Politique

Cnidh: «La décision de rétrogradation n’est pas objective»

06/03/2018 Edouard Nkurunziza 1

Jean Baptiste Baribonekeza, président de la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme, dénonce la mesure de rétrogradation de sa commission : «La recommandation s’est basée sur des allégations issues des organisations de la société civile aux intérêts éminemment politiques ».Propos tenus, ce lundi 5 mars, lors d’une conférence de presse sur le rapport de rétrogradation de cette commission au statut B.

Jean Baptiste Baribonekeza : «Les violations des droits de l’Homme observables ne sont pas symptomatiques d’une crise.»

Il indique que sa commission a été demandée de s’exprimer sur la question du mandat présidentiel. «Nous n’avons pas la latitude de nous prononcer sur toute question d’ordre constitutionnel». De surcroît, ce dernier confie que sa commission a refusé d’affirmer «un génocide en cours».

M. Baribonekeza assure que les actions de la Cnidh s’inscrivent dans une approche constructive. « Les violations des droits de l’Homme observables ne sont pas symptomatiques d’une crise».

Des organisations « mal intentionnées » entre autres l’Aprodh, l’Acat, le Focode, la ligue Iteka et la Fidh sont à l’origine de cette mesure: «Elles bénéficient du soutien des organisations et pays qui ne poursuivent pas nécessairement l’intérêt des Burundais ». Et de lâcher aussitôt : «Elles émettent des critiques non-fondées pour détruire le travail du contingent burundais dans l’Amisom».

Le président de la Cnidh tranquillise : «Ce n’est pas une catastrophe. Il n’y a pas de maison qui brûle.» Le travail se poursuit comme à l’accoutumée. D’ailleurs, conclut-il, les commissions classées dans les statuts B et C ont naturellement tendance à être prioritaires dans les financements.
Signalons que le rapport date de novembre dernier.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Gacece

    C’est une commission « nationale ». Pourquoi faudrait-il qu’elle doive se rapporter à l’ONU plutôt qu’à s’atteler à formuler ses recommandations aux institutions nationales?

    Votre travail ne consiste pas à rapporter seulement, mais aussi à identifier des pratiques qui ne respectent pas les droits de l’homme « à l’intérieur » du Burundi. Autant au public qu’au privé, il y a sûrement du travail à faire.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

653 utilisateurs en ligne