Médias

Le CNC tire la sonnette d’alarme sur la « fièvre électorale précoce »

Pierre Bambasi, président du CNC ©Iwacu

Pierre Bambasi, président du CNC ©Iwacu

Dans un communiqué de presse sorti ce mardi 3 décembre, à Bujumbura, le Conseil national de la communication (CNC) déplore le fait que certains médias relayent les propos incendiaires de certains politiciens. Ce communiqué du président du CNC cite l’exemple « des propos malveillants d’Alexis Sinduhije », président du Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD). Selon lui, de tels propos révèlent « une fièvre électorale précoce » qui continue à monter au sein des partis politiques. Et de faire un clin d’œil aux journalistes : « Tous les propos collectés ne doivent pas être diffusés sauf s’ils présentent un intérêt évident pour le public ». Se référant sur les articles 18 et 19 de la loi régissant la presse au Burundi, le CNC leur rappelle qu’ils doivent travailler en conformité avec la loi.

Du côté des professionnels des médias, cette loi que brandit le CNC est contestée. Alexandre Niyungeko, président de l’Union burundaise des journalistes (UBJ), indique qu’elle a été attaquée en justice. Il demande au CNC d’être précis : « Alexis Sinduhije a déjà tenu beaucoup de propos, lesquels sont incendiaires ? » Cependant, le président de l’UBJ reconnaît que des dérapages existent chez certains politiciens. D’où son appel lancé aux journalistes d’être prudents dans le traitement des discours des politiciens.

  7   Vos commentaires
  1. Barekebavuge

    Monsieur Bambasi, n’oublie pas toi aussi d’où tu viens si tu veux bien arriver là où tu vas. Depuis quand est-ce que un vrai opposant a-t-il jeté des fleurs au pouvoir en place? Toi, tu l’as vu quelque part dans le monde? Tous les burundais, politiciens ou pas, ne peuvent et ne pourront jamais devenir des « NYAKURI ». Cette époque est déjà révolue. Si tu veux attaquer ceux qui sont en camapgne électorale précoce, je t’envoie chez les chefs des IMBONERAKURE. Tu les connais, comme leurs patrons. Ils font la propagande au grand jour d’un candidat inéligible à la compétition légale, et leurs chefs le clament toujours sur les radio que tu n’oserais pas indexer. Même des meetings sont organisés sous couverture de ces même médias. Cesse donc de te ridiculiser, les Burundais ont le droit de s’exprimer si du moins tu crois encore à l’idéal démocratique. Ne paniquez pas devant les menaces ou chantage de NDUWIMANA Edouard.

    • Muneko

      Pourquoi Monsieur Bambasi ne dit rien sur ce qui a été dit et monté contre Sinduhije sur REMA FM? Attention au dérapage du CNC!
      Chaque Jour il y a des meetings des Imbonera loin, des DDs en général partout dans les coins du pays. Et la radio télévision nationale déploit ses caméras et journalistes pour couverture au lieu de nous donner de l’information équilibrée et fouillée!

  2. Mahoro

    Ariko kugaragaza umubabaro canke kugaragaza umunezero biremewe n amateko y Uburundi. Abajejwe umutekano babwirizwa kuraba ko atacononekara muri urwo rugendo, uwugize amakosa agakurikiranwa n amategeko y igihugu.

    • Backary

      @Mahoro
      « Ariko kugaragaza umubabaro canke kugaragaza umunezero biremewe n amateko y Uburundi. »
      Aho ntaho utaye! Abantu bashaka kuzogenda kwijandajandira mw’ibarabara (une promenade de santé) atawe bakoze ko canke ataco bamenye barundi n’ukubareka bakidagadura! Mbere bashatse baryame iruhande y’ibarabara nk’aba (sans domicile fixe, uretse ko bano atari ivyo bigira barundi)!
      Manifestations pacifiques zirarekuwe mu bihugu vya démocratie: ejo bundi manifestations contre le mariage pour tous (qui visaient les gays) zamaze amezi ashika atatu mu Bufaransa! Impera n’impera itegeko riratorwa hanyuma none abantu baratunganye!

  3. Datus

    Je suis d’accord sur ce point, mais ce qui m’énerve, c’est que quand Nduwimana dérape, il dit rien!
    A ce moment, on commence à se poser des questions? Bambasi ndamuzi c’est un homme bien ariko kukorera aho hantu ntivyoroshe je suis sûr!!! des injonctions venues d’ailleurs…hehehheh

    • moi

      Alexis Sinduhije a déjà tenu beaucoup de propos, lesquels sont incendiaires ? ex: Et s’ils n’y font pas garde, nous les chasserons du pouvoir ! nibaza ko mwoza muraraba amajambo mukoresha , kuko gutembagaza ubutegetsi mu Burundi bivuga vyinshi. canke vyibutsa vyinshi,nko kwica umukuru wigihugu,(ex Ndadaye), guhunga, ubwicanyi n abandi so fait attention ntimuze muratwagwa n ama emotion kuko icumuntu avuga arico kimuhitana. iyo nimpanuro yakivukanyi

      • Izo mpanuro, vyoba vyiza si tu les gardes pour toi. Ubwo buvukanyi bwawe ntabwo tubona ntantubwo dukeneye.

        Merci.

Publicité