http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Sécurité

Cibitoke : un homme a failli être lynché à Rugombo

Zacharie Sebatware se trouve dans un état critique après avoir été grièvement blessé à coups de machette par des inconnus dans la nuit du 2 au 3 juin 2014. Les raisons de ce crime seraient liées à la sorcellerie.

Zacharie Sebatware, 75 ans, se trouve actuellement à l’hôpital de Cibitoke ©Iwacu

Zacharie Sebatware, 75 ans, se trouve actuellement à l’hôpital de Cibitoke ©Iwacu

Zacharie Sebatware, 75 ans, résidant dans le secteur et commune Rugombo, se trouve actuellement à l’hôpital de Cibitoke, situé à 800m de la province. Il ne peut plus parler, son corps est couvert partout par des blessures.
Selon les informations recueillies auprès du garde malade – son fils -, des hommes armés de machettes et de gourdins se sont introduits dans la maison. Ils ont progressé jusque dans la chambre à coucher puis ont commencé à le frapper avec ces armes blanches : « Ces malfaiteurs avançaient qu’ils sont venus pour en finir avec Zacharie Sebatware. Mon père est accusé d’être sorcier sans raison valable », raconte-t-il en colère. Un des voisins raconte que des rumeurs selon lesquelles il allait être lynché d’un moment à l’autre circulaient déjà bien avant cette attaque. D’après les informations fournies par le personnel soignant, le cas de Zacharie nécessite un transfert dans un autre hôpital pour subir des soins intensifs.

Pour le chef de zone Rugombo, Rugumbira Vyamungu, il faut organiser des séances de sensibilisation pour éradiquer ce genre de comportement. Il demande à la police de redoubler de vigilance en organisant des patrouilles nocturnes.
Quant aux défenseurs des droits de l’Homme, ils montent au créneau pour exiger des poursuites judiciaires à l’endroit de ces malfaiteurs. « De tels actes sont à bannir à jamais », insiste l’un d’eux. Toutefois, ils demandent que les enquêtes soient menées de façon minutieuse pour garantir un procès équitable.

Publicité