya yaje gutwara umugambwe nibaza kwataje kuraba amatara nalmwarirya we namashure atari ikirenga ko umenga aje afise mission yo gutunga mwibaza kwazorema amahera atari imana hiiiiiii, azoyakura mubayafise. mpore!

  2. buntu

    imana ishime!yamaze gukurwa kuk yagiye kuba secrétaire permanent au ministère de l’énergie et mine.tugiye kwiruhutsa tuti ASHIIIIIIIIIIIIIIII!!!!!!! hasigaye ko baraba amatungo yiwe bongere adukwirikirare LA ROUTE CANKUZO- MUYINGA hamwe nayandi mabarababara yategerezwa kubakwa na SOGEA ngaha kuri centre.

    • buntu

      ka8k turi inyuma yawe cankuzo urabe ko wokwogorora nk’izindi ntara

  3. Lefisdemonpere

    Tout change, tout coule, rien ne s’arrête jamais, dit Eraclite d’Ephese.
    Et Ngugi wa Thiong’o d’ecrire, « Weep not, Child ».
    Les temps viendront, et ils viennent déjà, ou le soleil de la justice et du patriotisme
    se lèvera,
    Cankuzo, tout comme tout le Burundi, n’aura plus de dirigeants ventriotes.

  4. BIZURU

    Ntituremera ko NIRAGIRA atakiri gouverneur!ntimugereranye kayanza na cankuzo!muraza mwirabire ubutunzi afise aheze yerekane iyo yabukuye!!LA ROUTE CAKUZO-MUYINGA riraduteye ubwoba ko yoba yagiye ahejeje kurirya kuko bategerezwa gukora 11km aha kuri centre none bivurwako yoba yarabigabanije amahera akagabura n’abachef ba SOGEA.hariho ahantu hahora isoko ubu ariko ahaduza inzu.ya epace vert!jewe sindi umu DD ariko ndashigikiye Salvator kuvyo ariko arakora kuko birerekana ko akunda intare ,ariko uwundi kwari ukwiruka n’amahera n’ama PARCELLE!

  5. Jean Paul

    Akari mu mpene niko kari mu ntama…..les memes causes produisent les memes effets

  6. Burka

    Le verrou a déjà sauter. Et comme d’habitude c’est le ténor du parti qui a eu le dessus sur l’enfant chéri de « tout autre et du président Nkurunziza », rappelez-vous il a été primé en juillet comme Gouverneur archi-modèle, un bulldozer du développement à Cankuzo. Mais pour les gens de Cankuzo, on connait qui il est.
    Sur le plan de l’analyse politique, ce cas de Cankuzo ne rappelle pas moins celui de Kayanza, un Gouverneur qui se fait invectiver par un administrateur, pour finir limogé deux mois après, montre la « grandeur » du président de la République. Tout montre qu’il a les mains liés. ce ne sont les petits escarmouches liés à des calculs mesquins sur le plan éthique mais certes très rentables en politique, qui auraient amené le président à limoger quelqu’un qui a reçu la médaille de mérite patriotique. Au-delà, cela peut amener d’aucuns à remettre en cause la philosophie et l’environnement politique de la remise de ces prix de distinction. Cankuzo rappelle aussi le cas d’un policier de Bubanza décoré pour loger quelques jours après dans la prison pour cause de viol fait aux femmes. A qui la prochaine victime, une femme sans doute, la Trieverller burundaise????

  7. Ntahondi

    Ndabirambiwe! Ejo hari mu Kanyanza, uno musi naho ni mu Cankuzo. Atari Radjabu na Peter ni Peter n’aba officiers biwe. Ivyo bigiye kuruhande ubu naho ni abakozi bato. Iyo Laisser faire ya Nkuru iyo izodushikana ntaho nzi. Mu rugo rumwe iyo hari amasake menshi ni ko bigenda. Aho bigeze isake nkuru irakwiye kumenyesha izindi zose ko ihari zikareka kuza zirabika en desordre!

  8. Mwaro

    Moi personnellement je connais Niragira et je suis pas DD mais j’ose vous dire que si c’est pas le Virus DD (DILAPIDER, DÉCAISSER) est un des rares de ce régime qui respecte les biens publiques.
    Mais aujourd’hui tout est possible car il a des modèles dans son équipe

  9. Les faits que nous enregistrons du jour au lendemain marquent la chute precipitee du regime DD

  10. Mudy

    Ntagitangaje meme scenario comme à kayanza, ubu ni cankunzo.systeme dd izosubiranamwo.wait and see!!!!

  11. Kimeneke

    Ntibitangaje mugihugu cabambuzi ubu hagiye kuba ingwano yabatunzi n’abakenene

  12. Sirabahenda

    Mbega Imana izokura NIRAGIRA mu bu gouverneur ryari? Abanya Cankuzo barishuye ivyaha bakoze kweli. Abanya Cankuzo benshi baba abari muri CNDD/FDD canke mu yindi migambwe bose bararira. Ariko n’ aho yohava bashobora kuva ku rusenge bagakorokera mu ziko kuko aba DD bose ni bamwe: gukunda amahera no kutanerwa inyungu ya bene gihugu.

  13. Kazoviyo

    Cela ne peut pas manquer dans un pays où la morale est au plus bas et que le but premier des dirigeants est d’avoir « Ibihumbi » comme eux-mêmes disent.

    • Mwalimu

      Abo ba type baba DD umengo bafashe igihugu ku muheto,s,amajwi baronka avuye k,ubanyagihugu atuma batwara.FNL yo yonavuga tukayumva kuko yarigeze kujegeza iranafata ibice bimwe bimwe turabibona

Publicité