Politique

Cnidh : «L’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU a dressé un tableau réel»

14/08/2018 Egide Nikiza Commentaires fermés sur Cnidh : «L’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU a dressé un tableau réel»
Cnidh : «L’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU a dressé un tableau réel»
Le président de la Cnidh recommande la reprise de la coopération entre Bujumbura et l’Union européenne.

La commission nationale indépendante des Droits de l’Homme (Cnidh) salue la déclaration de Michel Kafando, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies au Burundi, de jeudi 9 août, devant le Conseil de sécurité.

Son président, Jean-Baptiste Baribonekeza, a indiqué, ce lundi 13 août, dans une conférence de presse, que le haut fonctionnaire des Nations unies a rapporté cette fois-ci avec objectivité la situation politico- sécuritaire qui prévaut au Burundi.

Pour rappel, M. Kafando s’est dit satisfait notamment de la rencontre des leaders des partis politiques, tenue en province Kayanza, et surtout de la feuille de route pour les élections de 2020 qui en est sortie. Selon lui, c’est une «initiative que le gouvernement devrait retenir dans la perspective du dialogue inter-burundais pour assurer la meilleure participation possible de toutes les partis politiques».

En outre, le diplomate et ancien chef d’Etat burkinabè a assuré que 35 mille réfugiés ont déjà été rapatriés volontairement depuis 2017.

D’après le président de la Cnidh, les déclarations antérieures étaient manipulées. Et les différentes organisations s’en servaient pour justifier des mesures contre le Burundi. Ainsi, il recommande la reprise de la «coopération intégrale» entre le Burundi et l’Union européenne, suite à cette déclaration sur la «situation réelle» de l’envoyé spécial du locataire de la maison de verre de Manhattan.

Bruxelles avait pris, au plus fort de la crise, des sanctions économiques contre Bujumbura arguant le non-respect de l’article 96 de l’Accord de Cotonou qui régit la coopération entre l’UE et les Etats d’Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP).

Olivier Nkurunziza, secrétaire général du parti Uprona, explique «ce changement de discours» vis-à-vis du Burundi par la déclaration du président Nkurunziza de ne pas se représenter en 2020. Il estime qu’elle a allégé les tensions au Conseil de sécurité.
M. Nkurunziza affirme également que Michel Kafando a le mérite d’avoir dressé le tableau réel de la situation qui prévaut au Burundi.

Tatien Sibomana, opposant politique de la coalition Amizero y’Abarundi, n’en revient pas. Il soutient que certaines affirmations de Michel Kafando sont infondées. Entre autres «le forcing pour la révision de la Constitution et les multiples contributions contraignantes notamment aux élections».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

648 utilisateurs en ligne