Droits Humains

Cibitoke : un responsable du parti présidentiel accusé de viol

Le secrétaire exécutif du Cndd-Fdd dans la commune Murwi a été attrapé en flagrant délit de rapports sexuels avec une mineure. Les défenseurs des droits de l’Homme parlent d’un acte indigne et demandent des sanctions sévères à l’endroit de l’auteur.

L’hôtel où Guy Alexis Ntakirutimana a été attrapé  ©Iwacu

L’hôtel où Guy Alexis Ntakirutimana a été attrapé ©Iwacu

Guy Alexis Ntakirutimana a été surpris en train d’avoir des relations sexuelles avec une adolescente de 16 ans dans un hôtel situé dans la commune de Buganda à une dizaine de Km du chef-lieu de la province Cibitoke, ce vendredi 14 février, vers 16 heures.
D’après les informations reçues sur place, ce responsable du parti au pouvoir avait planifié de coucher avec cette mineure le jour de la Saint Valentin. « Il m’avait promis de me donner un téléphone portable, en plus de l’argent. Je me suis hâtée, ce jour-là, de quitter l’école avant la fin des cours », indique, les larmes aux yeux, A.P.

Interrogée pour savoir si elle avait des relations particulières avec ce 1 er responsable du Cndd-Fdd à Murwi, la jeune fille a répondu par la négative : « Malheureusement, c’est le quotidien de cet homme, marié avec 4 enfants, d’abuser sexuellement des mineures », s’indigne un des administratifs de Murwi. Selon ce dernier, très récemment, cet homme a failli violer une jeune fille de 15 ans qu’il a rencontrée sur la route.

En septembre 2013, poursuit-il, Guy Alexis Ntakirutimana avait été pris en flagrant délit après avoir violé une fillette de 5 ème année primaire. « Pourtant, il se la coule douce, il n’est pas inquiété par la justice », regrette-il.

Les défenseurs des droits de l’Homme montent au créneau

Tous les défenseurs des droits de l’Homme de Cibitoke exigent des poursuites judiciaires à l’encontre de Guy Alexis Ntakirutimana.
Au chef-lieu de la province Cibitoke, comme l’indique un magistrat du parquet qui a requis l’anonymat, des inquiétudes ne manquent pas pour la partie civile. « Le dossier traîne en longueur. A défaut de passer directement à la procédure de fragrance, le présumé-auteur devrait, pour le moment, être transféré du cachot de Buganda à celui de la province », insiste cet homme de loi.
Selon ses dires, cet homme qui a toujours bénéficié de l’impunité peut se retrouver libre d’un moment à l’autre. « Il a toujours bénéficié de faveurs que personne n’arrive à expliquer. Peut-être que sa position y est pour quelque chose ».

Contacté à ce sujet, le procureur de la République à Cibitoke dit que le dossier est encore en instruction.
Quant au président du parti de l’aigle dans la province Cibitoke, il estime que personne n’est au dessus de la loi. « S’il y a des charges qui pèsent sur lui, laissez la justice faire son travail », conclut Jean-Baptiste Hacimana.

  15   Vos commentaires
  1. Kayondi jean

    Bavuga bati ,ngo nukuziguguna zose,niziri mu magi,iyo ninyivugo umugambwe dd ,. nabo bariko barabikora basi,,,,songa mbere ,dusenga dukora,dukora dusenga ,muga nsinzi ico basenga ico ari co

  2. YK

    Le viol une infraction imprescriptible, non graciable et in amnistiable, cette infraction est devenue un fond de commerce à CIBITOKE surtout que les violeurs sont relaxés au grand jour après avoir payés une corruption, il y a même un ex procureur(Alexis CIZA en collaboration avec son substitut qui n’est plus là bas R.F), sans moralité , sans expérience, ni intégrité professionnelle mais qui est devenu procureur car il cotise bcp dans le parti Cndd fdd, et il a été promu, qui est devenu trop riche à cause de cette rançon perçue de la part des violeurs, il a construit une belle maison , et acheté une belle voiture sur base de la corruption? Il n’hésitait même à libérer des violeurs condamnés par le tribunal, mais heureusement qu’il a été remercie pour sa propre turpitude , j’ose espère que ce violeur sera sanctionné si non ça sera de l’impunité pure et simple

  3. SENYAMWIZA

    Je lis régulièrement ce site et ce n’est pas la première fois que je lis que ce Monsieur a déjà violé des mineures et malheureusement il n’est pas le seul au sein des gens qui nous gouvernement actuellement en l’occurrence les DD….! L’histoire de l’autre mineure de la commune urbaine de Musaga est encore sur toutes les lèvres, une ignominie commise par un agent de la documentation… ! Au moment où le Burundi est sur la sellette en ce qui concerne justement la séquestration de jeunes filles pour les abuser, au moment où on parle de trafic de jeunes filles à des fins d’esclavage sexuel, ce Membre très influent du parti au pouvoir se permet de telles conneries…! Non, franchement, ce pays a besoin d’une révolution pour neutraliser et mettre hors d’état de nuire ces malades qui nous gouvernent….!! En fait ce NTAKARUTUIMANA est un pédophile qui doit se faire soigner avant d’aller purger sa peine de plusieurs années à Mpimba ou ailleurs en milieu carcéral… !

