Infrastructures

Cibitoke : pénurie d’eau et d’électricité

Au chef-lieu de la province de Cibitoke vers la tombée de la nuit, c’est l’obscurité totale. Aucune avenue n’est éclairée. D’après plusieurs personnes interrogées, la Regideso n’est plus en mesure de fournir en abondance l’électricité non seulement au chef-lieu de la province, mais aussi dans d’autres centres urbains situé dans différentes commune de Cibitoke.

Pierre Nzeyimana détient une pâtisserie. Ce jeune papa de 6 enfants fait savoir que faute d’électricité pour conserver le lait, il est obligé entre autres de déverser une grande quantité de lait dans la nature.
D’autres commerçants travaillent à perte, comme les propriétaires de moulin, les soudeurs, les menuisiers qui travaillent à perte.

La même situation s’observe pour l’eau également. «  Nous sommes obligés de nous réveiller vers 2 h du matin pour aller puiser de l’eau. Même dans les robinets publics, l’eau ne court plus, ces derniers jours », se lamente une maman du chef-lieu de la commune Rugombo.
D’après un spécialiste des questions de santé publique, les maladies des mains salles, comme le choléra et la dysenterie bacillaire peuvent emporter des vies humaines.
Signalons que la Regideso fait savoir qu’elle envisage d’augmenter sa fourniture en eau et électricité à la population de Cibitoke.

Publicité