Société

CNPK : les syndicalistes fâchés contre la direction

14/02/2018 Egide Nikiza 1

La section du Syndicat national du personnel soignant (Synapa) au Centre neuropsychiatrique de Kamenge (CNPK) menace de grever d’ici 8 jours.

Au CNPK, une grève couve

Dans un communiqué sorti ce mardi 13 février, Adolphe Niyongere, président de cette antenne, dénonce le leadership de ce centre pour dérangés mentaux. Il leur refuse de tenir des réunions : «Avec un ordre du jour précis, nous avons tenté à deux reprises, en vain». La direction leur renvoie toujours à l’Assemblée générale.

Ce syndicaliste dénonce la confiscation de leur prime basée sur le financement des performances par la direction. Cela depuis le mois d’octobre 2016. Et aussitôt de s’étonner : «Ce n’est même pas le centre qui nous la donne».

C’est le ministère de la Santé qui l’octroie sur base de l’évaluation des experts externes, en provenance des autres hôpitaux. Il parle d’un encouragement pour qu’ils prestent bien.

M. Niyongere parle également du dysfonctionnement du cadre permanent de dialogue au sein de ce centre. Il assure que les membres ne se sont pas même réunis depuis la création de cet organe en mars de l’année passée. Avant de confier qu’il n’a pas de bureau.
Contacté au téléphone, Frère Hyppolite Manirakiza, directeur de ce centre, promet de s’exprimer plus tard.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Gacece

    N’est-ce pas le même centre qui, il n’y a pas si longtemps, avait des difficultés financières?

    Et le syndicat veut que ses membres perçoivent des primes? Incroyable!

    Veulent-ils perdre leurs emplois ou des primes? Qu’est-ce qu’ils diraient si le CNPK mettait la clef dans la porte pour manque de liquidités pour payer « des primes »?

    Quelques fois!…

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

526 utilisateurs en ligne