  4. S.jean

    Que justice soit faite pour décourager ces hors la loi qui n’ont pas de leçon à donner mais détruisent l’avenir de ces jeunes filles incapables de faire un bon choix car immatures. Aux partis politiques d’épargner le peuple et la jeunesse de ces maux en mettant à de telles postes des personnes intègres.
    au directeur, aux profs et même au CNDD FDD de la soutenir pour qu’elle n’abandonne pas ses études et se désolidariser d’un tel comportement.

  5. MPAMBAYINZIRA

    None ico gitabanga cagotse ku mwana barindiriye iki kumurungika ku munyororo! Iyo mfysi nive mu myagazi y intama, hanyuma na CNDD-FDD yiyambike agashambara ntimushigikire kuko ndakeka n aho bonona ibitari bike si umugambwe wamutumye gukora iryo bara.

    Abarezi n abavyeyi nabo babandanye bahanura ivyo bibondo kuko ivyo kw isi ntibihezwa, kandi iteka riraruta amaronko.

  6. umugumyaganga

    Guy Alexis n’ umugumyabanga, umugumyabanga, umugumyabanga, umugumyabanga, umugumyabanga. Uwumutung’ urutoke niwe azohanwa.
    Ururimi rwa ba sogokuru na ba sogokuruza twararucafuje n’ ukuri.

  7. Mwebwe mwandika ko yoba yariko amusigurira umugambwe ntasoni mubivugana canke musangiye ingeso mbi nawe. Ubwo ntimubona ko Uburundi bugeze habi, nimba bamubeshera abaganga ntibariho. Uyo mugabo Police yarikwiye kumutwara amaguru adakoze hasi. Birababaje. Nako gakobwa nyene gakwiye gufungwa, iyo n’ingeso mbi kugira n’abandi babimenye.

  8. Irosha

    Inda ndende ihumira indya ikica akokize= amarara yo guhanisha uwo bivugwa ko yabiriye ahumiye uwuvugwa ko yabiriwe. Muti gute!! Uyo mwabirwa muramumaramaje kubavyeyi, mu kibano no mu bandi banyeshuri. Ikindi utwo yemerewe baratumutesheje (udufaranga n agaterefone). Awafashe uyo bivugwa ko ari umwabirizi nabe ariwe atanga utwo tuganuke. erega ntacerekana ko yamwabiriye kuko biranashoboka ko bari mucumba ariko amusigurira uko umugambwe upanze, ukora, ugiye kwipanga mu matora aza kugira uyo mwana yipange azi ivyo yipangamwo. Ntaragera gutora ariko niyo aja. Indero y umwana iva hasi. Deja ni n akabonerakure. None ubu imbonerakure n umukuru w umugambwe muri commune ntibakivugana!! Aha ndazi ko muca mubigereranya n ivya Bamvuga, sivyo. Uyu apfunzwe no gutana igiturire. Mutanguye kwivanga muvy umugambwe, ingene ukora!!

    • Kabizi

      Tu es cynique Irosha!Eka Shetani yakwoheje nyene. Umwana wawe womutanga ngo bamusigurire ivy Umugambwe muri Hôtel?Urajana batabagure nabo babona kure!No mu Gitereko barahabona kweli bazokugirira!

    • Patr

      Imana ize iguhe umukobwa hanyuma uze ugire amahirwe bagende kumwigishiriza mu cumba co mwihotel ivyimigambwe a 16 ans! Abacuritse mi mitwe ni benshi, igihugu co kwogorora gute?

    • Ba Ntakigongwe

      Uri Umugumyabanga w’ akamara mpaka. Uwakuroze ntiyakaravye.

  9. Gushima

    Pourquoi insister sur le fait qu’il est responsable du parti presidentiel?le parti ne l’ayant pas envoyé faire ces bavures nous faisons donc face à un guy alexis qui doit repondre personnellement de ces actes

    • Shima

      C’est justement pour démontrer 2 choses: une personne de son rang devrait être un exemple et en plus il utilise ce rang pour ne pas être poursuivi…. Iyaba ari umu MSD canke FNL ubu abari hehe? Bamvuginyumvira ubona ariko azira iki?

  10. jupi

    Je doute fort qu’il sera jugé, peut être après l’établissement d’un nouveau pénale unique parce qu’à présent nous en avons deux, un code virtuel pour les dds et un autre pour les restes.

  11. igihe niki

    nkayo bari bakwiye guca bamushira mugasho pour 25 ans.
    bakareka kwama bagwiza inkozi zikibi.

Publicité