Archives

Cibitoke : huit morts dans une attaque des rebelles

Bilan des affrontements entre l’armée et les assaillants venus de la RDC, ce mardi 30 décembre. Parmi les morts, sept rebelles et un civil. Du côté de l’armée, un militaire et un policier ont été blessés. Ils ont été transportés à l’hôpital de Cibitoke. 

Des combats ont commencé, vers 11h, sur les collines Nyamabuye, Mubimbi de la commune Murwi, province Cibitoke. Selon Etienne Simbakira, député élu dans cette circonscription, joint par Iwacu, environ 200 rebelles ont traversé la Rusizi dans la nuit de lundi. Ils sont passés par Ruhagarika, dans la commune Buganda, à destination « peut-être » de la réserve naturelle de la Kibira.

Des sources sur place affirment qu’ils ont été vus en 1er lieu par la population qui, par après, a alerté les forces de l’ordre. Les mêmes sources affirment que des démobilisés ont été armés pour aider les militaires à traquer ces assaillants. Et deux parmi les rebelles ont été attrapés vivants par des jeunes puis exécutés.

Nos sources confient également que certains parmi les rebelles portaient des tenues semblables à celles de l’armée congolaise. Contacté par téléphone, le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de l’armée, a indiqué, ce mardi, que la population des collines attaquées et de leurs environs s’est installée au chef-lieu de la commune sous la protection des militaires.Les combats ont duré toute la journée.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. robert eddy

    ntihagire uwo bazokorera inkono ishushe.

  2. Nzobanbora

    Mes meilleurs voeux aussi pour cette année mon ami!!!!

  3. duciryaninukuri

    @Nzobandora
    Merci beaucoup
    et avec tous mes respect je vous souhaite de passer une excellente année 2015.

  4. Nzobandora

    Duciryaninukuri,
    T’as raison, j’ai un peu trop affirmé mais je voulais surtout anticiper que l’hypothèse de Nzabampema me paraitra comme trop facile et qu’il ne faudra écarter aucune piste. Le faite que ça gène déjà car quatre jours après aucun commentaire de la part de l’armée peut en dire long. Bizarre et inhabituel non?

    De toute façon comme j’ai comme conclu, la vérité finira par éclater au grand jour et personnellement qu’il soit de tel ou tel autre parti ,mieux encore qu’il soit un proche ou un parenté à moi si en 2015 il pense que prendre des armes peut l’emmener où il souhaite aller ou bien garder sa place au soleil, il est dépassé et seul sa vie et sa personne devrait subir les conséquences et pas cette jeunesse manipulée et qui meurent pour une lutte dont ils seront surement les plus perdants.
    On souhaite une lutte politique, lutte des idées aussi acharnée soit-elle mais pas armée (comme nous autres le faisons sur ce forum) car ce pays ne mérite plus ça et tous les burundais devrions ensembles combattre ses voyous et vampires car urusoro rusohotse ntumenye aho rugarukira kandi on ne peut pas kwama duharura abapfuye bishwe, reconstruction, négociations, intégration des anciens rebelles, on doit AVANCER BON SANG !

  5. duciryaninukuri

    Tu dois cacher une certaine vérité toi! Avec quelle éléments te permet-tu de dire cela? Tu crois que ceux là sont des enfants de cœur au détriment du cndd-fdd qui serait diabolique? Attend qu’on nous dise les éléments suffisants nous pourront juger de nous même à partir de ces révélations.
    D’ailleurs ce n’est si compliqué si ils ont attrapé quelques uns il suffit de voir leurs affinités ou appartenances politiques pour déceler les vrais pistes de commanditaires. A moins qu’ils soient inconnus de burundais.

  6. Nzoabandora

    On nous dira demain que ce sont les rebelles de Nzabampema mais moi je n y crois pas du tout
    La piste des commanditaires issus des divsions internes au sein du CNDD FDD est plus plausible et de toute façon ukuri kuzomenyekana

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Confession

Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Confession

La énième mise en garde adressée à Iwacu par le Conseil National de la Communication pour non-respect du principe de l’équilibre de l’information est tombée comme un couperet. Je suis resté sans voix. L’équilibre de l’info, c’est notre ADN, fondamental, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 220 users online