Politique

Cndd-fdd : «Une chanson contraire à notre idéologie»

05-04-2017

img-20170405-wa0025«Le parti Cndd-fdd condamne avec la dernière énergie cet écart de langage. La commission de discipline est déjà à pied d’œuvre pour déterminer les responsabilités», lit-on dans un communiqué du parti au pouvoir, de ce 5 avril, sur la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux des Imbonerakure de la commune Ntega en province Kirundo scandant une chanson encourageant à ’’engrosser les opposantes afin qu’elles mettent au monde des petits Imbonerakure’’.

Nancy-Ninette Mutoni, chargée de la communication, fait savoir que la chanson véhicule un message aux antipodes de l’idéologie du parti au pouvoir. Elle soutient que les enquêtes préliminaires font état de l’intention de nuisance externe au parti Cndd-fdd. Et d’affirmer que les coupables seront sanctionnés.

Signalons que le parti au pouvoir réagit après que la vidéo ait suscité des polémiques dans l’opinion.

  18   Vos commentaires
  1. roger crettol

    « la chanson véhicule un message aux antipodes de l’idéologie du parti au pouvoir »

    Et pourtant – ces jeunes l’ont entonnée lors d’un rassemblement organisé, semble-t-il. Ce n’était pas un groupe de jeunes retrant tard dans la nuit après avoir abusé de la Primus. Alors, quelle valeur pratique cette idéologie peut-elle bien avoir ?

    Au moins, Madame Mutoni a condamné les faits, il faut le reconnaître. Une femme a parlé. Et si cette condamnation est suivie d’effets dans la durée et dans la profondeur – au niveau de l’encadrement et de la formation, un progrès nécessaire aura été accompli.

    Si. On veut bien espérer.

  2. Jean Bigirimana.

    Je reve ou quoi???La mutoni a ete la premiere a encenser les imbones si je ne m’abuse…

  3. Banzubaze

    @Mbaba
    Nos pays sont vraiment gangenés:
    Au Burundi lorqu’on parle de l’opposition, il y en a qui comprennent « Tutsis »; au Rwanda c’est l’inverse pour eux.
    Et pourtant la réalité est plus nuancée.
    Les raccourcis ont encore de beaux jours devant eux dans les pays des Grands-Lacs.

  4. Micombero

    I do not see any comments that protect this planned campaign against our youth and my conclusion is that this website does not allow any comment which support the elected Authorities of Burundi. Mr Kaburahe, please accept all views.

  5. mayugi

    Certains DD prennent les filles tutsi pour maitresses dans un but purement de nuisances. Prenez consciences nos soeurs et cherchez autre métier que celui de vous salir.

  6. Casimir

    Ça se fait déjà depuis belle lurette!!!! depuis qu’ils sont devenus « beaux » et puissants….ils sont en train de venger la race…oups l’ethnie!!!!

  7. Pablo

    Mbe nkubu abandi bovyina ngo on va engrosser le bakenyererarugamba vyobanezera? ??

    • Euphrasie Ngoyi Gaghbo

      Boca bugurura dossier attente à la sureté de l’état!!!!! Ntubazi none???!!!! Ariko urazoraba izo Mbonerakure ko hari nakimwe bazozigira. Bikaza mu biki, turabazi, Uyo Ninnette, hari nakimwe yokora ku mbonerakure.

  8. Jereve

    Cette inquiétante rengaine, on l’a entendue depuis belle lurette. En 2016 déjà, les imbonerakure n’ont jamais raté l’occasion de l’entonner lors de leurs nombreuses rencontres un peu partout dans le pays. Si les dirigeants du CNDD FDD le découvrent aujourd’hui et lancent des enquêtes préliminaires ; c’est trop tard. Et c’est hypocrite. Il ne faut surtout pas chercher à noyer le poisson en invoquant des influences externes au parti. Seulement, vous avez donné trop de liberté de parole et d’action à ces jeunes, ils ne vont pas se priver d’en abuser. Surtout qu’en face d’eux, plus personne ne peut parler. Rappelez-vous de Frankenstein, le monstre : la créature peut souvent échapper à son créateur.

    • Uwimana J

      I know right! Merci. Bareke kudutesha umwanya,si nouveauté iyo ndirimbo,je remonterai même à 2015.

      • ngore

        Commençons l’enquête alors. Combien des filles ont été engrossées et combien des imbones sont nés depuis l’entonnation de ces chansons??!!!

  9. « Ureka kugarura impene itararenga umutumba yamara kuwurenga ukabira nka yo. » Nancy-Ninette Mutoni devrait se taire car ces jeunes chantent ce qu’ils ont appris de leurs leaders. C’est dommage pour Mutoni et ses co-partisans que cela se passe à l’époque des réseaux sociaux. Les TIC sont difficiles à maîtriser. Nancy-Ninette Mutoni et autres Bakenyererarugamba devraient avoir de la compassion envers leurs semblables féminins au lieu de manifester ce cynisme. « Inkoni ikubise mukeba uyirenza urugo. » Demain c’est votre tour, ces enragés ne tiendront pas compte de votre affiliation politique, c’est le sexe féminin qui va de plus en plus les intéresser. Et vous en avez un Madame Mutoni! Vous dites: « La commission de discipline est déjà à pied d’œuvre pour déterminer les responsabilités. » Je vous lance un défi, montrez au monde un seul de ces violeurs sanctionné. Et ne prenez pas de bouc-émissaire, sanctionnez un seul parmi ceux qui ont chanté et incité au viol! La honte majuscule pour le Burundi et l’Humanité entière!

  10. Mafero

     » Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? « Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. » (Matthieu7, 16-17)

    Cette Mutoni doit savoir que l’on ne cueille que ce que l’on a planté. Les fruits sont là .Bien mûrs!

  11. Pablo

    Reka guhuma amaso amakungu basha; mambo ya mbones tunayajuwa kabisa

  12. Ntazizana

    Pourtant ils (les chanteurs) sont vos membres. Qui leur a ensigné l’ideologie chantée et pratiquée? Accepte la responsabilité et réponds à vos crimes.

  13. RUGAMBA RUTAGANZWA

    @ « Cndd-fdd : «Une chanson contraire à notre idéologie »

    Mais vous les laissez faire et à ce que je sache ce n’est pas la première fois que ces chansons-là scandaleuses sont scandées au vu et au su de tout le monde. C’est un appel au viol massif et le viol est considéré comme un crime de guerre surtout en période de troubles politiques comme c’est le cas au Burundi. Les auteurs de ces actes haineux n’ont aucune inquiétude concernant la justice qui est complètement complaisante vis –visa des militants du parti au pouvoir. Ou sommes-nous ?

  14. Mbaba

    …lors d’une priere organisee par la famille du president….

  15. Mbaba

    Bon, mais cela n’est pas nouveaute!!! Depuis 2005, CERTAINS puissants ont toujours pris comme second bureau de tres jeunes filles de l’opposition (surtout tutsies). Certains policiers le disaient meme a haute voix! N’est-ce pas que quelqu’un de tres important l’a deja condamne publiquement lors d’une .N’est-cePourquoi nier ce qui creve au yeux encore une fois. Ce n’est pas bien c’est vrai, mais est-ce le pire qu’on a deja vu ici ?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité